• Réalisateur James DeMonaco
  • Durée 1 heure 25 minutes
  • Genres Science-fiction, Horreur, Thriller
  • Langue Anglais

The Purge

American Nightmare
7K membres

Une nuit par an, plus rien n'est illégal.

Dans un futur proche, les Etats-Unis sont entrés dans une ère prospère, sans crime ni chômage. Et ce pour une unique raison : tous les ans, pendant une nuit entière, le gouvernement autorise quiconque à se livrer à une violence totale et légale. Cette nuit-là, la police ne répond à aucun appel, les hôpitaux ferment leurs portes. Cette nuit-là, alors que personne ne peut être puni et que le pays est à feu et à sang douze heures durant, une famille se retrouve au coeur de l'horreur alors qu'un étranger vient frapper à sa porte... Réussiront-ils à survivre à la nuit?

Voir la bande-annonce

Commentaires (21)

Clairement le moins bon des 4, mais tout de même regardable ! 1 ou 2 sursauts pas plus... La fin est assez décevante mais sinon le thème du film est juste excellent !

Shana_brs

Très bonne critique de notre société. Ce qui se passe dans le film pourrais arriver.

seb2brest

huummm... Je m'attendais sans trop savoir pour quoi à un film vraiment horrible visuellement, mais finalement c'est supportable pour une chochotte comme moi. Le thème de la purge est très intéressant, mais malheureusement il n'est pas vraiment abordé dans le film, du moins pas pour son côté politique. En fait ce n'est que le thème qui sert à donner un sens à une espèce de survie dans une maison. le film est bien foutu au niveau des effets et tout, mais est sans grand intérêt sauf pour ceux qui veulent voir des gens flippant et de la guerre dans l'obscurité.

Wilhelmskoog

Le moins bon de la série. Environnement clos assez regrettable mais un bon premier film pour introduire la série American Nightmare. 3*

Matteo251

Je suis surprise de lire autant de commentaires négatifs. Etant moi-même très difficile, j'ai trouvé ce film percutant et très intéressant, même au-delà de ce que beaucoup réduisent à "une simple bonne idée de départ". L'idée de départ est en effet excellente, et c'est, je pense, sur elle qu'il faut analyser le film et ses personnages. C'est une dystopie. Forcément, certaines choses vous semblent peu crédibles ou prévisibles. Mais n'oubliez pas une chose : c'est une dystopie ! C'est dans sa nature même de vous faire entrevoir des événements extrêmes et pourtant, pas si irréels... A bon entendeur. ;)

ManonP33

Concept génial! Histoire originale!!! Mais le scénario ne va pas plus loin!!! Il manque quelque chose, j'attends...

kaz30

Dans une Amérique rongée par une criminalité débridée et des prisons surpeuplées, le gouvernement a donné son accord pour qu’une fois par an, pendant 12 heures, toutes activités criminelles, meurtres inclus, soient légalisées. La police ne peut intervenir. Les hôpitaux suspendent leurs services. Une nuit durant, les citoyens sont à même de définir leurs propres règles et de faire leur propre loi, sans avoir à craindre de sanctions. Au cours d’une telle nuit hantée par la violence et le crime, une famille va devoir faire un choix vis a vis d'un inconnu venu frapper à sa porte. The Purge fait l'effet d'un mélange plus ou moins indigeste du Straw Dogs de Peckinpah, du Assault on Precinct 13 de Carpenter et du Funny Games de Haneke. La purge s'apparente à La chambre forte (David Fincher, 2002): les Sandin sont prisonniers de leur système de défense. Et à Orange mécanique (Stanley Kubrick, 1971) dans la représentation des agresseurs extérieurs, une bande de jeunes masqués menée par un psychopathe. Mais James DeMarco n'a pas le doigté des deux réalisateurs. Il a d'abord été scénariste (L'assaut du poste 13, Le négociateur). Il en est seulement à sa deuxième réalisation Vous l'aurez compris, The Purge ne tient pas ses promesses. Le film est proposé sous la forme d’un huis clos probablement dû au petit budget, on ne verra donc pas la purge éclater dans le pays mais on se concentrera sur une famille aisé d’un quartier résidentiel. la thématique de « The Purge » avait tout pour avoir un écho particulier à nos oreilles, et nous mener à une réflexion. Les premières minutes du film posent clairement le contexte, et on se laisse prendre au jeu, on est intrigués. Mais cela ne dure hélas pas très longtemps… Premièrement, on arrive très vite au fait que le film est très mal filmé. il n'est pas rare que le cadre dérive de façon inexpliqué, oubliant un morceau d'un des personnage principale. DeMarco utilise tous les trucs habituels du suspense (les gros plans, la caméra à l'épaule, la musique stressante, le montage serré) sans les renouveler et sans grand effet. De plus malgré des acteurs qui sont loin d'être des amateurs - Ethan Hawke et Lena Headey - il ne parviennent pas a relever le niveau du film. Les réactions sont sous joué ou sur joué. Triste interprétation... Il faut dire que le scénario avec lequel ils travaillent est assez mince. Concernant l'idée de faire ce film autour d'un huit clos, autant cela peut paraitre logique, si on appuie sur les émotions, l'oppression dans la maison, le suspense... mais dans The Purge, il y a un hic : La maison. Cela donne l'impression que la famille ne sait pas se situer dans cette demeure, une chose grave quand l'on y habite. De même, La lumière est la matière première du cinéma. Sans elle, il n’y aurait pas d’image photographique. Le jeu de lumières est ignoble, que l'on peut qualifier de faute professionnelle tellement il est mal mis en scène. The Purge est un film très moyen qui aurait pourtant mérité un bien meilleur traitement et un meilleur réalisateur… Plus le long métrage avance, plus il s'enfonce dans le ridicule... Aucune chance qu'il devienne un film-culte.

