×
Loading in progress
  • Director David Cronenberg
  • Runtime 1 hour 39 minutes
  • Genres Drama, Thriller
  • Language English

A Dangerous Method

2K members

Why deny what you desire the most.

Seduced by the challenge of an impossible case, the driven Dr. Carl Jung takes the unbalanced yet beautiful Sabina Spielrein as his patient. Jung’s weapon is the method of his master, the renowned Sigmund Freud. Both men fall under Sabina’s spell.

Watch trailer

Comments (2)

Film basé sur une pièce de théâtre elle même inspirée d’un livre sur le triangle Jung, Freud, Spielrein. S’attaquer aux racines de la psychanalyse développées par Freud et le « rebelle » Jung, semble un défi pour lequel Cronenberg est le réalisateur idéal. Le film s’articule autour de la relation Jung/Spielrein qui est le pivot des réflexions de Jung mais du coup aussi le point faible du film, car le développement de cette relation ralenti énormément le film inévitablement. Je ne connais pas le sujet pour juger tout ce qui est abordé mais le film reste néanmoins très intéressant pour un néophyte en psychanalyse. On apprécie les joutes intellectuelles entre les différents protagonistes malgré la façon très crue d’aborder les choses par le réalisateur, mais on y est habitué. Pas le meilleur film de Cronenberg, il ne laissera pas un souvenir impérissable. On n’arrive pas vraiment à s’intéresser à ce qui se passe entre Jung et Spielrein. Le reste finalement ne servant que de contexte.

soulm1986

Globalement, A Dangerous Method est un bon film. Avec des défauts. Je ne peux pas dire que j'ai adoré le film et que c'est un coup de coeur mais il n'empêche pas que je l'ai trouvé plutôt intéressant, pas si mal fait que ça et avec de solides acteurs en personnages principaux, ce qui rattrape une grande partie de l'histoire. Je trouve le thème central du film attrayant, c'est le genre de thème qui m'attire et me plaît. Je n'y connais strictement rien en psychanalyse et à toutes les théories qui tournent autour, je suis complètement novice dans ce domaine mais ça m'intéresse ; et ce qui me captive et m'intrigue le plus, c'est de voir comment ce sujet sera porté à l'écran, comme il sera retranscrit et montré. Comment faire comprendre des théories (plus ou moins) compliquées au spectateur lambda sans l'ennuyer et sans l'endormir. C'est ce procédé-là qui est intéressant. Dans ce film-ci, les acteurs parlent. Beaucoup. Peut-être trop. Ça nous donne de longues séquences où il ne passe pas grand chose, à part d'interminables explications sur le point de vue de l'un, puis de l'autre, puis la critique du point de vue de l'un et ensuite de l'autre, etc. Alors oui, les nombreux échanges entre les docteurs/professeurs/praticiens/apprentie font partis de l'essence même du film mais toujours est-il qu'il faut parfois s'accrocher car si on n'y prête pas grandement attention, on est rapidement perdu, surtout quand on n'y connaît pas grand chose. En contrepartie, lorsqu'on est attentif à ce qu'il se dit, le film devient beaucoup plus intéressant et on comprend beaucoup mieux ce qu'il se passe entre les personnages. Les théories ne sont pas tellement développées et c'est un avantage comme un défaut. C'est une bonne chose car cela aurait été beaucoup trop compliqué à porter à l'écran et cela aurait alourdi encore plus les dialogues entre les personnages. Mais c'est également un inconvénient car on sent vraiment que le tout est traité sommairement, que ça aurait mérité un approfondissement. C'est quelque peu paradoxal. J'ai trouvé que le côté « dysfonctionnel » de Carl Jung n'était pas assez montré. On ne voit pas vraiment son réel attachement pour Sabrina. Pour moi, il ne devient son amant que pour le sexe, parce que sa femme ne peut pas lui donner ce qu'il veut, elle ne peut pas répondre à ses désirs profonds et enfouis. Mais leur relation est plus compliquée et étroite, sentimentale et émotionnelle que ce qu'il n'y paraît. Je n'ai pas vu ça à l'écran, j'ai juste remarqué la froideur et le détachement dont fait preuve Jung lorsqu'il est avec la jeune femme. J'ai trouvé ça quelque peu dommage car après tout, cette liaison sera la raison d'une partie de sa dépression et on observe un schéma concernant ses préférences amoureuses/sexuelles par la suite. Même si la personnalité profonde et cachée de Jung aurait mérité d'être plus développée, il n'empêche que Michael Fassbender est plutôt bon dans son rôle. De même, je suis surprise par l'interprétation de Keira Knightley que j'ai trouvé vraiment bonne ! Bien sûr, ses crises d'hystérie étaient effrayantes et mettaient mal à l'aise ; d'un autre côté, elles correspondaient vraiment à l'image du personnage. Une personne angoissée par ses propres désirs, qui lui sont d'abord inconnus et qui, après leur découverte, ne paraissent toujours pas normaux pour la majeure partie de la population et avec lesquels il faut se construire et vivre. Viggo Mortensen est, comme à son habitude, excellent dans son rôle. Il n'y a jamais rien à redire sur l'interprétation de ses personnages, toujours très différents les uns des autres. En conclusion, même si A Dangerous Method aurait mérité d'être approfondi sur bien des aspects, cela n'aurait été, contradictoirement, pas possible. Le film est déjà très dense dans son histoire bien qu'il ne soit pas extraordinairement long. Il est abondant dans la matière, il y avait beaucoup à voir et à comprendre pour ne pas se plonger dans les détails très complexes des théories évoquées. Les acteurs tiennent le film à bout de bras et lui permettent de tenir la route, ils en font même un film intéressant et plutôt bon. Ça reste plaisant à regarder sans pour autant être impressionnant.

Aunbrey