×
Chargement en cours
Le modèle du binge-watching est-il sur le déclin ?
Dossier

Le modèle du binge-watching est-il sur le déclin ?

Publié le 12 févr. 2021
par Hugo Clery

23 Commentaires

Alors que les plateformes de streaming favorisent de plus en plus la diffusion hebdomadaire, la question se pose.

Depuis le lancement de House of Cards en 2013 sur Netflix, le binge-watching est devenu un vrai phénomène de société. Pour les sériephiles d’abord, qui peuvent désormais regarder une saison et parfois une série entière  le jour de sa sortie. Mais aussi pour les plateformes et studios de production, qui ont totalement revu leur façon de concevoir une série et de la produire. Si de plus en plus de plateformes ont adopté ce mode de diffusion, l’ère actuelle de la Peak TV nous montre à quel point ce modèle n’est peut-être pas si incontournable.

Retour aux sources

Nous en parlions l’été dernier : Game of Thrones a rebattu les cartes pendant une bonne partie de la décennie dernière, créant l’évènement semaine après semaine, et ce pendant plus d’un mois, chaque année. L’exemple est certes exceptionnel, mais il a inspiré les plateformes émergentes à réfléchir à de nouvelles façons de diffuser leurs séries. En novembre 2019, l’arrivée quasi simultanée d’Apple TV+ et Disney+ est un défi énorme pour les deux services de SVOD : conquérir des abonnés de Netflix, Amazon et consorts, mais aussi séduire les irréductibles de la télévision linéaire dite « premium » (HBO, AMC, FX ou Canal+ et OCS en France). 

Apple propose à son lancement un mode de diffusion hybride pour ses premières séries originales : 3 épisodes disponibles dés le premier jour et les suivants semaine après semaine. L’objectif manifeste est ici de maximiser la rétention des nouveaux abonnés et d’éviter leur “churn”, qui signifie la perte d’abonnés après la première semaine ou le premier mois d’essai offert. Même son de cloche chez Disney qui n’a à sa sortie le 12 novembre 2019 qu’une poignée de séries originales et un gros produit d’appel, The Mandalorian.

Disney va ainsi totalement embrasser le modèle linéaire des chaînes comme HBO pour espérer suivre les traces de Game of Thrones et faire de The Mandalorian un véritable watercooler show comme le rappelle Digital Spy, une série dont on parle semaine après semaine au bureau prés de la fontaine à eau (hors pandémie, évidemment). La dernière en date sur la plateforme, WandaVision, bénéficie elle aussi de cette mise à disposition, d’une part parce que la série est un hommage aux classiques de la télévision et d’autre part, car chaque épisode est disséqué semaine après semaine afin de percer le puzzle au centre de l’intrigue. Selon une étude du journal scientifique First Monday, le binge-watching réduirait la capacité des spectateurs à retenir des détails parfois importants de l’intrigue. Mais cela voudrait-il dire qu’à l’instar de Lost ou même True Detective, seules les séries à « mystères » bénéficieraient d’une diffusion hebdomadaire ?

Cela a en tout cas inspiré le créateur de The Boys qui a convenu avec Amazon de mettre en ligne la saison 2 à ce rythme après la mise en ligne simultanée des 3 premiers épisodes. La nouvelle a été très mal reçue par une minorité visiblement scandalisée de bouleverser ses habitudes. Mais sans surprise, la saison 2 est devenue le plus gros carton de la plateforme depuis son lancement : la preuve que le binge-watching n’est en aucun cas la panacée de toute série diffusée en streaming. On pense aussi à la plateforme HBO Max qui propose ses nouvelles séries à un rythme de deux épisodes par semaine, à l’instar de ce que pratiquent déjà les chaînes françaises pour leurs propres productions.

Binge un jour, binge toujours

Malgré tout ce plaidoyer qu’on pourrait faire pour le retour du « linéaire », le binge-watching est loin de connaitre ses dernières heures. Si le risque est que certaines tombent rapidement dans l’oubli (on pense notamment à Grand Army, totalement éclipsée par Le Jeu de la Dame en octobre dernier), Netflix continue de créer l’évènement sur ses grandes séries en binge-watching comme The Crown, The Umbrella Academy et même Sex Education qui restent parfois pendant plusieurs mois dans le top 10 des membres BetaSeries. De plus, une série qui portait auparavant l’étendard de la télévision linéaire peut totalement convenir à de longues sessions de binge-watching, et ce pour mieux saisir l’évolution d’un personnage comme, au hasard, Walter White dans Breaking Bad

Le sériephilie est devenu le temple de l’hyper-choix : dans les contenus, mais aussi dans les différentes façons d’y accéder et de les « consommer ». Netflix habitue déjà ses membres à refréner leur soif de binge avec une certaine catégorie d’originals : les séries dont elle a les droits à l’international, comme Snowpiercer, Peaky Blinders, Star Trek : Discovery ou Better Call Saul. Il ne s’agit pas d’un retour en arrière, simplement d’une industrie qui recalibre elle-même les modalités d’usage, comme elle l’a toujours fait.

On attend vos avis en commentaire sur l’éternel sujet du binge-watching : à quel rythme regardez-vous vos séries ? Ce retour aux sources a-t-il bouleversé vos habitudes ou non ? 

