×
Loading in progress
  • Director Ridley Scott
  • Runtime 1 hour 57 minutes
  • Genres Thriller, Crime, Drama
  • Language English

The Counselor

1K members

Sin Is A Choice.

A lawyer finds himself in far over his head when he attempts to get involved in drug trafficking.

Options
Watch trailer

Comments (6)

C'est dommage... Pleins de très bons acteurs pour un film qui est incomplet... Il manque pleins de choses... Du gâchis car tout était mis en place pour un super film et finalement on en ressort avec un manque... Quelle déception !

DamCam

En voyant le casting du film je m'attendais à quelque chose de bien... au final je me suis vraiment fait chier. C'est le genre de film avec du cul des bazooka et des têtes coupées, mais sans aucun sens. Quel est le but du film ? Un mec qui se promène et qui dit oh tiens je vais faire un trafic de drogue... Pourquoi ? Comment ? lol ? Autant de questions sans réponses... Des scènes absurdes et dénuées de sens encore une fois... J'ai juste bien aimé l'apparition de Nathalie Dormer ^^ Bon en gros, si vous l'avez jamais vu vous avez rien raté !

Lyndaelle

C'est plutôt bien écrit au niveau de la forme mais on a juste oublié que c'était destiné à un public, du coup parler pendant 5 minutes de rien, du sens de la vie sans véritable but, etc... euh... Je ne retiendrai qu'une scène pour son WTF : le coup du poisson chat. Par contre, pour le reste, j'essayais de me raccrocher au film en me disant "bon à la fin toute cette torture aura peut-être un sens" mais en fait non. Ou peut-être que si, mais j'ai décroché tellement de fois que, tant pis m'en fiche. Les acteurs sont bons, bien dirigés, ok, mais on veut surtout éviter du rythme apparemment, surtout éviter que ce soit trop divertissant. En clair, je me suis fait arnaquer. Comme dirait un vieux sage : "fuyez pauvres fous !"

geoker

Franchement, ce film est une énorme déception ... J'avais décidé d'aller plus souvent au cinéma, et après Gravity, voilà ma nouvelle déception ... Tout simplement je ne sais pas par où commencer, on peut résumer le film par : "C'est un mec, il est avocat, il veut faire du trafic de drogue, ça foire, on massacre sa femme" Voilà à quoi ça se résume. Alors mes impressions en vrac : - Des scènes très courtes qui s'enchaînent a une vitesse hallucinante, la plupart sont inutiles (la réparation du camion par exemple) - Quand après 15 minutes de films, on en est toujours a ne pas comprendre l'intrigue ... ça fait mal - Rien n'est expliquer, ni qui est Javier Barden, ni pourquoi l'avocat veut se lancer la dedans ... - Des envolées lyriques inutiles sur le sens de la vie (Mais WTF ????) - Le seul déduction qu'on fait de ce film c'est "Putain faut se méfier des gonzesses" ... vachement progressiste (y) - Un effet Game of Thrones : du cul et de la violence sans aucun intérêt - Aucun mes amis n'a compris le coup des pleurs devant le DVD, j'ai du leur expliquer ce qu'était un "snuff" (même si j'ai un peu honte de le voir) - Il pleurs vraiment mais vraiment trop souvent - La mort de Brad Pitt est ridicule et pas du tout crédible J'ai davantage l'impression que c'est un film qui a voulu se donner un style de narration un peu "original" et que ça ne marche absolument pas, on peut faire du minimaliste ... mais pas au point que le spectateur se dire "bordel ça fini quand" parce qu'il a décroché de l'histoire. J'ai juste l'impression de m'être fait avoir en fait, la BO de la Bande annonce et le thème (faisant du droit) m'a intéressé, la promo a quand même été assez conséquente ... J'étais réellement emballé, et j'ai eu l'impression qu'il y a eu tromperie sur la marchandise ...

