×
Chargement en cours
BoJack Horseman s’offre un final bouleversant
On recommande

BoJack Horseman s’offre un final bouleversant

Publié le 4 févr. 2020
par Hugo Clery

1 Commentaire

L’une des meilleures séries Netflix fait ses adieux.

Des spoilers jusqu’à la saison 5 sont présents dans cet article.

BoJack Horseman fut une des premières séries originales de Netflix, commandée en 2014 alors que la plateforme lançait aussi House of Cards ou encore Orange Is The New Black. Elle fait même office de vestige du passé, d’une époque bien moins néfaste pour les créations originales, comme le souligne The Verge. C’était la première avancée de Netflix dans l’animation pour adulte et plus de six ans après, on peut dire avec certitude que c’était un coup de maître.

Mais qui est BoJack ?

Alors non, loin de moi l’envie de vous refaire tout le pitch de la série. Mais il faut dire qu’à ses débuts, BoJack Horseman se révélait difficile à cerner. Nous avions clairement affaire à une comédie satirique du système Hollywoodien, mettant en scène des personnages aux caractères diamétralement opposés avec au centre, Bojack. Quand un acteur de sitcom cède à toutes les tentations de Los Angeles, dont la plus dévastatrice : l’orgueil. Un cheval prétentieux, égoïste, qui ne manque pas d’esprit, mais à la psyché au combien torturée.

BoJack Horseman, c’est avant tout une série d’animation comique qui fait la part belle aux gags les plus absurdes. On est dans un humour ultra référencé qui pourra en laisser plus d’un sur le carreau. Des private jokes qui se moquent d’Hollywood et de ses stars, comme Jessica Biel qui y joue son propre rôle. Et sachant que nous sommes dans un monde constitué majoritairement d’animaux anthropomorphes, l’arrière-plan de chaque scène peut être le prétexte à un gag visuel. On rit beaucoup devant Bojack, parfois devant l’absurdité de ce qui nous est montré, mais aussi par l’irrévérence de son humour méta qui ne perdra pas en intensité les saisons passant.

Car oui, au fur et à mesure des premières saisons, on réalise progressivement que BoJack Horseman n’est pas qu’une parodie de la pop culture, mais bien une exploration des différents extrêmes de la nature humaine. BoJack est un alcoolique assumé, un toxicomane inavoué, qui s’engagera dans une spirale autodestructrice. Il faudra alors trois saisons pour observer sa longue descente aux enfers qui culminera avec la mort de Sarah Lynn, qui jouait sa fille dans la sitcom Horsin’ Around. C’est à coup sûr l’évènement le plus tragique de la série et donc, le plus important. Car il aura des ramifications jusqu’à l’épisode final, près de quatre ans après. De là, BoJack tentera tour à tour de fuir puis de faire face à ses propres démons. Et il se rendra compte qu’en plus de se détruire lui-même, il tire aussi les personnes qu’ils aiment vers le bas.

Une belle galerie de personnages

Car BoJack Horseman, c’est aussi une galerie de personnages qui ont chacun leur histoire, mais qui restent connectés à BoJack. Todd (doublé par Aaron Paul) l’éternel adolescent squatteur se rendra compte de son asexualité au milieu de la série, un thème qui sera au centre de son arc narratif. Princess Carolyn, l’agent hyperactive de BoJack, devra trouver un équilibre entre sa vie personnelle et son travail dans un milieu qui ne préfère pas faire cette distinction. Diane, sûrement la personne la plus importante aux yeux de BoJack, sera le porte-étendard des écrivains en quête d’identité, tâtonnant encore dans sa double identité de Vietnamienne/Américaine. La série prend le temps d’installer toutes ces thématiques dans des histoires souvent absurdes, mais toujours avec soin. Cet équilibre entre comédie et drame, c’est ce qui fait la force de la série qui est portée par son personnage principal, BoJack.

Toute l’évolution du personnage se fera en dents de scie. Après avoir touché le fond, il voudra alors se faire aider en intégrant une cure de désintoxication. Un passage extrêmement important qui nous laisse entrevoir ses penchants les plus positifs et ce grâce à cette nouvelle quête de rédemption. Mais la route sera longue et forcément semée d’embuches. Car même s’il est un cheval, on sait tous que BoJack est bien humain. Sa volonté de devenir meilleur sera entachée par ses pires déviances : on ne change pas du jour au lendemain. La série sera deviendra au fur et à mesure une suite d’épiphanies, avec quelqu’un qui se rendra compte de son propre comportement toxique pour ensuite se faire pardonner par ses proches. « N’oublions pas ceux qu’on aime même quand ils nous déçoivent » comme dirait l’autre.

La saison 6 de BoJack Horseman conclut donc la série avec brio. Son passé refaisant surface, il devra assumer les conséquences de ces actes dans une saison fortement ancrée dans la cancel culture de notre époque. Chaque personnage atteint une conclusion satisfaisante (à défaut d’être positive, et heureusement) dans un final doux-amer qui contient cependant une lueur d’espoir. Car même si BoJack Horseman a exploré frontalement les pires aspects de la condition humaine, avec la santé mentale et l’addiction en tête de liste, elle n’a jamais accablé ses spectateurs dans une certaine morosité. BoJack n’est pas misanthrope, mais juste une personne tordue par un système qui facilite les pires névroses. Sa reconstruction est un arc narratif des plus typiques et rappelle notamment celui de Don Draper dans Mad Men, une comparaison que les critiques américains n’ont pas tardé à faire.

Bojack Horseman a depuis 5 ans revigoré l’animation pour adultes, aux côtés de Rick & Morty. Un secteur qui était jusqu’alors trusté par les productions de Matt Groening (Les Simpsons, Futurama) ou Seth MacFarlane (Family Guy, American Dad). La série nous manquera et il faudra à coup sûr suivre les futurs projets de Raphael Bob-Waksberg , qui nous avait déjà soufflé avec Undone sur Amazon Prime Video.

L’intégrale de BoJack Horseman est diffusée sur Netflix.

Qu’avez-vous pensé de BoJack Horseman ? On attend vos avis en commentaires !

Commentaires

Nodrey  👍
0 ∙  ∙ Le 8 août 2020

Vous ne savez pas quoi regarder ? Je peux vous recommander

mascotte
Créer un compte

Créez un compte BetaSeries gratuitement et en quelques minutes recevez des recommandations de séries à regarder sur toutes vos plateformes préférées.

Betaseries sur mobile

Séries associées