×
Loading in progress
  • Director Kevin Smith
  • Runtime 1 hour 28 minutes
  • Genres Horror, Action, Thriller
  • Language English

Red State

249 members

Fear God.

Set in Middle America, a group of teens receive an online invitation for sex, though they soon encounter Christian fundamentalists with a much more sinister agenda.

Options
Watch trailer

Comments (3)

Thriller intéressant sur les agissements d'une congrégation homophobe et du gouvernement face à une menace terroriste. Des scènes inattendues et une fin qui s'avère étonnante un moment. Le sermon du pasteur est très impressionnant, effrayant et très bien réalisé. Un bon film.

Thibzz180

Ah, un bon petit film indépendant et intelligent sur un thème pas forcément abordable aux States ! Sans jamais tomber dans le film d'horreur pour adolescents ou dans l'action débilisée, Red State est pourtant teinté à la fois des codes du cinéma d'horreur et de celui d'action (en particulier du western). Mais seulement dans la forme. Le fond, lui, est un traitement politique et social de l'intégrisme religieux aux Etats-Unis. Au visionnage, on devine aisément les influences de l'auteur : un peu de Wes Craven (l'intégrisme dénoncé dans La Ferme de la Terreur) et beaucoup de John Carpenter (tout comme Assaut de Carpenter, qui se voulait un hommage au film Rio Bravo et à John Wayne, Red State est lui aussi ce qu'on peut nommer un "western déguisé" et dissimulé derrière les codes de l'épouvante). Bien que film indépendant à faible budget, c'est très bien filmé : pas de champs/contre-champs abusifs comme on en bouffe à longueur d'année au cinéma, ni de shaky-cam utilisée quand ça n'a pas lieu d'être. L'éclairage est cohérent au propos du film, sombre dans les moments à tension horrifique, ocre lors des passages plus western en plein jour; ce qui symbolise plutôt bien la dureté inhérente au thème abordé. John Goodman est très bon, comme à son habitude lorsqu'il joue dans du "cinéma de genre". Seul bémol, après un développement qui traîne - volontairement - pour bien aborder chacune de ses parties (le film est scindé en plusieurs parties, identifiables par le genre cinématographique auxquelles elles rendent hommage), on a droit à un final un peu trop expéditif. Bref, un très bon film dans l'ensemble, viscéral et cérébral. Et c'est peut-être là le problème majeur du film : peut-être un peu trop intellectualisé, codifié et référentiel, quand on constate l'âge moyen et le manque de culture du public du cinéma d'horreur d'aujourd'hui. A réserver avant tout aux vrais cinéphiles du cinéma de genre, qui ont grandi avec Tobe Hooper (en particulier Massacre à la tronçonneuse, dont le fond contient de nombreux points communs avec Red State), Joe Dante, ou encore les westerns de Howard Hawks ou Sergio Leone.

Spiro

Une Bonne Bouse

VerSa