• Runtime 1 hour 50 minutes
  • Genre
  • Language English

Full metal alchemist : conqueror of shambala

579 members

Options

Comments (2)

Je ne suis pas totalement d'accord avec ce qui a été dit au dessus: Sur le plan de l'atmosphère, oui c'est un film où la note est plutôt pessimiste, mais même si l'anime a offert des moments de rires, on pouvait voir que ça ne terminerait pas comme on aimerait. Et à ce titre, je pense que les couleurs ne sont là que pour rappeler cela. Elles ne sont pas aussi lumineuses que dans l'anime, c'est vrai, mais reste que les couleurs qui dominent dans Amestris le sont déjà plus que celles de Munich, probablement pour dire que le monde d'Amestris est plus beau que notre réalité à ce moment là ou pour faire ressortir encore plus la nécessité pour Ed d'y retourner. Ensuite, pour la fin du film (SPOIL À PARTIR D'ICI!!): je ne suis pas d'accord avec le fait qu'il n'y a pas de résolution. Il y en a une, certes frustrante, peut être même triste, mais elle est quand même là. Les frères ont choisi de vivre dans un monde sans alchimie, et pour ce qui était de leur objectif initial à savoir retrouver leurs corps d'origine, il a été partiellement atteint; la voilà la résolution. Encore une fois, on aurait bien voulu qu'ils retournent à Amestris mais ce n'est pas le cas, et ce n'est pas pour ça qu'il n'y a pas de résolution! Il faut juste savoir la voir derrière ce qu'on aurait voulu en tant que spectateur! Pour terminer, peut être que le film était un peu en dessous de l'anime mais il ne conclut pas le film en catastrophe: j'entends par là que la production a quand même fait du plutôt bon travail, si on met à part quelques défauts (mais bon l'enjeu ici n'est pas de faire une critique complète de ce film). Il a conclut l'adaptation de 2003 de manière claire et je ne pense pas qu'il y aura d'autre film puisqu'on dit très clairement que les deux mondes ne sont plus reliés, donc plus aucune interaction, et donc impossibilité de rentrer à Amestris. Ils doivent juste avancer dans leur nouveau monde ?

aliciahassan

Difficile de ne pas être déçu face à cette suite directe, et conclusion, du premier animé Fullmetal Alchemist. L'ambiance est en effet radicalement différente de celle de la série puisque la majorité de l'action se déroule de l'autre côté de la porte, en Allemagne, dans les années 1920. Le dessin animé a toujours été très noir avec des épisodes tristes et glauques mais il nous a aussi offert de grands moments de rire. Pourtant le film est étrangement pessimiste du début à la fin. Quasiment pas d'humour, des couleurs ternes, une guerre entre deux mondes...on se demande dès le début où tout cela va nous mener. Le monde parallèle est déstabilisant car on ne s'attendait pas à trouver un jour des nazis dans Fullmetal alchemist. L'alchimie est également reléguée au second plan ce qui est un peu frustrant. J'aurai préféré que cette histoire de monde parallèle laisse place à quelque chose qui aurait été d'avantage lié à l'alchimie et au monde de Al et Ed. Cependant, le gros point noir du film, c'est la fin. Je ne vais pas spoiler le dénouement mais j'ai trouvé la conclusion très décevante. On pensait qu'un jour les frères Elric verraient la lumière au bout du tunnel, on pensait que cette lumière ferait son apparition dans le film...et pourtant la fin est dans la parfaite continuité du film qui est pessimiste tout du long. Une fin qui je pense en a déçu plus d'un. Au final c'est un film moyen, qui trahi l'univers mis en place par un excellent animé. La boucle est bouclée...enfin, officiellement, car en tant que fan on ne peut s'empêcher d'espérer qu'un second film vienne conclure dignement la série et réparer le bordel qu'a foutu ce Conqueror of Shamballa.

Brice