Goadney

Pas d'accord du tout! Le casting principal est inutilement prestigieux et assez mauvais (surtout Diaz et Pitt, ridicules, à côté de leurs rôles). Fassbender est extrêmement ennuyeux et attendu, mais dans une certaine mesure c'est son personnage. A quoi servent Cruz et Ramirez, totalement oubliables et remplaçables? Seul Bardem, décidément à l'aise avec l'univers de Mc Carthy ("No country for old men") est très bon et naturel dans son rôle de proie minable effrayé par la brutalité du monde qu'il fréquente. Il y a, dans cet étalage impressionnant de stars, une tentative incompréhensible de séduire un large public avec une oeuvre puissante mais exigeante, qui ne pouvait de toute évidence plaire qu'à un public restreint et averti. A noter que les seconds rôles, en revanche, sont souvent excellents: Ganz en diamantaire, la vieille taularde mexicaine, Toby Kebbell génial et insupportable, les différents tueurs anonymes, Dean Norris qui retrouve l'univers de Breaking Bad, mais dans un rôle diamétralement opposé... Le scénario, radical par son côté conceptuel et son pessimisme ahurissant, est signé par l'immense écrivain Cormac Mc Carthy. Les dialogues sont absolument brillants, malgré des aphorismes philosophiques peut-être un peu trop nombreux (encore que le film, y perdant en réalisme, y gagne en originalité) et un côté mystique pour le coup vraiment lourdingue (également présent dans les romans de Mc Carthy). La réalisation n'est pas géniale, mais techniquement bien faite, surtout lors des scènes d'action. Malheureusement, Scott, de peur d'ennuyer un public auquel ce film n'aurait simplement pas dû être destiné, se sent obligé d'illustrer bêtement des scènes qui gagneraient à n'être que racontées (la scène de la voiture et du poisson-chat, justement). Les frères Coen avaient su mettre en scène avec génie l'univers sombre, tordu et brutal de Mc Carthy avec "No country fot old men", en lui apportant une pointe d'humour noir dont l'oeuvre littéraire était dénuée. Et surtout un casting irréprochable. Scott ne s'en sort ici que dans les scènes d'action, et la reconstitution sinistre de l'univers moite et brûlant de la frontière mexicaine. Cela dit, je ne vois pas comment "on" peut s'ennuyer du début à la fin dans ce film, même en mettant de côté les scènes de dialogues/monologues philosophiques dont je peux comprendre que la longueur puisse déséquilibrer le rythme du film si l'on n'y est pas sensible (c'est le premier scénario de Mc Carthy, peut-être plus à l'aise avec la longueur du support littéraire). Il comporte tout de même deux spectaculaires scènes de décapitation, aussi inventives et violentes l'une que l'autre (et dont la dernière résume brillamment la pensée fataliste de l'univers pessimiste de Mc Carthy), deux brutales et très originales scènes de fusillades, une scène de chasse de guépards, une scène d'orgasme très intime (qui annonce l’ambiguïté sexuelle omniprésente de cet univers), une géniale scène de rénovation d'un camion sanglant par toute une famille mexicaine, enfants compris... Le tout se déroulant dans un univers qui n'est composé que de proies et de leurs prédateurs, dont la cruauté est d'autant plus terrifiante qu'elle est dénuée de raison (les tireurs mexicains dans la rue, qui ne tuent que pour faire "des farces"). J'espère que l'injuste échec commercial du film ne découragera pas Mc Carthy d'écrire à nouveau pour le cinéma, mais qu'il choisira des réalisateurs aux ambitions moins commerciales que Scott. Pour finir, l'affiche française et le titre français ("Cartel" au lieu de "The counselor") sont nullissimes. Un film à voir, malgré ses énormes défauts, au moins pour son implacable scénario.

Zebi

Une grande foutaise! Le casting est pas mal mais il ne se passe rien dans le film, sans exagération. On s'ennuie du début à la fin, à part la scène avec Diaz et la voiture (soit environ 5 minutes sur le quasi 2h du film). Je déconseille.

halimadoudou

Similar movies (2)

Sicario: Day of the Soldado
Sicario: Day of the Soldado
Câini
Câini