×
Loading in progress
  • Director Steven Soderbergh
  • Runtime 1 hour 33 minutes
  • Genres Action, Drama, Thriller
  • Language English

Haywire

702 members

They left her no choice

Mallory Kane is a highly trained operative who works for a government security contractor in the dirtiest, most dangerous corners of the world. After successfully freeing a Chinese journalist held hostage, she is double crossed and left for dead by someone close to her in her own agency. Suddenly the target of skilled assassins who know her every move, Mallory must find the truth in order to stay alive.

Options
Watch trailer

Comments

Je ne me rappelle même plus de quand date la dernière fois où je me suis autant ennuyée devant un film dit « d'action ». Je me demande d'ailleurs si ce n'est pas la première fois qu'une heure et demi me paraisse être des heures. Au final, je ne suis pas sûre d'avoir bien compris l'histoire, je suivais le tout d'un oeil distrait. Et pourtant, j'aime beaucoup les films d'action. Ceux avec plus de bagarres que de véritable histoire, ceux où tout est plus irréaliste que réaliste, ceux où les personnages principaux ressemblent plus à des Dieux/super-héros immortels qu'à des humains. Et si on part du principe que ces règles s'appliquent également à Haywire, et bien, on risque d'être fortement déçu. Tout m'a semblé se passer au ralenti et c'est une impression très désagréable pour un film d'action, où tout ce qu'on attend, c'est que tout s'enchaîne, à toute vitesse, sans réfléchir. Je suis tellement habituée aux films « de gros bras », où ça tire d'abord et réfléchit après que devant Haywire, je me suis demandée quand l'histoire allait vraiment commencer. Je suppose bien que les producteurs ont voulu miser sur le fait que l'actrice qui joue Mallory Kane, Gina Carano, soit une vraie championne dans les arts martiaux et donc avoir des combats probablement plus réalistes et plus épurés par rapport aux autres blockbusters Hollywoodiens, il n'empêche que le résultat final est plutôt décevant. C'est ennuyeux à mourir et même la présence de Michael Fassbender n'y change rien.

Aunbrey