×
Lastning pågår
  • Direktör Yvan Attal
  • Körtid 1 timme 35 minuter
  • Genres Drama, Komedi
  • Språk Fránskkagiella

Le Brio

2K medlemmar

Neïla Salah grew up in Créteil, a tower block suburb on the outskirts of Paris, and dreams of becoming a lawyer. She has been accepted into a major university in Paris and on her first day there she is confronted by Pierre Mazard, a professor known for his provocative behavior and blunders.
To make amends for an incident, he accepts to help Neïla prepare for a prestigious competition in courtroom eloquence. Both cynical and demanding, Pierre could become the mentor who she needs... But first both must overcome their prejudices.

Alternativ
Titta på trailern

Kommentarer (9)

Un énième film raciste et classiste qui se veut, se croit et se prétend progressiste, voire antiraciste. Un énième film français qui cherche à nous faire nous attacher à un vieux raciste, parce que, quand même, regardez, il a pas que des défauts. Un énième film prônant l'infâme concept d'assimilation à travers un-e jeune racisé-e qui apprend les codes bourgeois grâce à la grande sagesse d'un vieux raciste. L'évolution du vieux raciste : au début, il est l'antagoniste. Très vite, il devient le mentor. L'héroïne s'y attache malgré ses agressions verbales racistes constantes. À la fin, il est son ami. Elle souhaite même à tout le monde d'avoir un prof comme lui ! 🙃 L'évolution de l'héroïne : au début, elle est "mal habillée" aux yeux du raciste... et des auteurices, apparemment : elle finit par céder et adopter une tenue plus "correcte" (càd bourgeoise). Au début, elle "parle mal", aux yeux du raciste... et des auteurices, puisqu'à la fin, elle maîtrise parfaitement la langue légitime (selon les normes blanches et bourgeoises, toujours). Malgré les problèmes que son élitisme lui pose tout au long du film avec ses proches (lorsqu'elle corrige les "fautes" de français de son mec par exemple), elle persiste dans cette voie, guidée par Le Savant Raciste, et finit par se moquer des chauffeurs uber et être audieuse avec ses clients une fois devenue avocate. Vraiment, c'est quoi la morale de cette histoire, là ?? C'est quoi ce film qui pardonne le racisme abject d'un connard au prétexte qu'il a poussé une jeune banlieusarde à bien s'assimiler comme y faut, à bien adopter les codes de la bourgeoisie ?? En quoi c'est une happy ending que de voir cette jeune, initialement révoltée par le racisme, devenir pote avec un faf et mépriser un mec en gàv parce qu'il articule pas comme il faudrait et qu'il porte un jogging ?? Le film aurait pu questionner tout ça, on y croit au début, mais non. L'héroïne pourrait par exemple se plier aux codes tout en les critiquant, notamment dans la scène finale, en expliquant à son client que ces normes sont pourries mais qu'il n'a malheureusement pas le choix face au pouvoir des institutions françaises. Mais non. Les valeurs du raciste sont de moins en moins remises en cause au fil du film, les codes bourgeois sont légitimés. Jamais ne sont questionnées ses obsessions pour la langue légitime, les codes vestimentaires, etc. Lui est en costard cravate H24, comme tous les hommes de la fac, mais c'est elle qui "se fond dans la masse en s'habillant comme les autres de façon grégaire". Bref, non, ce film ne porte pas de beaux messages. Bien au contraire.

Coco_lasticot

Film plutôt sympa. Les personnages sont vraiment sympa et intéressant, la relation prof/élève est très cool. Intéressant de voir comment elle évolue autant au niveau de son aisance a l’oral que dans les relations qu’elle entretient dans sa cité, et l’écart progressif entre elle et ses amis (qui se résout tout de même). J’ai vraiment apprécié les différentes scènes où elle devait prendre la parole et la scène de fin où le prof est jugé.

FlorianRobert

J'ai passé un super moment, ce film est agréable. J'ai trouvé dommage que le personnage d'Auteuil ne soit pas davantage approfondi. On ignore pas mal de choses concernant sa vie... (Mais j'imagine qu'il aurait fallu bien plus d'une heure trente de film pour ça...) Un beau duo ! 👊

soundofwaves

C’est bien tenu. Les comédiens sont très bons dans leur rôle. Les dialogues sont intéressants et, bien que le propos soit les concours d’éloquence et que le final ait beaucoup de dialogue, on ne s’ennuie pas. Après, il n’y a rien d’extraordinaire… La trame (la rencontre de deux personnes opposées, la fille qui partait de loin et réussit…), c’est assez classique et il n’y a rien de réellement novateur malgré quelques scènes sympas, dont l’avant-dernière… J’aurais préféré une autre fin, plus originale ou qui nous en disent plus sur plus de monde aussi… Distrayant.

Cellophane

Un film étonnant , un duo qui va parfaitement bien !

Jukkes

Mince, on ne saura jamais qui a gagné le concours d'éloquence !!

Azhillize

Une agréable petite surprise. Malgré le fait que Camélia Jordana, qui est une bonne actrice au demeurant, n'est franchement pas crédible lorsqu'elle est mise en avant durant le concours d'éloquence. De l'éloquence elle n'en a pas spécialement, cela ne fait pas naturel, très artificiel, elle n'est pas toujours crédible dans le cadre du concours... Le reste du temps elle est top. Dommage que Jean-Baptiste Lafarge n'ait pas un plus grand rôle, j'adore cet acteur, il mérite mieux. Daniel Auteuil est quant à lui génial, superbe performance !

Brice

Liknande filmer (8)

Ténor
Ténor
Les Invisibles
Les Invisibles
Mauvaises herbes
Mauvaises herbes
Second Act
Second Act
À voix haute
À voix haute
C'est tout pour moi
C'est tout pour moi
Sœurs d'armes
Sœurs d'armes
Au bout des doigts
Au bout des doigts