×
Chargement en cours
An Ordinary Woman : mère de famille le jour, maquerelle la nuit
Le Pitch Série

An Ordinary Woman : mère de famille le jour, maquerelle la nuit

00:00

Publié le 26 oct. 2022
par Aki

1 Commentaire

La dramédie russe jongle entre vie familiale et monde de la nuit là où on ne l’attend pas.

Depuis le mois dernier, vous pouvez découvrir sur arte.tv An Ordinary Woman, une série russe de deux saisons qui suit Marina (Anna Mikhalkova), fleuriste quadra mère de famille bien comme il faut sous toutes les coutures, mais qui a une activité secrète. Effectivement, elle est également maquerelle. Et dès le premier épisode, il s’avère que l’une de ses filles (de son second boulot, pas de sa famille) connait une fin fortuite en plein exercice de ses fonctions. Que s’est-il passé ? On va le découvrir au fur et à mesure après que Marina ait caché le corps. Entre elle qui est enceinte et sujette aux sautes d’humeur, son mari qui n’en fait pas une et qui la trompe allègrement, ses enfants pas toujours faciles à supporter notamment en pleine crise d’adolescence, Marina a bien trop de problèmes dans son assiette pour qu’un homicide se rajoute.

Jongler entre la vie quotidienne en tant que mère de famille qui subit toute la charge mentale et un travail secret qui rapporte malgré les dangers qu’il représente, c’est la vie qu’a décidé de mener Marina. Plongez dans le milieu des prostituées en Russie souvent drôle et parfois un peu acerbe, tout en assenant des coups au trop plein des responsabilités matrimoniales avec An Ordinary Woman.

Le seul frein à votre visionnage pourrait le style de l’image de cette série. En effet, avec toutes les séries anglo-saxonnes et françaises, de plus en plus de scandinaves, les productions d’Europe de l’est restent assez rares et donnent un rendu différent à l’image. Plus sèche peut-être qui pourrait nous sembler moins travaillée ? Ou tout simple à budget plus limité qui ressemble plus à la réalité ? On pourrait presque dire qu’il y a un aspect un peu kitsch. Ce qui est sûr, c’est que l’expérience en vaut la chandelle pour un dépaysement culturel. Entre corruption et galères, un petit pan de vie de la classe populaire et moyenne se révèle à nous. Mention spéciale à la bande-sonore qui nous fait entendre des chansons populaires russes très chouettes à découvrir.

La série avait été projetée il y a quelques années à sa sortie à Séries Mania, et elle est enfin disponible dans nos contrées.

Retrouvez Le Pitch Série en podcast :
   

Commentaires

brol  "Plongez dans le milieu des prostituées en Russie souvent drôle et parfois un peu acerbe," ou comment vendre la prostitution comme quelque chose de voulu, et pourquoi pas désiré ? Nan mais sans déconner, vous avez entendu parler de la traite d'êtres humains et de leur calvaire ?
0 ∙  ∙ Le 2 nov. 2022

Vous ne savez pas quo

mascotte

BetaSeries La Radio

img_podcast
Le Pitch Série
An Ordinary Woman : mère de famille le jour, maquerelle la nuit
00:00
Créer un compte

Créez un compte BetaSeries gratuitement et en quelques minutes recevez des recommandations de séries à regarder sur toutes vos plateformes préférées.

Betaseries sur mobile