×
Chargement en cours
Jupiter’s Legacy (Netflix) n’est pas digne de son héritage
On recommande

Jupiter’s Legacy (Netflix) n’est pas digne de son héritage

Publié le 7 mai 2021
par Hugo Clery

19 Commentaires

Adaptée d’un comic-book de Mark Millar, la réponse à The Boys par Netflix n’est pas vraiment au niveau.

Confortées par le succès de The Boys sur Amazon, les plateformes ont désormais la même lubie que le cinéma : adapter des comic-books de super héros à succès en série TV, notamment dans la frange plus mature et adulte du genre. C’est en soi assez logique, car les deux médiums sont très proches dans leur forme et structure narrative, permettant ainsi de développer un univers et des personnages avec un degré de profondeur plus poussé. Jupiter’s Legacy est le dernier projet à date : les comic books de Mark Millar et Frank Quitely devaient avoir le droit à une adaptation au cinéma annoncée en 2015 pour au final devenir une série Netflix par Steven S. DeKnight (Daredevil, Spartacus).

Mais du coup, ça raconte quoi Jupiter’s Legacy ? On y suit la genèse des premiers super-héros de l’Histoire, l’Union, ainsi que de leurs enfants qui devront prendre la relève et donc un lourd héritage sur leurs épaules. À la tête du groupe on retrouve Sheldon (Josh Duhamel) aka Utopia, le superman de la bande et fervent défenseur du Code, un ensemble de règles mis en place en guise de garde-fou éthique pour éviter tout débordement super-humain. La série raconte notamment sa relation avec son fils, Brandon, qui a bien du mal à marcher dans les traces de son père, ainsi qu’avec sa soeur Chloé qui veut à tout prix y échapper.

L’Île mystérieuse

À l’instar des comics, Jupiter’s Legacy nous présente deux intrigues : l’Union d’aujourd’hui face à une nouvelle menace et l’origin story de tous ses membres qui se sont engagés 80 ans plus tôt dans un périple vers une Île mystérieuse. On passe d’un récit de super-héros contemporain à celui d’une expédition digne d’un conte lovecratien (Mark Millar a voulu ici rendre un hommage à King Kong dans le matériau d’origine). Si cette structure a le potentiel de donner une nouvelle dimension dans la série, elle crée au final une dissonance de tons assez marquée. La série jongle ainsi constamment entre ces deux chronologies, sans que les évènements de l’une aient une résonnance sur l’autre. La prépondérance de cet arc narratif étire donne au récit un rythme franchement décousu. Jupiter’s Legacy ne sait pas quelle série elle veut être et ça se voit.

NETFLIX © 2021

Dans son arc contemporain, la série nous parle à son tour de la responsabilité des super-héros, de leur marge de manoeuvre dans un monde où leur puissance démesurée est sans égale. Sauf, bien sûr, contre les superméchants qu’ils sont les seuls à pouvoir affronter. Dans le monde de Jupiter’s Legacy, le gouvernement n’a semble-t-il pas de grand intérêt pour les agissements de l’Union et les humains « normaux » semblent être un bruit de fond qu’on voudrait ignorer. Mais sans nous présenter cette cohabitation, pourtant tributaire de ce fameux Code d’éthique de l’Union, on a du mal à saisir les enjeux politiques que la série s’efforce pourtant de nous présenter.

Trop peu, trop tard

Très vite, on fait le constat que la série arrive malheureusement après la bataille. Et par la bataille on veut bien sûr parler de The Boys, qui a semble-t-il relancé le genre du récit de super-héros plus « adulte » à la télévision. Si Jupiter’s Legacy semble être la réponse de Netflix au carton d’Amazon, elle n’a pas les épaules pour jouer sur son terrain. Plus sage et moins originale, elle a aussi la malchance d’arriver juste après Invincible, qui raconte elle aussi l’histoire d’un fils prenant la relève de son père, le super-héros le plus puissant de la planète. C’est sans doute sur cet aspect que la série Netflix parvient à convaincre, avec le personnage de Chloe qui aura bien d’autres ambitions que celles de suivre aveuglément son héritage.

Netflix © 2021

Mais s’il y a bien un point sur lequel Jupiter’s Legacy pêche grandement face à ses ambitions, c’est sur sa proposition visuelle. Les scènes d’actions sont loin d’être convaincantes et font lorgner la série du côté de la CW. On sent que le passé de Steven S. DeKnight en tant que scénariste de Buffy contre les vampires a encore son influence aujourd’hui. Le showrunner a d’ailleurs quitté la production de la série à mi-parcours à cause de différends créatifs, ce qui n’est généralement pas bon signe.

Vous l’aurez compris, sans avoir aucune attente sur la série, nous n’avons pas spécialement été emballés par Jupiter’s Legacy. Après Watchmen ou The Boys, elle n’arrive pas réellement à se démarquer, et ce n’est pourtant pas faute d’essayer. Cependant, on ne se fait pas de soucis pour elle et prévoyons déjà de vous annoncer dans 28 jours la commande d’une saison 2 par Netflix. L’occasion peut-être pour la série de se réinventer ?

Commentaires

Thedarkshit  Qui en doutait ? Netflix se contente depuis 3-4 ans de ne plus faire que du "contenu" aseptisé et/ou pour teenager à moindre coût... Et jusqu'ici ils ne se sont jamais donnés les moyens de leurs adaptations... Suffit de voir Jupiter's Legacy ici qui fait pas le poids face à The boys, Locke & Key devenu une soupe pour ado sans saveur, la gueule du trailer de Sweet Tooth, Umbrella Academy (qui bien que salué par la critique et les spectateurs est à des lustre de l'univers wtf de du comics, et manque clairement de moyen) ou The Witcher, Cursed ou encore Shadow and Bone, de l'heroic-fantasy cheapos qui fait pâle figure techniquement et scénaristiquement face à GOT ou encore Carnival Row (bien que dans un autre registre).

