×
Loading in progress
  • Director Steven Soderbergh
  • Runtime 1 hour 37 minutes
  • Genres Horror, Thriller
  • Language English

Unsane

853 members

Is she or isn't she?

A woman is involuntarily committed to a mental institution where she is confronted by her greatest fear.

Watch trailer

Comments (8)

Le film n'a aucun sens ! Il est plein d'incohérences, aucun détails n'a étaient respecter, il lui dit je sais que tu aimes les œufs et le bacon, et elle sort un burger. Il lui coupe le pied et a la scène d'après elle a toujours deux pieds. Plus tout ce que @kourgette dis plus bas. Ce film est nul

Smockaz

Bonne performance des acteurs mais scénario pas tenable. Il faut se laisser un peu lobotomiser pour accepter tous sans rechigner.

tcaparros

Film invraisemblable tout juste rattrapé par le jeu des acteurs en particulier la performance de Claire Foy.

Vz13

Le scénario est pas trop mal mais je n’ai pas trop accrocher au jeu des acteurs et c’était plutôt long... Dommage ça aurait pu être sympa !

gaeeeelle

Grosse déception. Le synopsis et le principe est vraiment bien, ca promet un film qui retourne le cerveau et avec beaucoup de suspens. Promesse absolument pas tenue, tout est prévisible, on nous dit les choses clairement des le départ et pour ma part je n'ai ressenti absolument aucune émotion. J'ai juste regardé en attendant sagement la fin. Si le fait de filmer à l'IPhone m'intriguait je n'y ai pas vraiment trouvé d'intérêt, seulement une qualité pas terrible.

Esile

La manière de filmer ma un peu dérangé au début mais bon on s'y fais vite ! L histoire est pas mal mais carrément invraisemblable et le centre n en parlons même pas ! Le mec il est fort quand même dans le déroulement ( la suivre ou elle déménage et meme au centre...) il est complément taré et le mot est faible ! Sawyer elle est un peu con aussi , aller parler à une psy dans une clinique un peu isolé alors qu elle pouvais aller n importe ou en ville et signer des papiers sans les lire mais wtf ! Je suis contente qu on est eu un "six mois après "car d habitude y en a pas et ç est assez frustrant

CharlyBserieaddict

Attention si vous n'avez pas encore vu le film, mon commentaire est plein de spoilers: Le trailer de ce film m'avait énormément plu, je pensais que le film serait une espèce de Shutter Island dans lequel on se demande perpétuellement si le personnage fait une décompensation psychotique et est victime d'hallucinations ou bien si ce qu'il raconte est vrai. Et bien non, on nous fait clairement comprendre dès le début que le stalker de Sawyer est bel et bien présent et il n'y a aucune ambiguïté sur la "folie" du personnage. Donc Sawyer demande de l'aide dans une clinique qui apparemment propose du soutien aux victimes de harcèlement, et par magie, son stalker est déjà présent dans l'hôpital. Alors est-ce qu'il était déjà là (la coïncidence serait incroyable, en sachant que Sawyer a complètement changé de vie et a déménagé à des milliers de kilomètres de son domicile) ou bien est-ce qu'il a réussi à se faire embaucher à la vitesse de l'éclair dans l'hôpital sous une autre identité? Les hallucinations auraient été une version plus cohérente... Mais bon, passons. Sawyer se fait donc interner involontairement. Et là, je pense honnêtement que les scénaristes n'ont jamais mis les pieds dans un hôpital psychiatrique. Déjà, les patients sont enfermés dans une espèce de dortoir mixte, femmes et hommes mélangés, et enfermés à clé sans aucune surveillance. Hmmm bon ok, après tout c'est un film, pas la réalité. Ensuite, le fonctionnement de l'hôpital, c'est tout le temps pareil: peu importe ce qui se passe, ils réagissent avec une piquouze de calmant dans les fesses et des contentions. Et hop, enfermée et attachée dans une chambre entourée d'autres patients, toujours sans surveillance. Voilà à quoi vous attendre en boucle: - "Au secours, mon stalker est là!" - Piquouze et contentions, pas de dialogue Bref, le stalker est présent et ce que ça inspire, c'est juste du dégoût et du malaise. Le mec est dégueulassement érotomane et est persuadé qu'il pourra se mettre en couple avec Sawyer. Et il peut tout faire sans problème dans l'hôpital, torturer et tuer un mec dans les sous-sols, désactiver les caméras de la cellule d'isolement et aller faire ce qu'il veut à Sawyer, ramener une autre patiente pour la violer, pas de soucis, tout est faisable. D'ailleurs Sawyer est enfermée depuis apparemment des jours en cellule d'isolement et personne ne vient lui apporter à manger à part son stalker qui vient mielleusement lui apporter son "repas préféré" qui de toutes évidences vient d'un fast food extérieur et non de l'hôpital. Bref, je pensais voir un film un peu mindfuck, un bon thriller psychologique sur la folie en général et ce que j'ai eu, c'est un film sur un harceleur érotomane dégueulasse. J'ai été vraiment très déçue parce que le trailer était génial et je n'ai pas eu du tout ce que j'attendais, mais malgré tout ça reste regardable. (Même si j'ai failli ragequit le film avant sa fin, et ça m'arrive rarement)

Kourgette

Similar movies

The I Inside
The I Inside