×
Loading in progress
  • Director James Gray
  • Runtime 2 hours
  • Genres Drama, Romance
  • Language English

The Immigrant

1K members

1921 New York. An immigrant woman is tricked into a life of burlesque and vaudeville until a dazzling magician tries to save her and reunite her with her sister who is being held in the confines of Ellis Island.

Options
Watch trailer

Comments (4)

Personnellement je trouve que ce film est une vrai perle! Une superbe image, Cotillard et Phœnix qui sont au top! Sans oublier l’histoire qui est finement écrite!

NellInked

Bon. C’est bien, certes. On a une jolie reconstitution, des beaux costumes, une histoire qui tient la route. Les comédiens sont plutôt bons, la réalisation fonctionne… Alors, qu’est-ce qui ne va pas ? Pourquoi ça n’est pas génial avec tout ce qu’il y a ? Bon, l’histoire est un peu banale et, surtout, s’étire sur le long du film. C’est une fille, lâchée par sa famille, qui en arrive à se prostituer pour sauver sa sœur. Deux heures avec ça, j’ai trouvé ça un peu long. D’autant que si c’est bien joué, les sentiments des personnages restent en surface. Du coup, c’est bien interprété mais ça amène tout un tas de décalages, je trouve que les comédiens en font trop par rapport à ce qu’ils disent ressentir et que ce manque de développement intérieur atténue l’ensemble… Bref, c’est un bel objet mais il ne m’a pas touché autant que j’aurais voulu.

Cellophane

Un casting et une esthétique exceptionnelle rendent ce film particulièrement beau et touchant. J'ai beaucoup aimé ❤️

eb51

Un vrai beau mélo comme James Gray en a le secret. L'esthétique très années 20 du film ( on est plus chez Murnau et Wellhman que chez Stroheim ) évite de sombrer dans le formalisme comme pour The Artist et permet à James Gray d'utiliser Marion Cotillard avec justesse à la manière de Renée Falconetti dans la Jeanne d'Arc de Dreyer. Inutile de défendre Joaquim Phoenix. Le dernier plan est magnifique et donne tout son sens au 35 mm en ces temps du tout numérique.

petrusb