×
Loading in progress
  • Director Romain Lévy
  • Runtime 1 hour 40 minutes
  • Genre Comedy
  • Language French

Radiostars

2K members

Arnold, Alex et Cyril chauffent le micro du Breakfast Club !

Ben, who dreamed of himself as a comic in New York, is back in Paris, his professional and emotional life in complete disarray. He encounters Alex, the star host of the Breakfast Club, a popular morning radio show. With Cyril, a forty-something who'd prefer not to be, and Arnold, the charismatic leader of the gang, they call the shots on Blast FM. In next to no time Ben is hired to write for them. He's barely joined the team when a tidal wave hits the station: Breakfast Club listenership is in free fall. They set out on a bus to travel to every corner of France to meet and win over their public once again. For these arrogant Parisians, a real journey of initiation arises from this radio-phonic road trip, shaking up all their certainties.

Options
Watch trailer

Comments (2)

Sympa, pas plus. Ok, on a des comédiens qui se donnent. On a même des situations amusantes ici et là. De bonnes répliques, ça arrive. Et quelques idées décalées, comme ce rapeur qui veut faire de la guitare classique… Mais le tout est totalement incohérent que ça donne juste le sentiment d’un film potache où on met bout à bout des scènes pour rigoler. Sinon, rien ne tient. Pourquoi une matinale qui passe N°2 au lieu de N°1 devrait faire la tournée de la France ? Pourquoi y a-t-il si peu de monde au rendez-vous si elle est n°2 ? Pourquoi Cornillac embauche Ben sans aucune raison alors que par la suite, il ne mise pas sur lui au début ? D’où est-ce qu’un producteur veut virer son animateur vedette juste parce qu’il trouve quelqu'un de l’équipe rigolo ? Pourquoi Cyril, le premier à déconner, pète tout d’un coup un plomb parce que tout le monde déconne ? Bref, si on veut être cohérent, les questions s’accumulent, sans réponse cohérente. Il faut juste prendre le film comme un gros sketch de pote qui s’amusent à la récré…

Cellophane

Manu Payet sauve ce film rempli de clichés désagréables et pas drôles grâce à quelques répliques comme il sait si bien les faire.

MarcDubois