×
Carregamento em progresso
  • Realizador Matteo Garrone
  • Duração 1 hora 35 minutos
  • Género Crime e policiais, Drama e ficção, Thriller
  • Idioma Italiano

Dogman

358 membros

Num subúrbio de uma periferia suspensa entre a metrópole e o deserto, onde a única lei parece ser a do mais forte, Marcello, Dogman, é um homem pequeno e gentil que divide os seus dias entre o trabalho no seu modesto salão de beleza para cães, o amor por sua filha Sofia, e uma relação ambígua de submissão com Simoncino, um ex-boxeur que aterroriza todo o bairro. Farto de ser humilhado, e determinado a reafirmar a sua dignidade, Marcello idealiza uma inesperada e feroz vingança.

Ver o trailer

Comentários (3)

Ce film a d’énormes qualités mais un ou deux défauts qui m’ont fait l’apprécier moins que ce que j’aurais dû… C’est brillamment interprété, surtout par Marcello Fonte qui est excellent. L’ambiance de ce quartier du bout du monde est superbe, entre le western et l’apocalypse… On est assez pris, d’un bout à l’autre. Mais pour moi, le film se termine là où devrait être le milieu… Il y a, dans tout ce film, pas mal de longueur, magistralement jouée par Marcello, mais qui étire le film dans des discussions pas forcément utile ou intéressante, des scènes qui pourraient être raccourcies… Une discussion entre les voisins autour de la table ne mène à rien, le flic fait une proposition qui n’aboutit à rien… On sent que ce final va arriver, mais il arrive… à la fin. Et moi, j’aurais bien été intéressé pour connaître la suite ! Qu’est-ce qui va se passer, qu’est-ce que ça implique ? Le film est bon, on passe un moment agréable, mais c’est comme si on nous montrait un excellent plat en nous faisant sentir l’odeur avant d’aller le ranger sans nous y faire goûter. Légère déception.

Cellophane

Glauque à souhait. Dogman n'est pas le film à voir un soir de déprime. Une fois avertis, on peut se laisser subjuguer par ce personnage incroyablement bien joué. Le héros n'est pas beau, grand et fort, c'est plutôt l'inverse et on est attendri par la victime que nous suivons dans sa spirale infernale. Mention spéciale au décor également qui participe complètement au misérabilisme du propos. Du cinéma (franco-) italien comme on l'aime.

tcaparros

Sublime, cruel, attachant, Dogman est le film que je recommanderai à mes amis si ils désirent voir un vrai bon film. Palme d’or d’interprétation masculine méritée. C’est beau quand le cinéma donne aux personnages une vraie force.

Groovision