×
Chargement en cours
Trois dramédies avec du style disponibles sur Disney+
La reco du week-end

Trois dramédies avec du style disponibles sur Disney+

00:00

Publié le 4 févr. 2022
par Aki

Envie de réagir ?

Dans cette reco du weekend, voici deux séries qui reprennent bientôt et une nouveauté, qui valent le coup d’être rattrapées.

Le mois prochain, c’est le début des nouvelles saisons de Dollface et d’Atlanta, tandis que la première saison de Queens touche à sa fin. Le moment donc de rattraper ces dramédies qui sont toutes un peu absurdes.

Dollface

La saison 2 de la dramédie de Hulu revient bientôt Outre-Atlantique et ne saurait tarder sur Disney+ chez nous, l’occasion de rattraper la saison 1. Dans Dollface, Jules navigue tant bien que mal dans sa vie de jeune trentenaire dans un boulot artistique et un peu bullshit jusqu’au jour où elle voit une dame chat lui parler. Les prémices de Dollface résume en un mot à quel point n’importe qui peut être dépendant d’une relation amoureuse. Pendant cinq ans, Jules, s’est occupée de son petit ami qui lui a attribué le surnom de Dollface. Mais ce dernier rompt abruptement avec elle en la désinvitant au mariage de sa sœur. C’est à ce moment-là que Jules, va monter dans un bus conduit par un chauffeur chat.

Si on outrepasse l’étrangeté de cette scène, Dollface nous met face à nous-mêmes. Ce qui n’est pas sans rappeler Being Erica, qui avait le pouvoir grâce à séance de thérapie de remonter dans son enfance. Ici pas de voyage temporel, mais des sessions de réflexion presque philosophiques qui vont permettre à Jules de se remettre en question. Ses deux meilleurs amies vivent également à Los Angeles, la carriériste Madison campée par Brenda Song ou encore la it girl de service interprétée par Shay Mitchell (dans un rôle qui change après Pretty Little Liars).

Dollface demeure une dramédie moderne qui n’hésite pas à débattre sur les sujets de millennials d’Instagram à l’anxiété sociale, et bien sûr à comment gérer la romance en 2020. Au-delà des apparences, la série s’attarde également sur les amitiés féminines, avec des personnages pas si féministes que ça, qui ont tendance même à se jalouser les uns des autres. Mais apprendre de ses erreurs et voir une évolution font bien partie des qualités de Dollface. La société de production derrière le programme n’est nulle autre que celle de Margot Robbie et de son mari qui a également produit Maid. L’actrice apparaît d’ailleurs dans l’un des épisodes en plus de son statut de productrice exécutive. En tout cas Kat Dennings ne compte pas quitter Disney+ de si tôt puisqu’elle était dans WandaVision il y a quelques temps.

Queens

De nouvelles reines débarquent en ville pour le plaisir de vos oreilles. Après avoir été des stars du hip-hop, le groupe Nasty Bitches a envie de revenir sur le devant de la scène grâce à une jeune starlette du hip hop qui veut performer avec elles 20 ans plus tard. Pour ce comeback, elles changent de nom et deviennent les Queens. Elles ont besoin d’argent, chacune a une situation dont elle est peu fière que ce soit avec un mari adultère ou une relation compliquée avec sa fille. Ce qui est sûr, c’est que ces quadragénaires en ont lourd sur le cœur et sont prêtes à prendre leur revanche sur la vie.

Le concept n’est pas sans rappeler Girls5Eva qui est disponible sur Canal+, même si dans Queens on s’intéresse vraiment au genre du hip-hop et du rap alors que Girls5Eva fait plus comédie musicale avec des balades de compositeur-interprète.

Les chansons ! La qualité de la série repose principalement en la qualité des paroles des chansons originales créées pour Queens. Les rythmes sont entraînants, les actrices gèrent leur flow (on est en présence quand même de Brandy et Eve) et le spectateur se prend au jeu de la performance musicale. Puis il faut reconnaître le côté soapesque de la série avec ses twists et ses rebondissements. On a face à nous un bon produit divertissant qui réussit à émouvoir son public avec des personnages ultra attachants.

Atlanta

Créée par Donald Glover après son départ de la série CommunityAtlanta nous plonge dans le monde du rap et de la trap dans la ville qui a vu éclore tous ces genres de musiques depuis près de 30 ans. On suit Earn (Glover), un jeune homme qui a quitté ses études pour subvenir aux besoins de sa famille. Pour remonter la pente, il tente de devenir le manager de son cousin Alfred (Brian Tyree Henry récemment vu dans Les éternels), un rappeur sous le pseudonyme de Paper Boi qui gagne en popularité, accompagné de son meilleur ami Darius (Lakeith Stanfield). La bande navigue dans cette soudaine célébrité au sein d’une industrie qui semble tiraillée entre l’art et son penchant commercial.

Satire pointue, Atlanta brille par son analyse du rap tout comme celle de la société. La dramédie sert également la cause africaine-américaine qui est présentée sous un jour puisque la majorité du casting de la série est de la communauté. En tout cas, la fin de saison 2 n’a pas été facile pour Earn qui voit son style de vie venir entraver sa vie de famille. Est-ce qu’il va pouvoir se reprendre en main ? Grandir ?

La saison 3 commence sur Hulu le 24 mars prochain et n’a pas encore de date officielle mais il est temps de rattraper les deux premières.

C’était la reco du weekend spéciale Disney+ avec beaucoup de rap et de classe.

Retrouvez La reco du week-end en podcast :
   

Vous ne savez pas quoi regarder ? Je peux vous reco

mascotte

BetaSeries La Radio

img_podcast
La Reco du Week-End
Trois dramédies avec du style disponibles sur Disney+
00:00
Créer un compte

Créez un compte BetaSeries gratuitement et en quelques minutes recevez des recommandations de séries à regarder sur toutes vos plateformes préférées.

Betaseries sur mobile

Séries associées