×
Chargement en cours
Makanai : dans la cuisine des maiko, Hirokazu Kore-eda passe à la série
Le Pitch Série

Makanai : dans la cuisine des maiko, Hirokazu Kore-eda passe à la série

00:00

Publié le 18 janv. 2023
par Aki

Envie de réagir ?

Vous le connaissez pour sa palme d’or Une affaire de famille, vous allez bientôt connaître Hirokazu Kore-eda en série, et ça se passe sur Netflix.

Le cinéaste japonais adapte le manga d’Aiko Koyama en une mini-série de neuf épisodes intitulée Makanai : dans la cuisine des maiko. Kiyo (Nana Mori) et Sumire (Natsuki Deguchi) ont seize ans, sont deux meilleures amies qui ont décidé de rejoindre ensemble une école de maiko, des apprenties geiko (le terme régional pour les geishas). Direction Kyoto, la ville des traditions, où très vite Sumire va se démarquer par sa grâce tandis que Kiyo a du mal à suivre. Mais ce n’est pas grave, elle va se destiner à une autre fonction : makanai, la cuisinière de la maison.

La mini-série de Hirokazu Kore-eda débarque dans son intégralité sur Netflix, où vous pourrez suivre le quotidien de ces jeunes filles qui partagent un rêve intemporel.

Dans le yakata où toutes les apprenties se retrouvent, elles y dorment et y mangent avec leur « mère » de substitution et la matrone du foyer, mais c’est à l’école qu’elles ont des cours de danse pour performer des mais, d’art dramatique, de musique, de conversation, selon une étiquette ancestrale. Dans cette histoire, on retrouve les thématiques fortes du cinéaste, à savoir la famille qu’on choisit et les relations dans une famille peu ordinaire. La série ne plaira pas à tout le monde, elle se focalise sur ses personnages et les relations interpersonnelles tout en mettant la tradition au cœur de son ADN.

Contemplative et prenant son temps, la série en neuf épisodes permet de découvrir des bons petits plats japonais (un petit karaage par ci, un petit onigiri par là), une culture traditionnelle où toute nouvelle technologie est prohibée, et une philosophie de vie différente. Mais surtout, il s’agit de l’illustration parfaite de la résilience à toute épreuve de la part de ces jeunes femmes. Dans une maisonnée 100% féminine, avec des personnalités toutes différentes, la sororité prend un tout autre sens. On y retrouve des airs de Notre petite sœur, avec les anciennes qui tentent d’enseigner et de prendre soin de toute nouvelle arrivante. Peut-être que la série peut paraître un peu naïve, puisque l’histoire n’approfondit pas vraiment le rôle des geiko ni les rapports parfois cruels avec les hommes (on est loin du sensationnalisme à l’américaine de Mémoires d’une geisha). Il s’agit vraiment d’un passage à l’âge adulte pour deux jeunes adolescentes pleines de rêves.

Pour accompagner la série, le manga La maison des maiko vient de commencer sa publication française depuis octobre dernier. Deux tomes sont actuellement disponibles sur les 22 sortis au Japon.

Makanai : dans la cuisine des maiko est disponible sur Netflix.

Vous ne savez pas q

mascotte

BetaSeries La Radio

img_podcast
Le Pitch Série
Makanai : dans la cuisine des maiko, Hirokazu Kore-eda passe à la série
00:00
Créer un compte

Créez un compte BetaSeries gratuitement et en quelques minutes recevez des recommandations de séries à regarder sur toutes vos plateformes préférées.

Betaseries sur mobile