×
Loading in progress
  • Director Peter Malota
  • Runtime 1 hour 36 minutes
  • Genres Action, Crime
  • Language English

Kill 'em All

When you don't know who to trust...

After a massive shootout, a mysterious stranger (Van Damme) arrives at a local hospital on the brink of death. Then, a foreign gang brazenly comes to the hospital to hunt him down. His nurse, the sole surviving witness to the follow-up shootout, must face an FBI interrogation that unlocks a plot of international intrigue and revenge. With enough twists and turns, KILL'EM ALL will keep you guessing until the final bullet is fired.

Watch trailer

Comments (4)

Ouïe que ça pique que ce film... Il n’y aurait pas eu JCVD j’aurai même pas dépassé le générique. Le twist de fin se voyait comme le nez au milieu de la figure. Bref un film à regarder le cerveau débranché tout en faisant autre chose à côté :)

goldo82

le titre français est La marque de la vengeance

grysor

Dès les 10 premières minutes le ton est donné, des scènes de cascades éblouissantes (lol) des musiques et des scènes tout droit sortie des cliché "nanar" des films d'action des années 90, des plan de cam rapides qui n'ont d'autres utilités que donner la nausée et des ralentis complètement inutiles à des moments totalement attendus, le tout bien sure enrobé d'une VF fabuleusement nulle; Bref un chef d'oeuvre un moment de pure plaisir (si on aime l'humour).

bouat

C'est un gros dommage, parce que le scénario, pour un DTV d'action fauché, vaut un 4/5 (avalanche de révélations et de twists sur la fin). Mais tout le reste vaut 1/5 : c'est mal filmé, le cadrage se contente de shakycam alterné avec des plans académiques qu'on apprend en école pour confectionner des téléfilms; la choré des bastons est souvent bof, et quand elle s'élève un peu, elle est dégradée par un montage foireux qui tente de masquer son non savoir-faire par des filtres, des ralentis, des accélérés, le tout sans aucune cohérence ni style possible. Même la bande-son est pauvre. Certains acteurs s'en sortent mieux que d'autres. Malheureusement, ce n'est pas JCVD : il se contente de reproduire - en moins bien - le jeu qu'il adoptait dans Wake of Death (passé inaperçu alors qu'il vaut 5 fois ce film, au passage). Autumn Reeser, au jeu cliché insupportable au départ, prend de l'ampleur avec le développement de la storyline. Stormare joue normalement, ni plus, ni moins. Le fils de JC, comme d'habitude, n'acquiert pas une once de crédibilité dans son rôle. Bref, je mets 2 étoiles tout de même, parce que le scénario vient vraiment relever le niveau si on ne s'endort pas avant son développement. Mais ce film fait partie des "vraiment" mauvais JCVD (ça aurait très bien être Seagal à la place, on n'y aurait vu que du feu), et Malota est un piètre réalisateur. Si vous cherchez un bon direct-to-video du Jean Claude, refaites-vous plutôt Wake of Death (L'empreinte de la mort) ou In Hell, qui, même s'ils sont fauchés et bourrés de défauts, donnent au moins la satisfaction de scènes d'action jouissives et l'impression que le réalisateur, faisant avec le budget alloué et les conditions précaires du tournage, ne tente pas de se foutre de vous en vous vendant un navet racoleur à pognon. Perso, bien que pas fan de Dolph, pour le retour de JC dans la partie des "bons DTV", je préfère attendre leur prochain film commun, Black Water, dont les trailers ayant fuité présagent un bien meilleur film que celui-ci.

Spiro