×
Chargement en cours
Tokyo Vice, une plongée chez les yakuzas à l’américaine
Le Pitch Série

Tokyo Vice, une plongée chez les yakuzas à l’américaine

00:00

Publié le 14 sept. 2022
par Aki

Envie de réagir ?

Tokyo Vice raconte l’histoire vraie de Jake Adelstein, le seul reporter américain qui a plongé dans le milieu des yakuzas, et débarque sur Canal+.

Adaptée du livre du même nom, Tokyo Vice raconte comment un journaliste américain a rejoint les rangs du Yomiuri Shimbun, un journal japonais important et y a mené des investigations sur le crime organisé local. Une grande première pour le pays très conservateur en interne. Retour dans les années 1990 quand l’histoire se déroule, où l’auteur raconte sa vie en tant qu’étranger qui s’intègre, un fameux gaijin, et ses liens avec le crime organisé japonais. Le premier épisode s’ouvre rapidement sur un Jake qui passe un examen de japonais pour potentiellement intégrer une rédaction.

La série créée par J.T. Rogers a vu son premier épisode réalisé par Michael Mann. Le cast est mené par Ansel Elgort dans le rôle de Jake et face à lui on retrouvera Ken Watanabe en policier bourru. À découvrir dès demain sur Canal+.

La vision de Tokyo proposée ici est évidemment sous le prisme américain. Des hôtesses de bar aux clubs détenus par les yakuzas, tout y est dans une version un peu clichée de la ville. Surtout quand l’hôtesse en question est américaine (Rachel Keller) et qu’elle est la favorite du jeune chef yakuza. En revanche, cette atmosphère enivre comme attendu. L’image est léchée pour un effet cinématographique dans ce thriller noir, les moments de silence sont bienvenus pour compenser la violence de certaines scènes. Entre la cruauté et l’insoumission de la mafia et l’ambition et la quête de vérité du jeune Jake, deux mondes se confrontent. Alors que sa supérieure hiérarchique l’empêche d’enquêter sur des crimes qu’il pense connectés à un réseau plus étendu, il va s’allier à un chef de police qui a encore foi dans le système judiciaire.

Tokyo Vice lève un peu le voile sur le mode de vie des yakuzas qui semble inaccessible et regorgeant de plein de dangers insoupçonnés. Les critiques originels du livre avaient mentionné l’embellissement et l’exagération des anecdotes au profit de la narration mais la série n’utilise son modèle que comme source d’inspiration et n’en est pas la retranscription fidèle. Le résultat est vraiment intéressant avec du suspens et une ambiance noire qui change des thrillers nordiques auxquels on est plus habitués.

Retrouvez Tokyo Vice sur Canal+ dès le 15 septembre et les jeudis suivants à partir de 21h avec deux épisodes par soirée et sur myCanal.

Retrouvez Le Pitch Série en podcast :
   

Vous ne savez pas quoi regarder ? Je peux vous recommand

mascotte

BetaSeries La Radio

img_podcast
Le Pitch Série
Tokyo Vice, une plongée chez les yakuzas à l’américaine
00:00
Créer un compte

Créez un compte BetaSeries gratuitement et en quelques minutes recevez des recommandations de séries à regarder sur toutes vos plateformes préférées.

Betaseries sur mobile