×
Loading in progress
  • Director Ryoo Seung-wan
  • Runtime 1 hour 56 minutes
  • Genre Action
  • Language Korean

피도 눈물도 없이

No Blood No Tears
1 member

Gyung-sun is a washed-up cab driver who has been trying to go straight after years in trouble with the law after being a big-time safecracker. Soo-jin wants to be a famous singer, but lives the life of a trophy girlfriend to her vicious gangster boyfriend. An unlikely situation cause these two different women to meet where they plan a daring solution to both their problems that will escalate and threaten the wrath of many powerful and corrupt people around them.

Options
Watch trailer

Comments

Il y avait tout de réuni pour une petite séance divertissante du plus bel effet. Des acteurs bien dans leurs pompes qui impriment l'écran sans s'excuser, un script simple mais suffisant pour une petite histoire de casse énergique et un réalisateur pas trop manchot qui est capable de nous proposer de jolies compositions. Dommage que ce dernier insuffle à No blood, no tears un tel sentiment de paresse que l'on s'ennuie quasiment tout du long. La faute à un rythme mal géré et une écriture terriblement paresseuse. Ainsi, même si Seung-wan Ryoo prend son temps, il le fait pour les mauvaises raisons et enchaîne les séquences sans vraiment peser leur importance. Du coup, les personnages restent tous très plats, et quand le casse, gros morceau du film, arrive enfin, c'est pour être expédié bien trop vite. De toute façon, sa préparation est tellement loupée qu'on n'a plus aucune envie de le voir. On ne croit en effet pas aux relations qui animent les différents personnages impliqués, et la réalisation fadasse de Seung-wan Ryoo qui a servi le film jusque là ne nous laisse espérer rien de bien folichon pour ce climax tant attendu. No blood, no tears est un film bien trop long qui se contente de survoler son sujet en manquant tout son potentiel de départ. Résultat, on soupire devant ces femmes fortes qui se prennent des parpaings dans la tronche et en redemandent quand on ne regarde pas sa montre dans l'attente d'un générique de fin qui se fait trop attendre. Si l'on ajoute à cela que toutes les tentatives faites par le cinéaste pour donner à son film un côté marrant tombent à plat, on se retrouve avec une liste de promesses qui a été égarée au moment de l'écriture. No blood no tears n'est juste qu'un brouillon parfois un peu caustique auquel il manque une relecture pour gagner en efficacité. En l'état il est si laborieux qu'il n'y a pas grand chose à sauver de cette montagne russe aux rails émoussés.

osorojo