×
Loading in progress
  • Director Claude Lelouch
  • Runtime 1 hour 30 minutes
  • Genres Drama, Romance, Comedy
  • Language French

Les plus belles années d'une vie

The Best Years of a Life
119 members

Un homme et une femme se retrouvent...

They knew each other long ago: a man and a woman whose dazzling and unexpected romance captured in the now-iconic film, revolutionized our understanding of love. Today, the former race car driver seems lost in the pathways of his memory. In order to help him, his son seeks out the woman his father wasn’t able to cherish but whom he constantly revisits in his thoughts and dreams. Anne reunites with Jean-Louis and their story picks up where they left it…

Options
Watch trailer

Comments (2)

trop touchant. Magnifique. Très beau film sur le temps qui passe, sur la nostalgie mais comme dise les Japonais la nostalgie heureuse. Très longtemps que Lelouch ne m'avait pas fait pleurer . Merci pour ce moment

Pierr0

« Les plus belles années d’une vie » Claude Lelouch : De base, je n’aime pas le Cinéma de Lelouch. De base, je n’ai pas aimé « Un homme et une femme », j’apprécie par principe parce que Anouk Aimée et parce que certains plans en sépia sont magnifiques. Mais cette histoire d’amour sur fond de course automobile là, c’est un peu chiant quand même… Du coup, cette suite 50 années plus tard où l’on retrouve les deux héros, Trintignant et Aimée vieillissant, qui sont réunis grâce à la maladie de Jean-Louis, je m’attendais à être déçue. Que nenni ! Au bout d’à peine un quart d’heure j’ai commencé à pleurer… Leurs retrouvailles, mixées avec des extraits du film originel, sont déchirantes. Lui se souvient d’elle comme de la seule femme qu’il a aimée, elle ne l’a jamais oublié. Et pourtant, il ne la reconnaît pas. Comment ne pas penser à « Amour » de Haneke (où Riva porte le même prénom qu’Aimée, Anne) bien qu’ici ce soit Trintignant dont on prend soin et qu’on accompagne doucement vers la mort ? Mort qu’il accepte à la seule condition de la passer avec Anne 15-40 Montmartre. En parallèle, Antoine et Françoise (joués par les mêmes acteurs que 50 années auparavant, magique) se retrouvent et semblent eux aussi vouloir rattraper le temps perdu. Un lien fraternel raté qu’ils tentent de renouer. Des séquences de rêves (tournées au téléphone portable, tentons de ne pas grincer des dents, après tout pourquoi ne pas profiter des nouvelles technologies ?) sont d’une fraîcheur qui tranche avec cet environnement de maison de retraite spécialisée et tire larme. Le film est beau, le film est joyeux. Les pleures de tristesse du début se transforment en pleures de joie et de tendresse à la fin. L’Amour triomphera toujours. Le soleil est vert sur les planches de Deauville.

Cinevorous

Similar movies (3)

Eyjafjallajökull
Eyjafjallajökull
Mon Inconnue
Mon Inconnue
RAID Dingue
RAID Dingue