×
Loading in progress
  • Director Jesse V. Johnson
  • Runtime 1 hour 34 minutes
  • Genre Action
  • Language English

Savage Dog

189 members

Indochina, 1959. The French left. The Americans have yet to arrive. But one man has declered war.

A story set in Indochina in 1959, a lawless land controlled by the criminal class: Vietnamese warlords and European war-criminals. Den-Dhin-Chan Labor Camp is run by four such dangerous men. The worst prison in the land, it is here that an Irish, former-champion boxer Martin Tillman has made a name for himself fighting tournaments, on which wealthy criminals gamble in high stakes events. When Tillman is due for release, he just wants to return home, but the corrupt forces running the jail will do everything in their power to keep him locked down. When all that Tillman holds dear is taken away in a vicious act of violence, he is forced to confront the men responsible and take his revenge. The birth of a legend.

Options
Watch trailer

Comments (2)

Scott Adkins ou le Van Damme des temps modernes, qui nous fait des films où son talent pour les acrobaties et triples coups de pieds retournés font mouche, cf le récent Boyka undisputed 4. Rien de tout ça ici, on y voit des coups de tatane dans la boue (et pourquoi dans la boue ?) contre des gros moustachus rois de la savate où l'on voit notre Scott clairement se retenir pour que les combats durent plus de 5 secondes (ils en durent 6...). Heureusement quelques scènes font sourire grâce aux CGI pourris, scènes qui auraient pu paraître bien gores si pas aussi ridiculement réalisées. ça gicle parfois beaucoup, mais mal, lorsque le héros fait jouer de la machette. Je suis un grand admirateur de Scott Adkins, pour moi il est la grande star occidentale actuelle des films de baston: c'est bien pour ça que j'ai laissé sa chance à ce film, qui en fait, est assez mauvais. C'est plat, à aucun moment on sent qu'un adversaire peut lui tenir tête. Rhaa ou sont les bons vieux films où le héros doit se battre à la fin contre un adversaire qui semble totalement invincible ? Le pire c'est qu'on a même droit à une trop longue scène de "guérilla urbaine" complètement ratée, blindée de ralentis pourris où le héros de fait shooter par des grosses mitrailleuses sans jamais se faire toucher (ce n'est pas inhabituel mais là ce n'est pas bien fait). Scott par pitié, fais nous des undisputed 5, 6, 7, et tant que tu veux mais pas des bouses pareilles !

raffy57

Un film bas du front comme je n'en avais pas depuis longtemps. J'ai magré tout mis deux étoiles car ce n'est pas si mal réamisé que ça, enfin mieux que la plupart des direct-to-vidéo.

Murakami1967