Prise au Piège, le nouveau Orange is the New Black ?

Ce mercredi 4 décembre, M6 lance Prise au piège, sa nouvelle fiction française, adaptée de la série espagnole Derrière les Barreaux. Alors que le genre carcéral est en pleine expansion depuis plusieurs années, veut-on toujours voir des séries en prison en France ?

Les séries carcérales, un genre apprécié ?

En quelque sorte, tout a commencé en 1997 avec la grande et sombre série de Tom Fontana, Oz. On suit le quotidien de détenus où la haine, la violence, la peur et la mort sont leur quotidien. La série est violente et malheureusement n’a pas eu la reconnaissance qu’elle mérite.

Le genre explose vraiment en 2005 et l’arrivée de Prison Break (disponible sur Fox Play). Michael Scofield se fait emprisonner pour faire évader son frère de prison, accusé à tord. Une série grand public, qui joue sur les rebondissements et le charisme de ses acteurs. Passée la première saison phénomène qui nous aura tenu en haleine à chaque épisode, la série sort de prison et perd son essence, qu’elle n’arrivera pas à retrouver. Prison Break aura eu le mérite de faire sortir le genre de l’ombre. Certains ont d’ailleurs découvert Oz en cherchant une série carcérale après Prison Break.

© Fox

On suivait déjà des femmes en prison dans Bad Girls, mais c’est en 2013 que Netflix met en ligne Orange is the New Black, l’une de ses premières séries originales, qui met en scène des femmes en milieu carcéral. La série est une petite révolution dans le milieu. Une autre série autour des femmes en prison voit le jour en 2015, Derrière les Barreaux, une série espagnole par le créateur de La Casa de Papel, diffusée en France sur Teva.

Elodie Fontan derrière les barreaux pour M6

La prison est un lieu qui continue à séduire, car la fiction française prend le train en marche. M6 propose Prise au Piège, une mini-série de six épisodes.

Anna Rivière, jeune directrice financière d’une grande entreprise, est arrêtée et envoyée en détention provisoire pour détournement de fonds et meurtre. Des crimes qu’elle n’a pourtant pas commis. Mais tout accuse cette innocente qui risque donc une lourde peine. Intégrée une prison pilote et malgré le soutien de ses codétenues Madeleine et Lila, elle subit de plein fouet la violence de son nouveau quotidien et se retrouve vite face au dilemme de devoir franchir la ligne jaune pour se protéger.

© M6

La série est portée par Elodie Fontan (Clem), qu’on voit pour une fois dans un rôle plus sombre et dramatique. Elle est accompagnée par Manon Azem et Jean-Hugues Anglade.

On sait que M6 a du mal à faire fonctionner ses fictions françaises. Avec Prise au Piège, la chaîne replonge dans le thriller. Si le point de départ est l’adaptation de la série espagnole Derrière les Barreaux, qui elle a quatre saisons, Prise au piège s’en éloigne rapidement. Au final, la série se laisse regarder comme un bon divertissement, mais n’atteint pas le niveau des séries US en terme de tension et de noirceur.

La série vous tente ? Ajoutez-la à votre planning.

%d blogueurs aiment cette page :