×
Chargement en cours
Trois séries scandinaves incontournables
La reco du week-end

Trois séries scandinaves incontournables

00:00

Publié le 12 déc. 2021
par Aki

1 Commentaire

Le monde de la finance, un futur proche, ou encore des violences domestiques, voici trois séries scandinaves qui ne laissent pas froid.

Chaque mois, avec Séries Mania, nous vous présentons trois séries européennes passées par le festival international. Installé depuis 2018 à Lille, Séries Mania s’est imposé comme le plus grand événement européen entièrement dédié aux séries. Son festival propose en avant-première et sur grand écran le meilleur des séries internationales, 8 jours de découvertes, de fêtes et de rencontres avec les personnalités parmi les plus renommés du monde des séries.

Ce mois-ci, les pays scandinaves sont à l’honneur. Plus connus pour leurs polars noirs, tels que Bron ou encore The Killing, nos voisins nordiques ne s’arrêtent pas à un seul genre comme le montre cette sélection.

Exit disponible sur Salto

Bienvenue dans l’univers impitoyable des requins de la finance avec Exit, la série norvégienne pleine de suspense. Son monde intransigeant fait penser au Loup de Wall Street avec son insatiable soif de pouvoir. De l’addiction à la corruption, Exit prouve en images que l’argent ne fait pas le bonheur. Quand quatre amis décident de créer un lieu sacrosaint où ils peuvent laisser leurs inhibitions à la porte en se cachant de leurs familles respectives, leurs vices ne connaissent plus de limites. Et cela donne un drame rythmé aux allures de thriller.

Par souci d’authenticité, le scénariste et réalisateur de la série Øystein Karlsen a interviewé des membres de l’élite financière norvégienne. Avec les témoignages des professionnels du secteur, il a finalisé Exit en incorporant environ 70% du contenu des entretiens aux arcs narratifs. Le coup du mari qui après une vasectomie secrète fait croire à sa femme qu’ils essaient de concevoir… cela s’avère véridique. Le monde de la finance et ses protagonistes offrent un show glamour bien entendu, mais c’est sans compter la partie cachée de l’iceberg. Si certains de ces personnages veulent tenter d’échapper à la face sombre du capitalisme, d’autres sont bien trop accros pour s’arrêter et leur fin ne tient qu’à un fil.

Exit s’est rapidement imposé comme un succès commercial en Norvège où la série a battu des records d’audience. La saison 1 est disponible sur Salto, et la 2 ne devrait pas tarder après avoir été diffusée en mars dernier dans son pays d’origine.

Real Humans disponible sur myCanal

Imaginez la société actuelle, dans un futur proche, peuplée de hubots (mot-valise pour condenser humains et robots) qui sont omniprésents dans la vie quotidienne. Ils occupent les postes que personne ne souhaite, distributeur de journaux, techniciens de surface, femmes de ménage, et bien sûr, travailleurs de la nuit. Un bug dans la matrice a permis à un groupuscule d’androïdes d’être dotés du libre-arbitre. Évidemment, la population est clivée : certains habitants restent réfractaires à leur intégration, mais d’autres y voient le début d’une nouvelle espèce et peut-être le salut de l’humanité. Parfois relégués dans la catégorie des meubles, et d’autres au titre de compagnon de vie, la révolte des hubots commence dans Real Humans (aka Äkta Människor en version originale).

La série d’anticipation suédoise a beau être sortie en 2012, elle n’a pas perdu de sa pertinence. En effet, Real Humans offre à notre société un reflet qui met en lumière ses vices : confiance aveugle en la technologie, mais aussi peur du nouveau et de l’inconnu. La question philosophique fondamentale de « qu’est-ce qu’être humain ? » demeure en arrière-plan tout au long des deux saisons. Est-ce justement le libre arbitre ? Est-ce l’âme ? Des questions que les œuvres de science-fiction n’ont de cesse d’évoquer. De plus, une qualité cruciale de la série repose dans son traitement des enjeux sociaux. Au-delà de la dimension philosophique, les débats sociétaux font concrètement écho encore aujourd’hui à la montée des extrêmes politiques et leurs débats autour de l’immigration. Là où la touche nordique apparait pleinement, c’est dans la froideur de son univers. La perfection des hubots renforce d’autant plus cette sensation tout comme la colorimétrie très métallique et bleue des épisodes.

Créée par Lars Lundström, Äkta Människor avait fait ses débuts en 2014 à Séries Mania et n’aura connu que deux saisons mais aura marqué les esprits. L’intégrale est disponible sur myCanal. Une version anglaise a été adaptée par la suite intitulée Humans.

Cry Wolf disponible sur Salto

UnbelievableMaidAngela Black… tant de mini-séries sur les violences domestiques et Cry Wolf fait partie de cette catégorie. Venue droit du Danemark, la mini-série de huit épisodes sort de l’esprit de Maja Jul Larsen plus connue pour Borgen ou encore Les héritiers. Holly a 14 ans, et dans un devoir pour l’école, elle révèle les violences physiques que son beau-père commet. Rapidement placés en famille d’accueil avec son petit frère, Holly va pouvoir compter sur le soutien d’un travailleur social nommé Lars Madsen.

Le sujet est vieux comme le monde, même quand la parole se libère, il reste des gens qui ne croient pas les victimes. Alors quand une enfant qui parait plutôt rebelle et un peu perturbée ose dénoncer son beau-père qui la bat selon elle, est-elle vraiment écoutée ? Surtout quand en face, les parents qui sont les premiers accusés nient en bloc. Quand cela n’arrange pas les parents la vérité ne sort plus de la bouche des enfants……

Le bien-être de l’enfant est un sujet occupant une place importante dans la sphère politique danoise. Considéré comme un modèle de la protection de l’enfance, des cas où les services sociaux ont considéré que dans l’intérêt de l’enfant il valait mieux le séparer de sa famille ont été parfois remis en cause. C’est donc dans une ambiance plutôt protectionniste que l’héroïne de Cry Wolf évolue. Le doute s’insère par toutes les ouvertures, que ce soit dans la défense de Holly ou celle de ses parents. Les étapes de la procédure sont expliquées une à une et Cry Wolf se démarque par son étouffement et son réalisme.

Sélectionnée en compétition internationale à Séries Mania 2020 et projetée en avant-première digitale suite à l’annulation du festival, Cry Wolf, qui a aussi reçu le Label Séries Mania est depuis disponible sur Salto et vous ne regretterez pas de l’avoir vue.

Cet article a été écrit dans le cadre d’un partenariat avec Séries Mania qui se tiendra du 18 au 25 mars 2022 à Lille.

Commentaires

manfab  👍
0 ∙  ∙ Le 28 déc. 2021

Vous ne s

mascotte

BetaSeries La Radio

img_podcast
La Reco du Weekend
Trois séries scandinaves incontournables
00:00
Créer un compte

Créez un compte BetaSeries gratuitement et en quelques minutes recevez des recommandations de séries à regarder sur toutes vos plateformes préférées.

Betaseries sur mobile

Séries associées