×
Loading in progress
  • Genres Drama, Science-Fiction
  • Runtime 55 minutes
  • Total runtime 7 hours 20 minutes
  • Status Continuing
  • Network Amazon
  • Showrunner Nathaniel Halpern

Tales from the Loop

3K members 1 season8 episodes

Inspired by the wondrous paintings of Simon Stålenhag, Tales from the Loop explores the mind-bending adventures of the people who live above the Loop, a machine built to unlock and explore the mysteries of the universe - making things previously relegated to science fiction, possible.

Watch trailer

Season

Episodes

Comments (20)

Une super série pour s'endormir ! Oui c'est joli et la bande son est très bonne mais niveau rythme... pffff, même Derick c'est violent à côté. Si vous êtes sous tranxen (ou autres hein ! je ne suis pas là pour juger, chacun sa drogue :p) ça devrait vous plaire ^^ J'ai eut beaucoup de mal à tenir :)

bernard.grande

Vous êtes fans du rythme effréné d'Homeland, de l'humour de Shameless. Oui ? Eh ben ce n'est pas pour vous cette série. Volontairement lente avec des plans de 30 sec à 1min. Des dialogues entrecoupé de silence. Du sens donné à la vie. C'est le programme avec une dose de futur proche et une petite touche de Black mirror (mais sans les écrans). Les épisodes paraissent indépendants mais vous ferez le lien dans le dernier tiers de la saison. Vous avez surement compris que c'est une série psycho-philosophique sur l'Être Humain. Je conseille de ne surtout pas Bingwatché cette série, sinon il y a fort risque d'abandon

scheinen

Quelle série !!! Magnifique ! La simplicité, la lenteur, les thèmes, la BO, les images, les acteurs... Un moment hors du temps, on a été transporté, on a passé un bon moment, série à part, on est suspendu, vraiment série à voir !

LuEtGui

Une série magnifique de bout en bout.

Murakami1967

Ceux qui ont aimé cette séries aimeront également la série 'DEVS'. Cela se rapproche beaucoup en terme d'ambiance.

denkam

Une de ces séries où il est nécessaire d'être dans l'état d'esprit adéquat et de bonnes conditions de visionnage pour l'apprécier pleinement et surtout à sa juste valeur. Clairement une réussite et je n'ai vu que quatre épisodes pour le moment mais j'ai cette impression qu'elle ne peut pas me décevoir tant ces quatres épisodes ont étés des sans fautes pour moi.

AnyoneAndNobody

J'ai adoré, je trouve ça brillant, beau, bien interprèté... Par contre oui, c'est lent, du coup je comprends que ça ennui certains, mais pour moi c'est une de ses grandes qualités. C'est une série posée, un peu l'antithèse d'une série Netflix, elle se déguste elle ne se binge-watch pas.

man-on.the.moon

C'était long mais j'ai réussi à voir jusqu'au dernier épisode de cette série. Le rythme est lent, les histoires sont assez ennuyeuse (sauf le 3eme épisodes que j'ai adoré). Finalement par rapport au retour que j'ai eu, je n'ai pas été transporter par cette histoire. La série a quand même des bon points. Je pense notamment au machine ! J'ai adoré, ça change à ce qu'on vois d'habitude. Si vous êtes rêveur, je pense que cette série pourrait vous plaire.

Kikurie

Je fais clairement partie des conquis. Cette série est une merveille de poésie, de nostalgie et de profondeur - qui prend son temps... Bien sûr, elle ne renouvelle rien et la science fiction qu’elle propose est très low-key, et c’est justement cela qui m’a plu. On ne sait pas bien ni où, ni quand cela se passe. Les bâtiments, les décors, les machines, et les robots - tres intrigants - n’ont rien d’original mais de chacun d’eux émane un mystère qui interroge. On ne sait quasiment rien non plus de The Loop, qui donne son nom à la série. Les thèmes sont à la fois simples, universels et profonds. L’image est splendide et tout a déjà été dit sur la musique subtile de Philip Glass. Même si certains des épisodes sortent du lot, aucun d’entre eux ne m’a semblé raté ou sans intérêt et au vu du nombre de réalisateurs (je crois?), l’ensemble garde une grande homogénéité. C’est le type même de série « différente « , qui va diviser et rebutera une partie des gens en raison de sa lenteur. Mais j’invite chacun à la regarder pour se faire sa propre opinion.

JMB

Je pensais avoir du mal à rentrer dans cette série où le rythme est très lent mais les musiques superbes. Fiinalement, je me suis laissé emporter petit à petit. J'ai beaucoup apprécié les différentes histoires relatives à chacun des personnages et particulièrement aimé les 3 derniers épisodes. L'enfant qui interprète Cole est incroyable. Cette série aborde avec beaucoup d'élégance les notions de vie, de mort, du temps, d'indéterminisme.

farahbosley

Grosse déception. Au vu des retours je m’attendais à être transporté par cette histoire. Résultat, de belles images et une belle bande son ne sont pas gages d’une création poétique et artistique. C’est beau visuellement et à l’oreille, mais c’est au final mollasson et artificiel pour la plupart des épisodes.