Commentaires

Thedarkshit  A mes yeux la diffusion hebdomadaire reste la meilleure. De 1, pour faire durer le plaisir, de 2 pour vraiment considérer chaque épisode comme "une œuvre", une histoire à part entière.
Et puis même pour faire vivre les séries dans le temps c'est plus intéressant d'un point de vue marketing...
Lupin, par exemple, est sortie y'a un mois, on en parle encore vaguement mais le buzz est passé... Faire une critique dessus maintenant serait inutile, tout le monde a dit ce qu'il y avait à dire... Par contre Wandavision on en parle toute les semaines depuis bientôt un mois et on en parlera toujours mi-mars quand Falcon and Winter Soldier sortira. (et Lupin aura été totalement éclipsé par la prochaine série Netflix du moment...).
+10 ∙  ∙ Le 12 févr. 2021
photo-pile  Je suis totalement d’accord avec @Thedarkshit mais en même temps, quel plaisir de se manger une saison sur un week end ou en tout cas en tres peu de temps. Car le bing watching permet vraiment d’être immergé à fond dans la série et ca c’est tres plaisant aussi.
+3 ∙  ∙ Le 12 févr. 2021
Arne  D'accord aussi avec Thedarkshit. Je me suis fait depuis le début toutes les séries DC et Marvel par exemple en hebdomadaire. GoT aussi, et bien d'autres. Le fait de devoir attendre permet de mieux profiter de l'épisode à venir. Et c'est d'autant plus vrai pour les saisons courtes du typ 8-10 épisodes. Pour les séries de 24 épisodes sans franchement de fil conducteur, le binge watching peut par contre se comprendre.
Comme cité dans l'article ou par Thedarkshit, il est clair que binger Wandavision ne m'apporterait pas le même plaisir. Le temps entre chaque épisode permet aussi de regarder les Youtubers y aller de leurs analyses, easter eggs, explications et théories pour chaque épisode, au passage, mention spéciale à Captain Popcorn le meilleur à mon avis, j'attends sa critique du 1x6 de Wandavision avec impatience.
Et puis on pourrait tout avoir en hebdo, ceux qui veulent binger pourrait le faire en fin de saison, comme quand on veut rattraper son retard.
+1 ∙  ∙ Le 13 févr. 2021
Impostich  Tout ceci me fait peur justement, j'ai tellement l'impression de retomber aux début des années 2000 et d'attendre chaque semaine la diffusion d'un seul épisode 😭 pour moi la seule manière de profiter amplement d'une série et/ou saisons est de la binge watcher !!
+2 ∙  ∙ Le 13 févr. 2021
Adely  Je suis adepte des deux solutions ! Les nouvelles séries en hebdo, et binge watching pour celle que je regarde une seconde fois, pour saisir toutes les nuances qui parfois nous échappent lors de la première vision.
+1 ∙  ∙ Le 14 févr. 2021
quico  Le risque avec la diffusion hebdomadaire c'est de laisser tomber, il y a tellement de séries à voir, qu'un contenu chasse l'autre.
-3 ∙  ∙ Le 14 févr. 2021
Moriton  La diffusion Hebdomadaire n'a que des intérêts pour les plateformes pauvre en nouveautés (Apple) voir très pauvre (Disney). La faute à la peur de voir des abonnés prendre le mois/semaine d'essai et tout regarder d'un coup sans payer et sans rester. Le mode du binge watching convient à tout le monde, que ce soit les binge watcher mais aussi ceux qui préfère la méthode hebdomadaire. Les gens peuvent regarder à leur rythme, rien d'imposé.
En bref, le Binge watching c'est le présent et le futur, l'hebdo c'est fini, ça fait partie de ce média mourant qu'est la TV.
-2 ∙  ∙ Le 14 févr. 2021
jon33210  une serie comme breaking bad m'a toujours semblé bien mais pas non plus la tuerie que tout le monde semble dire. Je pense que le binge watching en est la cause.
0 ∙  ∙ Le 14 févr. 2021
blinke  Les deux possibilités se valent pour les raisons citées et qui leur sont propres...je pense qu'il est important que l'on puisse disposer de l'intégralité de la serie facon Netflix (tout de suite)...Pourquoi? parce que l'on a pas toujours la disponibilité hebdomadaire d'etre present à telle heure, surtout si l'on en suit plusieurs! la société impose des rythmes pas toujours compatibles pour tous avec des créneaux fixes (d'ou le replay aussi)... donc, pour moi, c'est la serie dispo à sa sortie et je la regarde à mon rythme sans pour autant user de binge-watching....
+1 ∙  ∙ Le 15 févr. 2021
kaz30  Les gens répondent à côté complètement et ont l’air d’être des moutons.
Le fait de mettre à disposition une saison toute entière ne veut pas dire « tout finir en un week-end ou un soir » mais bien de le consommer comme vous le voulez.
Pour Grand Army justement, magnifique mini série au passage, j’ai regardé un épisode par soir ou tous les 2 soirs.
Pas obligé de binge-watcher !!!
Arrêtez d’être des moutons et réfléchissez par vous mêmes.
Et pour finir, la diffusion hebdomadaire est bénéfique pour les plateformes « gardez les abonnés au maximum dans le temps malgré une rétention au niveau des nouveautés ».
Et à ce jeu là Netflix est imbattable. Ce dernier propose toutes les semaines des nouveautés.
Et encore heureusement que Netflix impose le « sans engagement sans frais », vous verrez que dans quelques temps les autres plateformes l’imposeront et là vous l’aurez tous dans l’œil « regardez juste le modèle canal plus » il en est à gerber (engagement pluriannuel, frais de désabonnements, diffusion hebdomadaire).
0 ∙  ∙ Le 15 févr. 2021

Vous ne savez pas quoi regarder ? Je peux vous recommander

mascotte
Créer un compte

Créez un compte BetaSeries gratuitement et en quelques minutes recevez des recommandations de séries à regarder sur toutes vos plateformes préférées.

Betaseries sur mobile

Séries associées