Et dire que Sandman arrive en fin d'année... Je sens un nouveau chef d’œuvre ruiné, mais j'espère me tromper.
+3 ∙  ∙ Le 7 mai 2021
Crevett  Après avoir visionné 3 épisodes je dois dire que je suis déçue... J’ai survolé la BD pour m’imprégner des personnages et je ne retrouve pas franchement le ton des comics. J’ai lu à plusieurs reprises que cela était intentionnel et c’est vraiment dommage. Visuellement parlant je suis assez d’accord : les scènes de combat jusqu’à présent ne sont pas franchement folles...
Peut-être aurait-il mieux valu se concentrer sur une seule période (1929 par ex) pour la première saison ?
Reste maintenant à regarder le reste du volume 1 pour avoir une vision d’ensemble
0 ∙  ∙ Le 7 mai 2021
Sylveria  The Boys n'est certainement pas le 1er comic book adapté en série TV :
The Walking Dead, Preacher, Doom Patrol et encore bien d'autres...
Faut arrêter de raconter n'importe quoi pour le buzz, hein.
+4 ∙  ∙ Le 8 mai 2021
sylvain1348  @Sylveria Sa ces bien vraie, preacher de Amc de la bombe cette série, doom patrol plutôt marrant a regarder est the walking dead Cettait ouf a voir la dernière saison enfin 😊
0 ∙  ∙ Le 8 mai 2021
Maxime59300  @Sylveria Merci à toi pour cette rectification, ça devient chiant de lire des trucs erronées juste parce que ça fait plus de clics en ce moment de citer The boys pour comparer mais c'est pas la seule série tiré de comics effectivement !
-1 ∙  ∙ Le 8 mai 2021
hitscan Modérateur @Sylveria Alors rectification : on parle surtout ici de comics de super héros pour adulte en effet. On sait bien évidemment que de nombreuses séries sont adaptées de comics depuis un bon moment, ce n'était pas vraiment le sens de cette phrase, mais oui ce n'était pas très clair, merci pour ce retour !

S'il vous plait, quand vous faites ce genre de commentaire, éviter d'être vindicatif : on accepte les critiques évidemment et on s'en sert pour s'améliorer, mais si vous le faire de manière désagréable et accusatrice, c'est tout de suite contre-productif. Aucune intention de "faire le buzz" avec une intro d'article, c'est souvent une mauvaise formulation ou un manque de précision.

Et on ne cite pas The Boys pour faire du clic : on parle quand même d'une tonalité similaire et d'une comparaison qui n'est absolument pas excessive.
+2 ∙  ∙ Le 8 mai 2021
shubnigg  Mouai.. Je touvre que c'est un article mal orienté/écrit et malheureusement faisant trop de comparaison avec The Boys comme si c'était une référence du genre. The Boys est très loin d'être parfait comme Jupiter's Legacy d'ailleurs. Par contre il y a eu 2 saisons pour The Boys qui lui a permis d'évolué visuellement et narrativement mais c'est pas non plus LA SERIEE. Pour Jupiter's Legacyi les visuelle sont très bien fait et aussi bien que the Boys ne vous en déplaise. Que l'on aime pas c'est une autre histoire... Alors il est vrai pour rester honnête cela met un peut de temps à se mettre en place mais il faut laisser le temps de connaitre les personnages mais dire que le rythme est franchement décousu n'est pas exact et je ne cautionne pas. Au delà de ça je recommande à ceux qui ne l'ont pas vu de le faire jusqu'au bout c'est pas en 3 épisodes que vous vous ferez un opinion sur cette série et surtout attendons au moins la seconde saison pour voir comment cela va évoluer .
0 ∙  ∙ Le 9 mai 2021
shaquille  Pour l'avoir regardée entièrement, je suis à moitié mitigé, c'est long, lent mais tout n'est pas à jeter.
La fin de l'épisode 1 m'a intrigué et j'ai donc continuer, l'intrigue sur l'obtention de leurs pouvoir aussi m'a donné envie. Mais sinon il y a très peu de combats, très peu d'héros en action ou même de vilains...

Par contre la fin et le ''dénouement'' de l'intrigue principale, j'ai bien aimé et ça me donne envie de voir la suite.

Je mettrai un 3/5
0 ∙  ∙ Le 10 mai 2021
darkvador  Perso je me suis arrêté au 4ème épisode à cause de l'ennui et la lenteur de cette série. On est très loin de l'impertinence de "The Boys" qui a su innover et renouveler les séries de super héros par son traitement décalé et même provocateur pour certains personnages comme Homelander ou Stormfront... Ici rien de tout ça, c'est plutot le conformisme l'inaction et des héros pas du tout charismatiques,,
0 ∙  ∙ Le 11 mai 2021
Maxime59300  @darkvador curiosité ! Même Darkvador qui traduit des séries sur Add ?
0 ∙  ∙ Le 11 mai 2021

Vous ne savez pas quoi regarder ? Je peux vous recomman

mascotte
Créer un compte

Créez un compte BetaSeries gratuitement et en quelques minutes recevez des recommandations de séries à regarder sur toutes vos plateformes préférées.

Betaseries sur mobile

Séries associées