×
Loading in progress

The Leftovers - Sujet Général

[ Pages : 1 2 3 ]

← Page précédente | Page suivante →

Ego boobs? What is that? :keur:

"Je suis sûr qu'un dalek ça suce bien." Kokuzoku
Membre depuis le 12 January 2009 — 1813 messages

Des boobs aussi gros que mon ego. Donc niveau Sera ou plus.

Et ne dévions pas du sujet, merci.

C'est l'histoire d'un chat qui s'en va. Mais on ne sait pas whiskas.
Membre depuis le 10 September 2011 — 4174 messages

pourquoi je finis toujours par être mentionnée quand ça parle de boobs.

I came here to drink milk and kick ass. And I've just finished my milk.
Membre depuis le 19 April 2010 — 4669 messages

Je ne sais pas où va nous mener The Leftovers, mais je suis vraiment toute ouïe. J’ai rarement autant apprécié d’être totalement larguée par les tenants et aboutissants d’une intrigue. Le casting me semble solide, la scénar aussi (adaptation d’un roman, hein ? faut que j'y jette un coup d’œil), je me sens en confiance et je ne demande qu’à voir la suite. Pourvu que ça ne tourne pas en foutage de gueules, en tout cas ça m'étonnerait de HBO...

Membre depuis le 6 May 2013 — 50 messages

J'apprécie énormément ces trois premiers épisodes, je ne comprends pas la faiblesse des notes épisode, les épisodes et les personnages sont tous deux bien écris. Beaucoup n'apprécient pas le manque de réponse autour du phénomène, mais je me souviens avoir lu l'interview du créateur où il expliquait qu'il n'y aurait pas de réponse claire et que la série n'avait de but que de montrer l'après-disparation. Information à vérifier, mais j'espère que cette décision ne va pas faire partir le public actuel.
Bref, moi j'adore cette série et c'est avec grand plaisir que je lance les épisodes !

Membre depuis le 28 September 2011 — 100 messages

Oui, franchement j'en ai même un peu marre des séries dont le seul but est expliquer un événement surnaturel. Celles qui me viennent à l'esprit sont The Event ou encore FlashForward. En plus en général ces explications sont complètement tirées par les cheveux, mais bon, les téléspectateurs sont contents car il y a un sentiment de résolution, même si c'est bidon. Enfin, ces même séries, si elle parviennent à se faire renouveler, vont être rallongées artificiellement jusqu'à leur mort, rendant le tout encore plus mauvais.

Là où The Leftovers diffère c'est que malgré une idée de base tout de même déjà vue, la série parvient à nous offrir quelque chose d'originale. Alors non, on ne saura sûrement jamais comment toutes ces personnes ont disparues, car après tout, c'est un événement à priori aléatoire (d'ailleurs je crois qu'on entend ça dans un des quartes premiers épisodes dans un débat télévisé). Mais l'exploration des conséquence d'un tel événement est à mon sens bien plus intéressante. Entre les religieux, la secte et ceux qui essayent simplement d'aller de l'avant, il y a déjà un travail très intéressant pour les écrivains de la série.

Finalement, la série est superbement filmée et à autour d'elle atmosphère mystérieuse assez unique. Et malgré tous ces éloges, la série n'est pas parfaite, la qualité des personnages est assez inégale (certains sont vraiment mieux écrits que d'autres) et il y a de la marge de progression. En tout cas, la série présente un gros potentiel, et j'espère vraiment qu'elle va l'exploiter!

Pour l'instant je la suis avec un très grand plaisir!

Membre depuis le 11 October 2009 — 12 messages

Un des traits que j'ai aimé dans la série c'est de savoir se diversifié à chaque épisode. Les uns plus généralistes et les autres qui se concentrent sur un seul personnage. C'est très plaisant à regarder car je m'attache beaucoup aux personnages.

Qui ose, gagne.
Membre depuis le 9 August 2011 — 158 messages

Si la série s'en tient au livre, clairement le phénomène de départ n'est qu'un déclencheur et un bouleversement dans la vie des personnages que l'on va suivre. J'ai fini le livre il y a quelques semaines, et sans spoiler, le but est de raconter ceux qui restent (comme dit dans le pitch), rien de plus. Si vous voulez du conspirationnisme, de l'événementiel, du spectaculaire, du sensationnalisme... passez votre chemin car ce ne sera pas ici. Et tant mieux !

Membre depuis le 7 November 2011 — 2 messages

Ca spoil quand même un poil là...

Membre depuis le 24 August 2009 — 68 messages

Pourtant le pitch est limpide :
'The Leftovers' is the story of the people who didn’t make the cut.
The Leftovers est l'histoire de ceux qui n'ont pas disparu

Difficile de faire plus simple. Ce qui importe, ce sont ceux qui restent. Pas ceux qui sont partis et encore moins comment ils sont partis.
Quand tu regardes les pitch de Flash Forward ou The Event (2 series auxquelles Leftovers est souvent malencontreusement comparée), on est clairement plus dans le "pourquoi" et le "comment", alors qu'ici on est clairement dans l'après.
La seule chose que j'ai pu spoiler, c'est de dire qu'on est pas face à une série écervelée qui ne sait pas où elle va (cf. les 2 series pré-citées), mais plus face à une chronique humaine.

