×
Loading in progress
  • Director Don Taylor
  • Runtime 1 hour 43 minutes
  • Genres War, Action, Science-Fiction
  • Language English

The Final Countdown

412 members

Trapped outside the boundaries of time and space... 102 aircraft... 6,000 men... all missing.

During routine manoeuvres near Hawaii in 1980, the aircraft-carrier USS Nimitz is caught in a strange vortex-like storm, throwing the ship back in time to 1941—mere hours before the Japanese attack on Pearl Harbor.

Options
Watch trailer

Comments

Un ancien film que j'ai pu revoir récemment peu avant le décès de cette légende du cinéma Hollywoodien qu'est Karl Douglas en ce début d'année 2020 à 103 ans. Dans ce film qui a déjà 40 ans... il était déjà plus tout jeune dans le rôle de commandant du porte-avions USS Nimitz. C'est un film que j'apprécie tout particulièrement, les acteurs sont tous très bons dans leur rôle. Le début du film marque un tempo de mise en place ou on découvre notamment les protagonistes et le fameux porte-avion USS Nimitz lancé en 1975 et toujours en service aujourd'hui!! Mais les manœuvres de routines au départ de la base navale de Pearl Harbor en 1980 ne vont pas se dérouler comme prévu. Très intéressant de voir il y a 40 ans un film abordant cette notion de faille temporelle (bon ok les effets spéciaux ont carrément vieillis). Mais voir un porte-avion bien plus moderne se retrouver plongé en décembre 1941 juste avant l'attaque de Pearl Harbor c'est particulièrement jouissif. Et le premier combat aérien en vaut la chandelle. Se pose alors des décisions cruciales vis à vis des protagonistes rencontrés, de la nécessité d'intervenir ou non et changer le cours de l'histoire. Pleins de questions relatives aux paradoxes du voyage dans le temps. Le film présente un bon rythme, du suspens, un bon jeu d'acteurs. La fin du film m'a un peu frustré car il y aurait eu matière à choisir une autre fin bien plus jouissive mais c'est comme ça :'( Je reste sur ma faim tellement je l'ai apprécié en fait et je me sens frustré à la fin. Même si la toute dernière scène qui fait rappel au début est cool. Ma note : 7,5/10

FrancoisGaveau