×
Chargement en cours
Retour sur le phénomène Pose (Canal+)
Un épisode et j'arrête

Retour sur le phénomène Pose (Canal+)

00:00

Publié le 6 juin 2021
par BetaSeries

5 Commentaires

Un nouveau numéro d’Un épisode et j’arrête à écouter en podcast.

Bienvenue dans ce nouveau numéro d’Un Épisode et J’arrête, le podcast dédié aux séries – animé par les membres de l’ACS, l’Association française des critiques de séries, en partenariat avec BetaSeries ! Cette semaine, la catégorie est… Pose ! On s’est mis sur notre trente et un pour discuter ensemble de la série fabuleusement glamour créée par Ryan Murphy, Brad Falchuk et Steven Canals actuellement en cours de diffusion sur Canal+ Séries.

Dans cet épisode, on va donc voyager vers le New York des années 1980 pour explorer la Ball culture et la scène du voguing aux côtés de Blanca, Elektra, Angel, Lulu et Candy — ces personnages de Pose qui sont interprétés par la plus grande distribution d’actrices trans de l’histoire de la télévision. On va se demander dans quelle mesure la série a révolutionné la représentation de la communauté LGBT+ sur le petit écran et si sa troisième saison est à la hauteur des précédentes.

Cette émission est présentée par Marion Miclet du Point Pop entourée d’Aline Mayard, journaliste indépendante pour Sorocine et Trois couleurs ; de Marion Olité, rédactrice en chef de Konbini Biiinge ; et de Noam Sinseau, Fondateur et Host de la chaîne de podcast Stronger. Et maintenant place aux plumes et aux paillettes !

Retrouvez Un épisode et j’arrête en podcast :
   

Commentaires

cobainpolly  Cette série est une petite pépite, quelle tristesse qu'elle soit terminée 🥺
0 ∙  ∙ Le 7 juin 2021
Thedarkshit  The category is : next...

Série guimauve et larmoyante par excellence... J'aurais aimé une série réaliste et terre à terre sur le sujet (façon David Simon), au lieu de ça on a eu une série qui déborde de bons sentiments, de situations abracadabrantesques ou de drame à outrance...
Qui plus est la représentation faite de la communauté trans m'a semblé appuyer un tas de clichés sur lesquels je suis resté perplexe : envie d'ouvrir un salon de beauté, d'être mannequin, d'être une "mère", d'avoir le mariage de ses rêves, de porter de belle fringues, d'être la plus belle, et en général une vision de la vie assez matérialiste, pour pas dire superficielle...
-2 ∙  ∙ Le 8 juin 2021
Batsly  @Thedarkshit étant donné que tu n'es pas à la place d'une meuf trans noire étatsunienne tu as zéro expérience sur le sujet du coup tu peux totalement arrêter la remise en question du réalisme vu que tu n'y connais rien. Après pour de ce qui est abracadabrantesque je ne sais pas mais la série elle ne tend pas à ramener forcément la lumière sur les expériences négatives de ces personnages-là vu que c'est ce sur quoi se concentre toute la communauté entre assassinats et exclusions, l'anxiété doit bien être contre-balancée au bout d'un moment.
0 ∙  ∙ Le 11 juin 2021
Thedarkshit  @Batsly certes, mais rien ne m'empêche d'avoir le ressenti que la série est en décalage avec la réalité et en fait trop.... et ce n'est pas ce que je recherchais avec un tel sujet.
Après voilà, on est sur du Ryan Murphy, on sent sa patte - feel good, un peu excessive, parfois grotesque - dont je commence à souper entre Pose, Hollywood, Ratched, The Politician, 911, Feud, AHS, ACS... Les mêmes qualités et les mêmes défauts ressortent toujours. Il fut un temps j'aimais bien son style, mais depuis la saison 7 d'AHS... j'ai du mal

Par exemple dans la saison 3 de Pose on a l'épisode 4 sur Pray qui rentre chez lui pour annoncer qu'il a le sida à sa famille, un épisode juste et maitrisé, assez terre à terre.
Mais à côté de ça on a le mariage d'Angel avec ces histoires de robes, d'Elektra pétée de thunes et en cheville avec la mafia (sans oublier son cadavre dans le placard, un soucis qui trainait littéralement là, et qui a été expédié sans trop de problème), puis ensuite l'épisode du mariage qui part en live... et clairement ça me fait lever les yeux au ciel cet excès, du moins dans le style Murphy.
0 ∙  ∙ Le 11 juin 2021
Batsly  @Thedarkshit oui ça par contre c'est aussi quelque chose que je déplore avec Murphy, le mariage des connaissances pour un potentiel de réalisation envoûtante avec les rythmes et scénarios ridiculisants ne laissant place à aucune vraie et tangible tension dramatique.
0 ∙  ∙ Le 11 juin 2021

Vous ne sa

mascotte

BetaSeries La Radio

img_podcast
Un épisode et j'arrête
Retour sur le phénomène Pose (Canal+)
00:00
Créer un compte

Créez un compte BetaSeries gratuitement et en quelques minutes recevez des recommandations de séries à regarder sur toutes vos plateformes préférées.

Betaseries sur mobile