• Numéro S2019E05
Envoyé spécial

Ma maternité va fermer / Faux ministre, vrai escroc

7 membres

Ma maternité va fermer Un reportage de Robin Braquet, Aurélie Clément et Baptiste Laigle avec Bangumi La France compte aujourd’hui 488 maternités. En 1975, il y en avait 1 369. En quarante-quatre ans, les deux tiers des lieux où les femmes peuvent accoucher ont disparu ! En première ligne : les petites maternités, moins de 300 accouchements pratiqués chaque année. Beaucoup sont situées dans des zones isolées. Conséquence : des femmes sont désormais contraintes de faire plus d’une heure de route pour accoucher. Ces fermetures font-elles courir un risque aux futures mamans et à leurs enfants ? De l’Indre au Jura, Envoyé spécial est allé à la rencontre de femmes enceintes qui se sentent abandonnées et inquiètes. Certaines études montreraient que plus il y a de kilomètres entre la maison et la maternité, plus l’accouchement est risqué. Faux ministre, vrai escroc Une enquête d’Élise Le Guevel, Matthieu Rénier et Benoît Sauvage « Allô ? C’est Jean-Yves Le Drian au téléphone ! La France a besoin de vous ! » Depuis l'été 2015, de nombreuses personnalités, ambassadeurs, hommes d’affaires, patrons de PME ont reçu cet étrange appel. Au bout du fil, l’homme se présente comme le ministre de la Défense et réclame de l'argent pour payer la rançon d’otages aux mains de groupes djihadistes. Un geste pour la France, en toute discrétion ! Cet appel solennel, cette voix persuasive sont en fait une incroyable arnaque ! Un escroc ou une bande organisée vont jusqu’à fabriquer un masque en silicone du ministre. Sur Skype, on voit un bureau, des drapeaux et un homme ressemblant à Jean-Yves Le Drian. L’image est troublante. Et certains s’y sont laissé prendre : plus de 80 millions d'euros ont déjà été extorqués... Envoyé spécial a remonté la piste de cette escroquerie invraisemblable. Le sommaire de cette émission est non définitif et peut évoluer en fonction de l’actualité.

Prochain épisode
S2019E06 - Tous inondables ? / Antidouleurs : l'Amérique dévastée