screamers

Tales from the loop est une belle découverte et une bonne surprise, on s'attendait à voir une vraie série de science-fiction, mais qui est finalement placé qu'au second plan. À la fois mélancolique et poétique, c'est un véritable récit issu d'un chef d'oeuvre profond et poignant sur la condition humaine. Malgré son rythme lent et inégal, les épisodes retiennent notre attention par cette magnifique bande son et par son intensité émotionnelle. On pourrait croire que les épisodes sont indépendants vu qu'à chaque épisode, on se concentre sur un personnage en particulier, mais pas du tout car tout colle et tout se suit chronologiquement. Les épisodes 2 et 8 sont les meilleurs de cette saison avec une fin de saison très déroutante. Note : 16/20 Critique sur Tales from the Loop (Saison 1) Vue du 06.04 au 09.04.2020

AlexLaloix

Comme dit dans d'autres commentaires, la série est inégale. Pour moi on pourrait enlever la moitié des épisodes et elle serait encore meilleure. Elle donne des ambiances mais avance à une lenteur beaucoup trop marquée. Clairement une série de niche malgré l'ambition de série phénomène

Triton

Alors autant le début de série génial puis a la moiter boom un ennui total

JibsouX

Le synopsis ne laisse que peu d’indice quant à la série que l’on s’apprête à regarder. Et effectivement, c’est une série difficile à décrire même une fois la saison terminée, chaque épisode apporte son lot d’émotions, facile de s’identifier aux problématiques que rencontrent les personnages et d’en être sensiblement touché. Mention spéciale à l'épisode 3, 4 et 8 ; les sujets abordés sur la nature humaine et sur les relations sociales sont idéalement maîtrisés. La différence est belle et tout est possible. La bande originale est parfaitement adaptée au rythme de la série et à ses visuels magnifiques, je me suis surpris plus d’une fois à frissonner d’émotion pendant mon visionnage (et quelques fois à en avoir les larmes aux yeux). Critique de Tales From the Loop: commencé le 05/04 et termine le 07/04.

moi.cest.tang

Globalement la série reste très inégale. Certains épisodes seront vous toucher du plus profond de votre être (notamment les deux derniers, qui sont d’une beauté inimaginable) et d’autres seront beaucoup trop long et lent (aka l’épisode 5). Ils ont cependant tous le merveilleux merite de nous laisser avec une belle morale de fin, concernant chaque histoire. C’est juste magnifique de beauté. J’en ai pleuré parfois. Cette série a le don de pouvoir nous rappeler qu’il faut se contenter de ce qu’on a en notre possession, plutôt que de regarder l’herbe des autres. Elle est là pour nous montrer à quel point, c’est beau de vivre à sa manière. À quel point, c’est beau d’être différent. À quel point le changement/temps est nécessaire pour rendre les choses précieuses. Et mon dieu cette BO est juste splendide. J’en ai encore la chair de poules.

Pikaboo

Série très ambitieuse dont le projet est de parler de la nature humaine en général. De ce fait, les personnages sont caricaturaux (correspondant à des "types") et la science-fiction est largement mise de côté. Cependant, il ne me semble pas que ce projet soit parfaitement abouti. La série de veut produire du sens (sur la nature humaine) sans passer par l'argumentation et la raison mais par l'émotion. En soi, ce serait tout à fait acceptable. Or, les personnages sont trop vides et le scénario trop étiré au maximum... Et donc le côté émotion est mal fichu. Du piano, des scènes fortes, mais des personnages caricaturaux à l'excès, des longueurs impardonnables et un manque d'inventivité sur les situations (body swap, Time stop, voyage dans le temps...) Cela donne une impression de vide pendant une heure. En fait, ça nous vend plus une ambiance qu'un véritable propos sur l'homme. ATTENTION. Il ne faudrait pas croire que la série est ratée, bien loin de là. Elle parvient, malgré tout, à créer un peu de sens (mais pas assez quand c'est son seul projet et que ça dure 8 heures). Le thème de la solitude et du passage du temps sont très importants dans la série. Mais je vais éviter ici de rentrer dans une analyse trop fournie par crainte de spoil. Je me contenterai de donner le propos principal de la série : il faut vivre. Le temps ne peut être arrêté, remonté ou accéléré. Malgré toute la technologie déployée, rien ne peut répondre à notre crainte profonde la solitude et de la mort. Alors pourquoi vivre? Parce que c'est tout ce qu'il y a à faire. Ce qui donne sa valeur à la vie, c'est les expériences et rencontres que l'on fait. (ce que je dis est particulièrement clair dans les épisodes 3, 4, 6 et 8). Bref, cette série, c'est un bon oui. Une approche nouvelle à la science-fiction (abordée ici dans une perspective humaine et non épique). De bons acteurs, une réal léchée, une musique exceptionnelle (Phillip Glass!!), et un propos tout à la fois important et subtilement mené (en tout cas, on ne nous l'explicite pas à travers les dialogues, ce qui serait vraiment lourd). Jetez y un œil et donnez lui un peu de temps.

DeironMcVerity

https://youtu.be/1htuNZp82Ck sortie le 3 avril

Lautre3091

Videos

Trailer
(Season 1)
27 February 2020

Photos (6)