×
Chargement en cours
La nuit où Laurier Gaudreault s’est réveillé, la série de Xavier Dolan
Le Pitch Série

La nuit où Laurier Gaudreault s’est réveillé, la série de Xavier Dolan

00:00

Publié Il y a 5 jours
par Aki

1 Commentaire

Pour sa première série, pour Canal+, le Québécois s’attaque à une nouvelle adaptation du dramaturge Michel Marc Bouchard, 10 ans après Tom à la ferme.

Une nouvelle production de Xavier Dolan est un événement en soi, mais cette fois-ci il choisit le médium du petit écran pour une création originale Canal+. En cinq épisodes, on va accompagner la famille Larouche suite au décès de leur mère. La situation va ouvrir la boîte de Pandore des secrets de famille, dans une enfance perturbée pour les deux aînés de la fratrie.

La nuit où Laurier Gaudreault s’est réveillé est à retrouver sur Canal+ et myCanal à partir du 23 janvier.

La première fois qu’il est allé voir la pièce de Michel Marc Bouchard, l’adapter fut une évidence pour Xavier Dolan. Mais ce qui est intéressant, c’est que la forme est complètement différente. Dans l’œuvre théâtrale, il s’agit de dialogues avec la fratrie qui s’enchaîne dans le salon funéraire en huis-clos pour des faces-à-faces avec leur mère. Le cinéaste lui a décidé de créer deux lignes temporelles, une qui fait suite à la fameuse nuit en question en 1991 et l’autre dans le présent à la suite du décès de leur mère.

Les personnages sont forts. L’aîné, Julien (Patrick Hivon), est censé être le protecteur mais qui a une personnalité qui cherche à tout contrôler. Il est lié à l’événement qui s’est déroulé dans leur jeunesse, avec son meilleur ami Laurier et sa sœur Mireille (Julie LeBreton). Mireille elle, est thanatopractrice et sa mère lui a demandé de l’embaumer. Elle avait quitté leur petite ville depuis des années sans y revenir avant de respecter les derniers voeux de sa mère. Puis les deux plus jeunes, Denis (Eric Bruneau), bien brave, qui ne comprend pas forcément pourquoi il y a un manque de communication évident dans la famille, puis enfin le plus jeune, Elliot, qui est un drogué qui essaye de se sevrer. Tous ont été touchés plus qu’ils ne le soupçonnent par une nuit presque oubliée de leur passé. Les comédiens sont excellents, on reconnaitra évidemment Anne Dorval en mère de famille pour les fans de Dolan, mais aussi Julie Lebreton qu’on a pu voir dans Les beaux malaises ou Plan B. La plupart du casting sauf le rôle d’Anne Dorval qui était inexistant reprend leurs personnages qu’ils avaient initié sur les planches.

La nostalgie bat son plein dans cette série qui semble intemporelle. La plus grosse surprise est sans doute ce mélange des genres, une ode à Six pieds sous terre qui est l’une des références sérielles de Xavier Dolan, mais aussi au télé-roman comme on dit en québécois, les soaps américains où les commères connaissent tout dans les petites villes. Et on n’oublie pas le pan psychologique presque un thriller angoissant avec des scènes fantasmées et sublimées par la musique de Hans Zimmer, oui, le sacré compositeur qui signe les plus grands blockbusters soutenu par David Fleming (The Last of Us) signe la bande musicale de Laurier Gaudreault.

Au final, en cinq épisodes, on trouve une histoire solide et émouvante, qui contient bien la patte reconnaissable du cinéaste pour les fans. Et il le re-confirme, pour le moment il n’a pas encore une inspiration spéciale pour raconter une nouvelle histoire, alors il se pourrait bien qu’il fasse une petite pause dans sa carrière.

Canal+ propose la première série de Xavier Dolan, on retrouve La nuit où Laurier Gaudreault s’est réveillé à partir du 23 janvier dès 21h pour deux épisodes suivis des prochains chaque lundi.

Retrouvez Le Pitch Série en podcast :
   

Commentaires

Jbbron  👍
0 ∙  ∙ Il y a 5 jours