Membre depuis le 7 November 2011 — 2 messages

Pas de dates pour la saison 2, ça fait déjà plussieurs semaines que la saison est terminée ;-) :-p

Membre depuis le 11 October 2012 — 2 messages

J'ai lu récemment un article vantant les mérite de cette série en employant les mots "vide scénaristique". J'ai pas compris comment une série ayant un vide scénaristique pouvait être intéressante...
Alors j'ai regardé.
Et j'ai toujours pas compris...

On ne risque pas de spoiler quoi que ce soit, il ne se passe rien. Quitte à avoir une série racontant la vie de personnes ne se remettant pas d'un drame (ici c'est un drame à l'échelle planétaire, mais on ne voit qu'une petite ville, donc ça pourrait tout aussi bien être à la suite d'un accident de bus scolaire...), j'aime autant regarder des infos ou des reportages, c'est carrément moins chiant et au moins c'est la vraie vie !

Bref, pour ceux qui aiment quand une série raconte des choses, vous pouvez passer votre chemin!

Membre depuis le 2 November 2011 — 10 messages

La série raconte plein de chose. Elle nous fait suivre la vie de pleins de personnage nous présente le fonctionnement de nouvelles religions et les nouvelles manifestations, les différentes commémoration...

Elle nous montre une vision totalement réaliste et ultra accrochant de ce qui pourrait se passait si une telle chose arrivait.

Après oui il n'y a pas de grand retournement de situation, où du moins il n'y en a pas toutes les cinq secondes, il n'y a pas des scènes d'actions constantes ou des situation de romance lambda. Simplement parce que la série se veut réaliste, pas objective, mais réaliste.

Autant True Detective, l'absence de scénario, je comprend (pour moi le seul intérêt de Td reste les acteurs) autant ici, je trouve le scénario très étoffée dans les dialogues, les actions ou les caractères des personnages.

The universe is a cruel, uncaring void. The key to being happy isn’t a search for meaning. It’s to just keep yourself busy with unimportant nonsense, and eventually, you’ll be dead !
Membre depuis le 15 August 2013 — 69 messages

Je viens de regarder le pilote. Et, émotionnellement parlant, j'ai du mal à m'en remettre.
Je ne sais pas à quoi cette série fait écho en moi, mais c'est fort.
J'ai trouvé ça magnifique, genre chef d'oeuvre quoi. Beau, bon, fort, sensible.

La nature humaine face à l'absurde. That is what it is about.

Dernière édition le 26 October 2014 à 20:18

Membre depuis le 16 April 2012 — 312 messages

J'ai terminé cette série il y'a quelques semaines. J'ai eu beaucoup de mal à regarder cette série, non pas pour son rythme (mes deux séries favorites (The Wire & The Sopranos) sont lentes), mais pour (1) son scénario au ras des pâquerettes et ennuyeux au possible qui a déjà été visité mille fois dans la littérature, le cinéma, et la TV (les amateurs de la Twilight Zone ou de Au delà du Réel se reconnaitront) etc. et (2) son casting assez insupportable (le shérif (Justin Théroux que je trouvais déjà limite dans Mullholand Drive) qui est l'archétype du bon gars qui veut sauver le monde et ses enfants entre autres qui auraient leur place dans Plus Belle la Vie ...). Un casting plus solide aurait été bénéfique pour mieux supporter la longueur des épisodes. Idem pour la réalisation où les plans sont parfois magnifiques, mais trop souvent soporifiques ... La réalisation du pilote et de l'épisode final est juste infâme.

Lenteur ne signifie pas forcément ennui, mais ici, oui je me suis ennuyé ferme jusqu'au dernier épisode qui s'anime un peu plus, et encore ... (cf ma conclusion). On a cette constante impression de tourner en rond, et ce sentiment, comme pour Lost, que la plupart des intrigues seront difficiles à conclure. Et puis cette soupe mystico-religieuse made in USA (marque de fabrique de Lindelof) est juste indigeste. Alors j'ai tenté malgré tout, épisode par épisode, de recouper les infos et autres probables mystères cachés, mais au rythme des épisodes qui défilent, on s’aperçoit que non ... on a beau gratter, derrière c'est le vide intersidéral ...

Des scènes qui laissent pantois tellement elles sont ridicules : le shérif et ses rêves de cerfs, Liv Tyler qui décide que finalement elle veut vivre quand elle coupe des arbres à la hache, etc. Vraiment, j'essaye de trouver une scène qui m'a marqué, mais non ...

Et puis des incohérences sans nom, comme Gladys qui dans un épisode supplie pour qu'on la laisse vivre (la scène de la lapidation ou du caillassage si vous préférez) alors que l'on apprend en fin de saison que Gladys (comme ses partenaires) souhaite avant tout mourir en martyr ... Bref, du grand n'importe quoi.

Et puis la bande son, un désastre ... Repasser 10 fois le thème de la série dans les dernières minutes de l'épisode 10 était un calvaire ...

La fin est juste un condensé de ce que les américains ont pu produire de pire ces dernières années : défilé de bons sentiments, ficelles énormes vues et revues 100 fois, un happy end évident que l'on voit venir dés le début. Un exemple parfait de Stéréotype.

Cette série, pour des spectateurs expérimentés en SF, est une supercherie ... Pour les autres, elle permet de redécouvrir des concepts visités des milliers de fois par des œuvres antérieures. Comment cette série a pu être produite par HBO ? C'est peut être là que réside le plus grand mystère ...

What The Fuck Did I Do?
Membre depuis le 13 January 2015 — 263 messages

[ Pages : 1 2 3 ]

← Page précédente | Page suivante →