×
Loading in progress
  • Director Pedro Almodóvar
  • Runtime 2 hours
  • Genres Drama, Horror, Mystery, Thriller
  • Language Spanish

La piel que habito

The Skin I Live In
1K members

A brilliant plastic surgeon creates a synthetic skin that withstands any kind of damage. His guinea pig: a mysterious and volatile woman who holds the key to his obsession.

Watch trailer

Comments (4)

Ayant lu le livre, je n'ai pas pu m'empêcher, une fois ou deux, de chercher les différences avec le livre, mais ça m'a assez vite passé. Le film se tient bien tout seul et se suit avec plaisir, le mystère se dissipant lentement, au fur et à mesure des révélations. Les comédiens sont bons et font plus que bien le job. Mais j'ai trouvé un peu de lenteur dans l'ensemble. Si Almodovar disait vouloir "insister sur la cruauté et l'ampleur prise par la vengeance", j'ai trouvé l'ensemble bien plus sage et moins pervers que dans le livre... Et malgré son côté récent (2011), je lui ai trouvé un air de vieux film dans la réalisation, les images, et surtout cette fin fadasse... Mais dans l'enesmble, pour l'histoire (qui suit bien celle de Jonquet), l'ambiance, les comédiens et les découvertes au fur et à mesure, le film est bien sympa.

Cellophane

Almodóvar n'a pas grand chose à voir avec l'histoire puisqu'elle est tirée du livre Mygale. Et pour avoir lu le livre, hormis quelques changements dans le scénario, notamment la conclusion, c'est exactement la même, en moins percutant. Les petits changements opérés par le film sont cependant plutôt bien amenés, dommage que le tout manque de puissance dramatique et d'émotion. Une adaptation honorable, mais un peu fade.

Brice

Ce film est d'un dérangeant exceptionnel. Encore une fois, Almodovar nous montre son talent à élaborer des scénarios invraissemblables mais qui nous surprenne, à jouer avec les tabous, et à brouiller les pistes jusqu'au bout.

JuGlou

Du Pedro Almodovar tout craché ! L'histoire n'est pas claire dès le départ, mais on comprend très vite ce qui se passe. L'idée est tout simplement ingénieuse, il fallait y penser ! Vraiment tordu, c'est sûr, mais ce film nous prend de court, on a envie de suivre ce film jusqu'au bout, parce que P. Almodovar nous tient en haleine. Une histoire sur un fond émotionnel important, il traite encore des problèmes dit "tabous" dans la société, tel que le viol. Un beau film en l’occurrence, à voir, mais qui reste dans le style Almodovar, il faut aimer !

Rumplskin