×
Loading in progress
  • Director Richard Kelly
  • Runtime 2 hours 24 minutes
  • Genres Comedy, Science-Fiction, Drama, Mystery, Thriller
  • Language English

Southland Tales

511 members

Have a nice apocalypse.

Set in the futuristic landscape of Los Angeles on July 4, 2008, as it stands on the brink of social, economic and environmental disaster. Boxer Santaros is an action star who's stricken with amnesia. His life intertwines with Krysta Now, an adult film star developing her own reality television project, and Ronald Taverner, a Hermosa Beach police officer who holds the key to a vast conspiracy.

Watch trailer

Comments (3)

Des acteurs au top : Justin Timberlake et Stifler méconnaissables, The Rock délicieux avec ses tics et son personnage si éloigné de lui et pourtant qui colle parfaitement, certains sont animés pendant que d'autres sont possédés, Sarah Michelle Gellar en blondasse assumée et pleine d'ironie ("les scientifiques ont prévu que le futur sera bien plus futuriste que ce qui était prévu!" dixit son personnage "Krysta Now because it's now! Do you get it?!"). Ce film serait digne d'être un documentaire sur le futur proche, exercice atteint avec brio à l'instar de la pure science-fiction; à savoir éluder des possibilités d'évolution de nos technologies, nos sociétés, nos mœurs pour tenter d'en dresser un schème. Un clip halluciné et hallucinant qui nous entraîne avec une BO comme on voit rarement avec les Pixies, Black Rebel Motorcycle Club ou Moby et j'en passe. Une pure merveille, obligé de le voir plusieurs fois pour (enfin) comprendre de quoi retourne ce scénario à embranchements et voyages dans le temps, situations parallèles et autres joyeusetés. Des références subtiles et pas bêtement copiées-collées, des idées originales, de l'humour, un Univers à part entière en un seul film. Bon vous l'aurez compris je l'adore; et pour tous ceux qui ne l'ont pas aimé c'est parce que très souvent j'entends qu'ils n'ont rien compris de quoi il en retourne... dommage. Faites au moins l'effort cela vous apportera beaucoup car c'est un brûlot cynique, cinglant et caustique, un véritable pamphlet de notre monde contemporain. Sans oublier le mot de la fin, et c'est le cas de le dire "La morale c'est que les beaux gosses ne se suicident pas". Cultissime, brillant, Richard Kelly fait presque un sans faute.

Freyderick

Voilà ce qui arrive quand on enferme des scénaristes dans une pièce avec plusieurs kilo de drogue. Franchement, ce film est une torture, et pourtant, je suis plutôt fan des films cheloux...

*Noun67000

Honnetement ce film est nul a chier : scénario nul , acteurs merdiques, personne comprend ce qu'il se passe je crois que les acteurs non plus d'ailleurs ... enfin un bon pizza movie quoi..

Anthonyc81