×
Chargement en cours
Sélection de films pour un Halloween un peu flippant mais pas trop
CinémaOn recommande

Sélection de films pour un Halloween un peu flippant mais pas trop

Publié le 28 oct. 2021
par Aki

1 Commentaire

Une fois n’est pas coutume, voici une sélection de 4 films disponibles sur Disney+ à la place de nos séries habituelles.

Ah, Halloween… Quand des enfants viennent toquer à votre porte et que vous retournez tous les placards de la cuisine pour trouver un bonbon car vous n’aviez pas anticiper comme chaque année ? Cette fête qui met la citrouille à l’honneur et qui devient la star des assiettes en période automnale ? Bref ! BetaSeries vous proposer quatre films disponibles sur Disney+ pour petits et grands à regarder sous un plaid avec un bon chocolat chaud saupoudré de cannelle.

Books of Blood

On commence avec un nouveau titre du catalogue. Le film qui vient droit de Hulu est disponible sur Disney+ en France. Si le titre Books of Blood ne vous est pas inconnu, c’est que vous avez dû croiser la route des romans de Clive Barker. À l’origine, le projet était censé être une série d’anthologie avec une saison par roman, mais finalement la production a décidé d’en faire un long-métrage qui réunit trois histoires à des périodes différentes.

Réalisé par Brannon Braga (producteur de The Orville, son collègue Seth McFarlane produit également le film), on y retrouve pour la première histoire Anna Friel (Marcella), ensuite Brit Robertson (Under the Dome) et enfin une dernière avec Yul Vasquez (The Outsider). Quel est leur lien ? Que se passe-t-il vraiment ? Préparez-vous à du paranormal, des jumpscares et de l’horreur en bonne et due forme.

Jennifer’s Body

Trop souvent sous-estimé, le film d’horreur de 2009 écrit par Diablo Cody et réalisé par Karyn Kusama avec les inoubliables Megan Fox et Amanda Seyfried commence enfin à trouver la place qui lui revient. La première interprète Jennifer une lycéenne à la beauté fatale qui plait à tout le monde. La seconde campe Needy, la meilleure amie de Jennifer un peu plus réservée. Arrive le moment où Jennifer commence à littéralement manger des hommes…

Malgré un flop à sa sortie, Jennifer’s Body est petit à petit devenu un film culte pour ses fans. En effet, catégorisé et marketé comme film sexy avec une actrice principale qui ne sait pas jouer, écrit par une femme qui ne s’y connait rien en horreur avec des dialogues vides, Jennifer’s Body avait été lapidé en place publique. Sauf que des années plus tard, quand la parole s’est libérée, le film a été reconnu par les experts comme l’un des meilleurs films d’horreur réalisé par une femme avec un personnage féministe qui prend les choses en main. De là à dire qu’il y a plus de dix ans les critiques n’étaient que des hommes qui ne faisaient attention qu’à la plastique de Megan Fox et qui ont eu des préjugés à partir de là, il n’y a qu’un pas. Bref, reconnu aujourd’hui comme avant-gardiste et pas seulement comme une vitrine pour des ados en manque, l’atmosphère bizarre et les dialogues décalés sont enfin reconnus à leur juste valeur.

Miss Peregrine et les enfants particuliers

Que serait un Halloween sans un Tim Burton ? Si Miss Peregrine n’est pas le plus connu des Tim Burton au même titre qu’Edward aux mains d’argent, il n’en reste pas un incontournable parmi les récents films du cinéaste. Adapté des romans de Ransom Riggs, Miss Peregrine (interprétée par qui d’autre qu’Eva Green) s’occupe d’un orphelinat habité par des enfants… particuliers. Leurs dons peuvent paraître effrayants et s’approcheraient plus de la malédiction pour le commun des mortels, mais pour eux, malgré leurs différences, leurs dons les rapprochent pour former une véritable famille. Du côté des enfants on retrouve Asa Butterfield (Sex Education) et Ella Purnell (Sweetbitter) des visages familiers du monde des séries.

Le spectateur est embarqué dans une aventure pleine de rebondissements mais aussi d’émotions. En tant qu’amateur d’un livre, il est difficile parfois d’apprécier son adaptation. Mais l’intelligence dans celle de Miss Peregrine est à admirer et c’est sans doute grâce à l’expérience de maître Burton. Des raccourcis ont été faits pour mieux coller au support cinématographique et des ajustements au niveau des personnages permettent de donner un rythme différent.

American Horror Stories

Après ces trois films, il faut quand même finir par une série car on ne s’appelle pas BetaSeries pour rien. American Horror Stories, le spin-off de l’anthologie de Ryan Murphy est en intégralité sur Disney+ Star. Plus besoin de présenter la série mais pour rappel, si on retrouve certains personnages aperçus dans la saga originelle, il y a également de nombreux nouveaux personnages, tout comme des décors qu’on a pu apercevoir par le passé. Chaque épisode est une histoire d’horreur différente, âme sensible, s’abstenir. De plus, la saison 10 d’American Horror Story intitulée Double Feature est également disponible.

Vous pouvez vous abonner à Disney+ pour 8,99 €/mois en sachant que vous bénéficiez de deux mois gratuits avec l’abonnement annuel.

Cet article a été écrit dans le cadre d’un partenariat avec Disney+.

Commentaires

FordPrefect  Bonjour, est ce que vous pourriez mettre les partenariats au début de l'article pour qu'on puisse le voir avant de lire l'article ?
Merci :))
0 ∙  ∙ Le 24 oct. 2021

Vous ne savez pas quoi regarder ? Je peux vous recom

mascotte
Créer un compte

Créez un compte BetaSeries gratuitement et en quelques minutes recevez des recommandations de séries à regarder sur toutes vos plateformes préférées.

Betaseries sur mobile

Séries associées

Films associés