×
Lastning pågår
  • Direktör Casey Affleck
  • Körtid 1 timme 59 minuter
  • Genres Science-fiction, Drama
  • Språk Eaŋgalsgiella

Light of My Life

1K medlemmar

Parent and child journey through the outskirts of society a decade after a pandemic has wiped out half the world's population. As a father struggles to protect his child, their bond—and the character of humanity—is tested.

Titta på trailern

Kommentarer (12)

J'ai beaucoup aimé le film, malgré une certaine lenteur. Pour la fin, ça ne m'a pas posé problème car effectivement il aura fallu ce cheminement pour que ce père se rende compte, et nous aussi par la même occasion, qu'aucune autre issue n'était possible.

tcaparros

On s’attache vite au personage et le père mais pour une fin comme ça c déprimant mais sinon très très bonne réalisation surtout dans les dialogue en père et fille

papiscandinave

variation autour du Même thème que "la route"..Livre excellent qui avait donné un film déjà décevant...malheureusement ici on s’ennuie aussi beaucoup

route66

Oui... Très beau film. Mais encore sans une fin... C'est très dommage. On peut avoir une superbe réalisation, mais se dire aussi que l'on a perdu du temps à le voir...

DamCam

Superbe réalisation!

NellInked

Personnages attachants, scénario intéressant, acteurs excellents, mais plutôt d'accord avec le commentaire précédent : on termine le film en se disant "tout ça pour ça ?". C'est un peu pétard mouillé quoi 🤷‍♂️

AlexD815

C'est très bien fait: les deux acteurs principaux sont très crédibles. Affleck est très bon, comme d'habitude. Mais l'histoire est très prévisible. Cela m'a rappelé The Road de John Hillcoat (avec Viggo Mortensen), qui raconte plus ou moins la même chose. Je dirais que c'est petit-bras et pas très novateur: c'est beau, c'est bien joué mais à la fin on se dit - tout ça pour ça? Décevant donc, en ce qui me concerne.

JMB

Un magnifique film sur la paternité par Casey Affleck (scénariste, producteur et réalisateur), toujours aussi parfait dans l’interprétation. Une très belle photo, avec une lumière naturelle, pour servir sa réalisation intimiste aux cadres quasi exclusivement fixes et toujours parfaitement exploités. Rien à redire : c’est sublime, intelligent et captivant !

Babachou

Cette lenteur ....

roookie