×
Loading in progress
  • Director Gerard Bush
  • Runtime 1 hour 46 minutes
  • Genre Horror
  • Language English

Antebellum

5K members

If it chooses you, nothing can save you.

Successful author Veronica finds herself trapped in a horrifying reality and must uncover the mind-bending mystery before it's too late.

Options
Watch trailer

Comments (12)

La partie "Veronica" n'était pas indispensable, ils auraient pu avec subilité et créativité évoquer qui elle était "ailleurs" (comme avec l'évocation du "professeur") tout le film. Juste avec un "tu veux retrouver ta vie d'avant ?", laissant place à l'intrigue avant même l'apparition d'un certain objet (suis pas scénariste non plus, hein). La scène du restaurant est encore d'actualité où cette clientèle est parfois épiée, soupçonnée de pouvoir partir sans payer, de ne pas avoir les moyens, entre autres,...postés à la table près des cuisines, des toilettes, pas en "vitrine", comme le sont aussi les gens en solo ou gros d'ailleurs. N'ayant pas vu la B.A, et m'attendant à un travel time, je n'ai rien vu venir (en même temps la 1ère sonnerie de tel avec Eden qui se réveille Veronica, j'ai cherché mon propre tel...lors du 1er "glissement" vers les années 2020 et j'étais encore dans l'erreur en pensant que le grondement dans le ciel pouvait être son avion franchissant le portail spatio temporel - je me fais rire toute seule sur ce coup - J'étais bien dedans pendant 1h pour me rendre compte que j'étais à côté au 2ème glissement ! Du coup... je me demande si la partie Veronica n'était pas un peu indispensable???- Esprit de contradiction... Il n'y a pas que du bon ni que du mauvais... Et oui ces Hommes blancs avec cet héritage d'un vilain passé (qu'ils voudraient être très présent) sont de blancs très très méchants. A revoir, autre regard.

Sangria

Un peu longuet mais sinon l'idée est pas mal.

Litotecitron

Bon, encore un film ruiné par sa bande-annonce. Je savais tout du film avant de le voir, du coup, aucune surprise et grosse déception... 2h10 pour ça ? Pas ou peu de tension (hormis la 1ere partie sur l'esclavage mais qui a été mieux présenté avant), du réchauffé sur le méchant blanc, aucun personnage n'est gris. Je veux dire par là que ce film est manichéen à outrance. Méchant blanc, méchants hommes, Sans parler de certaines incohérences. La structure du film n'apporte rien à l'histoire ni même au personnage principal. J'aurai préféré conserver le doute sur le twist du film jusqu'à une révélation finale. En gros, on a le Village mais avec un secret éventé dès les 30 premières minutes. Du coup, le reste du film n'a plus d'intérêt autre qu'esthétique mais ce n'est pas suffisant et pas divertissant. 2h de vie perdues.

Shuenli

Et bien moi j’ai bien aimé malgré un côté caricatural et des incohérences. Au delà du message qui est un peu amené lourdement j’ai aimé me faire balader par le scénario.

Snakedriver

Le scénario est pas mal mais le twist n'est si ouf que ça comparé à Us ou Get Out. Le début sur un plan séquence magnifique et assez incroyable avec une montée en crescendo une partie avec caméra à l'épaule ultra immersive, tout du long, le film est parsemé d'images fabuleuses comme celle du four et des champs, celles des pieds devant la porte d'hôtel et celle de l'incendie carrément mindblowing ! L'ambiance est pesante et oppressante (scène de l'appel Skype), mais pour moi le film est trop court, on devrait rajouter du vice, rajouter du frisson, de la terreur. Je ne sais pas il manque quelque chose ! Je fais écho au commentaire précédent, je ne pense qu'on puisse parler de racisme anti blanc, mais c'est vrai que le trait est vraiment grossi pour mettre en exergue le privilège blanc. The Struggle is real. C'est un bon film mais pas formidable

Smockaz

J'ai beaucoup aimé ce film qui nous fait réfléchir ! C'est une vraie réussite selon moi !

Yzoth

C’est pour ce genre de trucs que j’aimerais que Betaseries permette de mettre 0 étoiles. Une purge à tous les niveaux, scénario prévisible à mort alors que ce fameux « twist » est probablement le seul point d’intérêt du film. Les scènes sont étirées à mort si bien que j’ai vraiment cru que le film durait 3 heures. Ce film est une vaste blague et le commentaire social est aussi maltraité que le personnage principal pendant l’essentiel du film. C’est tout simplement minable et ca m’a limite énervé. Un bon gros film de merde (pardonnez l’expression mais faut bien appeler un chat un chat.).

YOUTHLY

Vu au cinéma. Je regarde très peu les bande annonce. Celle-ci m’a vendu un film qui n’existe pas. Que penser de ce film? Première partie vachement intéressante et je dois dire qu’ils qu’auraient dû en resté là et joué à fond sur est-ce notre époque ou non?! Et comment se défaire du joug de c’est tortionnaires. Et seulement sur la toutes dernière partie du film qu’on comprenne que l’histoire ce situe réellement à notre époque. Car la partie dans le monde réel est à mon sens inutile et mal abordée. Savoir que le personnage principal occupe une tel position ne sert à rien (oui à ce dire « quel déchéance, qu’elle horreur une femme comme elle dans cette situation..) sauf que bon ils en font trop, beaucoup trop dans ce film à croire qu’ils assument pas l’image qu’ils montrent. Car au final elle aurait été une femme comme les autres on aurait pu d’avantage s’identifier à elle et on aurait gagner un temps monstre. Si non clairement dans ce film le méchant c’est le blanc, tous blancs confondu... Oserai-je parler de racisme anti blanc?! Ou la la sa y est ça pique. Oui dans ce film les méchants son blanc, cruel et fond preuve d’un sadisme hors norme (si il fut une norme un jour). Mais je sais pas au bout du compte moi ce que j’ai ressentit c’est qu’il y a aucun salut pour aucun blancs ils sont tous fourbe et cruel et oui le film parle de racisme, tellement qu’il en devient ce qu’il dénonce. Et puis alors la fin avec se plan pourrit du panneau qui se fait raser « on rase, on refait à neuf tout est beau... » moi ce que je vois surtout c’est que à cause de certains tarrer qui ont investi les lieux ils ont juste raser un lieu d’histoire et de reconstitution... Normalement on dit bien « se souvenir de l’histoire pour ne pas qu’elle se répète » non? Donc on doit en conclure quoi au bout du compte?

NellInked

Heureusement, je n'avais pas lu le synopsis ni vu de bande annonce (qui spoile vraiment trop selon moi). Je n'attendais pas grand chose de ce film (les critiques ne sont pas très bonnes) et pourtant j'ai vraiment été étonnée, je l'ai adoré. A aucun moment je ne me suis ennuyée..

clogh

Similar movies (2)

Us
Us
Harriet
Harriet