×
Loading in progress
  • Director Jacques Audiard
  • Runtime 1 hour 54 minutes
  • Genres Crime, Drama
  • Language French

Dheepan

644 members

When the war continues to rage in your heart and mind

Three people who have lost everything, a soldier tired of fighting, a young woman and a little girl, pose as a family to escape the civil war in Sri Lanka. They emigrate to France and settle in a chaotic neighborhood on the outskirts of Paris, where apparently the law no longer exists; but they, who barely know each other, struggle to survive there, even when the ghosts of war begin to haunt them again.

Watch trailer

Comments (6)

Film qui sort de l'ordinaire - déjà qu'Il est rare en Francophonie de voir un film dans une autre langue avec sous-titres - mais aussi comment le thème de l'immigration est abordé ici. Aussi complexe que le nombre d'individus fuyant leur pays et pour qui prime la survie ... (****1/2)

niettingewikkeld

La fin moisit la moitié du film et c’est bien dommage. Si durant 1h45 il doit se passer un an, que l’on suit avec intérêt, qui se développe tranquillement, les deux dernières minutes doivent faire bien plus d’un an et ressemblent à un coup de baguette magique, à un autre film, à une séquence « flûte, on s’est trompé, je sais pas qui l’a mise là, c’était pour Dhepan 2 »… Parce que tout le reste est excellent et c’est bien dommage qu’on reste sur une mauvaise impression. L’introduction est très belle malgré sa dureté, l’arrivée en France, la difficulté d’intégration, l’apprentissage de la langue, l’insertion dans l’immeuble, la relation entre le couple et la fille… Tout est très réussi, avec pas mal de finesse. Mais si l’intégration m’a fait penser à « La Tête Haute », si l’histoire entre l’homme et la femme m’a fait penser à « Le Mal de Pierre », si ce final m’a rappelé « A History of Violence », ces trois films se concentraient sur UNE trame. Là, on en a trois et c’est presque trop… L’intégration, vivre ensemble alors qu’on ne se connaît pas, ça aurait suffi, sans que ce film glisse lentement dans une surréaliste bagarre… Et ç’aurait été excellent sans cette fin qui apporte mille fois plus de questions que de satisfactions. Bien, mais.

Cellophane

Magnifique oeuvre. Le centre du film n'étant pas l'action mais la délicatesse et la réflexion, ceux d'entre nous les moins bien pourvus en cellules grises risquent de trouver le rythme lent et long, c'est pourquoi je leur conseille transformers 6 dans la salle d'à côté. Pour les fans d'Audiard, vous allez adorer.

*ouaijesaisjlaivuavantto

dheepan palme d'or 2015 au festival de Cannes lol Le rythme du film est lent Ça se passe dans une cité pourrie,où la racaille vend du chichon,fais sa loi et use d'un langage particulièrement fleuri.. On sait qu'il vas y avoir de l'action,donc on attend,on attend,et on attend.. En fait l'action ne survient que dans les 20 dernières minutes du film( qui dure 01H45 quand même) , et alors là attention,dheepan se transforme en machine de guerre, il bute tous les lascars,fait sauter une voiture,survit à la fusillade,et repart tranquillement,car oui le film se passe dans un endroit où la police n'existe pas.lolilol ;-) A la fin il est en Angleterre,il a réussi à s’insérer,il a un beau brushing,une belle chemise blanche,mais aussi un nouveau gosse(surement le 1er d'une longue portée..) Chers amis migrants,finalement peut-être avez-vous raison,l'Angleterre semble effectivement la Terre promise tant vendue dans le milieu du migranisme ;-)) P.S: petit H.S,hier j'ai regardé "Alexandre le bienheureux" , eh bien passer de ce film à "dix pannes" ,c'est comme sauter du coq à l'âne.. le fait que ce film ai reçu la palme d'or au "festival de Cannes", nous démontre bien l'état déplorable dans lequel se trouve,au jour d'aujourd'hui,le milieu de l'art cinématographique!! En bref,évitez-vous le visionnage de cette mascarade,vous gagnerez 2 heures de votre vie..

triistan