×
Chargement en cours
Les animations d’Ankama sont sur ADN
Actualités

Les animations d’Ankama sont sur ADN

Publié le 22 mars 2022
par BetaSeries

2 Commentaires

Les séries animées d’Ankama arrivent sur ADN avec du Dofus, du Wakfu et le fameux Radiant.

La maison d’édition Roubaisienne Ankama Editions nous fait cadeau de superbes séries animées disposant d’un univers riche et coloré et la promesse d’une aventure fantastique qui nous est gracieusement partagée. On ne peut s’empêcher de faire le parallèle entre cette success story made in Roubaix et la plateforme française de vidéo à la demande, spécialiste de l’animation, Anime Digital Network (ADN). L’adaptation japonaise du best-seller Radiant a d’ailleurs été diffusée en premier en simulcast H+1 sur ADN à sa sortie fin 2018 et les adaptations animées tirées de l’univers du jeu vidéo Dofus et Wakfu ont également rejoint le catalogue d’ADN en 2020.

Dofus : aux trésors de Kérubim

L’échoppe de Kerubim est une véritable caverne aux trésors ! Chaque objet y étant présent a son histoire et chaque histoire son épisode. C’est l’occasion pour le vieil Ecaflip de raconter ses souvenirs à son fils adoptif, Joris. Dofus : aux trésors de Kérubim mélange humour et aventure, se laisse aussi bien regarder par les connaisseurs de l’univers du jeu vidéo, que par ceux qui découvrent. Le jeu Dofus est célèbre pour son univers médiéval fantastique riche et son côté décalé à travers de nombreux jeux de mots que l’on trouve dans le nom des protagonistes comme dans leurs dialogues. Fait rare dans une adaptation, cette œuvre d’animation transpose parfaitement cet état d’esprit du jeu. Très réussie graphiquement, les personnages sont superbement animés et on se retrouve plongés dans une aventure fantastique et grandiloquente qui ne cesse de nous émerveiller !

Wakfu

Si tu rêves d’aventures, de quêtes dans des contrées enchanteresses ou hostiles, de créatures magiques et de rencontres hors du commun… Alors bienvenue ! Dans le petit village d’Emelka démarre les épopées d’un jeune garçon du nom de Yugo, qui vient de découvrir ses pouvoirs, mais aussi ses origines. Cousin de Dofus, Wakfu est la preuve même qu’Ankama met du cœur dans la mise en image de l’univers du Krosmoz et du monde des 12. On retrouve les codes de l’animation japonaise tout en restant fidèle au style visuel du jeu vidéo. Chaque espèce ou peuple est mis en valeur à l’instar des Sadida, des Bontariens ou des Brâkmariens. La force principale de cette série animée ce sont ses personnages et la tournure du récit qui rappelle le genre shonen sans ne jamais tomber dans le cliché. On retrouve l’intrépide éliotrope Yugo, l’énutrof Ruel Stroud, le pingre au grand cœur, la mature archère Crâ Evangelyn ou bien la princesse capricieuse sadida Amalia. Nous suivons leurs aventures avec exaltation jusqu’à son aboutissement dans la saison 3 qui s’affiche comme la saison de la maturité où les personnages ont mûri, tout comme le récit qui vient s’achever en apothéose. La saison 4 de Wakfu est actuellement en production et la suite sera disponible bien plus tôt que prévu.

Radiant

Tiré du manga du mangaka français Tony Valente, Radiant nous conte une histoire se déroulant dans un univers fantastique où des êtres surnaturels contaminent et tuent tous ceux qu’ils touchent. De puissants sorciers tentent désespérément de comprendre leur origine pour mettre un terme à la menace tout en fuyant l’Inquisition qui cherche à les éradiquer. Nous suivons le jeune Seth, apprenti magicien qui se jure d’éradiquer la menace Némesis après sa première confrontation avec l’une de ces créatures démoniaques. Pour cela, il part à la recherche du Radiant, lieu qui selon les légendes serait le berceau des Némesis. La différence, l’acceptation de l’autre et la volonté de créer un monde sans discrimination sont les fers de lance de cette œuvre. Le développement des personnages est minutieusement réfléchi et ils évoluent au milieu d’un univers très coloré et chatoyant. La série gagne en intensité à chaque épisode jusqu’à atteindre son paroxysme dans une saison 2 de qualité qui ravira les fans du manga. Voilà un shonen français où le scénario et l’univers n’ont rien à envier aux combats et on adore ça !

Et ce n’est pas tout, le film Dofus – Livre I : Julith, sorti en salle en 2015, rejoint le catalogue
d’ADN le 30 mars prochain !

Cet article a été écrit dans le cadre d’un partenariat avec ADN.

Commentaires

cladcc  👍
0 ∙  ∙ Le 22 mars 2022
Impostich  👍
0 ∙  ∙ Le 31 mars 2022