Jowize

L''idée me plaisait beaucoup... mais elle est mal exploitée. C'est affreusement prévisible et le raisonnement plutôt débile. (décidé de se battre à 2 contre 20 c'est vraiment aussi idiot que de faire rentrer un inconnu le soir de cette purge et de le protèger en dépit de la vie de toute sa famille) C'est dommage aussi que l'évènement soit concidéré comme banal, presque sans importance. Personnellement, je suis déçue par ce film.

Wonderfuldreams

J'ai bien aimé le scénario mais je l'ai trouvé trop lent et assez court, paradoxalement. Je suis d'accord que l'on ne pouvait pas avoir peur en le regardant, aucun gros suspense, aucun gros rebondissement que l'on ne pouvait pas prédire. J'ai comme été assez déçu que ce soit un simple évènement dans cette utopie/dystopie (je ne sais pas exactement dans laquelle le placé) et non un évènement majeur comme une rébellion contre ce système. En tout cas si jamais on se retrouvait dans ce type de système, je n'achète pas de système de sécurité auprès de sa boite. Tu peut l'ouvrir avec un simple pickup. Et ils n'ont ni prévu le coup de l’électricité qui coupe ni celui des protections qui tombent. Alors qu'un simple bunker dans le sous-sol aurait été plus sûr et plus discret, ils ont choisi la solution la plus voyante mais pas la plus efficace. Enfin, je trouve la mort de l'adolescent psychopathe qui mène sa petite troupe de gens peureux assez molle, il se fait tiré dessus par derrière alors que l'on attendait un peu plus de résistance de sa part. Tout les tueurs ont été trop cérémonial pour tuer la famille, c'est ce qui les a sauvés à chaque fois. Néanmoins malgré tout ces petits défauts, je l'ai trouvé regardable et lui ai donc mis la moyenne.

*Mainkey41

J'ai été tellement déçue par ce film ! La bande annonce était prometteuse mais comme d'habitude la bande annonce était meilleure que le film. Malgré un bon scénario toutes les scènes étaient hyper prévisibles, aucun moment de suspense, aucun rebondissement...

Aqualast

Qu'est-ce qu'on s'ennuie. L'idée en soit est déjà super étrange, mais soit. Les acteurs sont plutôt convaincants. Mais c'est looooooonggggg. J'ai avancé de 30 minutes.

Halyss

Idée de scénarios original mais dialogues creux, acteurs pas terribles et rebondissements trop prévisibles. Je m'attendais à un film original bah c'est raté.

nikomimi

Ce n'est pas un film qui "fait peur" comme je voulais mais bon je l'ai quand même trouvé bien personnellement.

*Love.You

Bon film.

*HappyLife

Extrêmement déçu, car en voyant le trailer, le film me donnais vraiment envie. Très bonne idée de départ, mais pas utilisé à bon escient. Il faut attendre 1h pour que l'action commence et encore quel action... Des scènes ultra-prévisibles, ennuyeuse et dénudés de suspens. Bref film à évité.

Spider_Woman

Si l'idée de base était séduisante, on comprends très vite que seule l'idée était séduisante, car on assiste à un film hyper-prévisible (dés l'instant où la voisine blonde offre des gâteaux, on se doute bien que c'est pas pour rien... comme par hasard ce jour là dis donc, ou le petit copain de la fille qui, pas louche pour un poil, veut parler à son père ce jour là). Je n'espérais pas un chef d'oeuvre non plus, mais au moins quelques situations originales et bon, force est de constater que j'en cherche toujours après la fin du film. Pas question ici d'appuyer sur le côté social, le réalisateur a plutôt décidé d'appuyer sur le côté con des personnages et réactions insensées. Filmé à la truelle cassée (pas une once d'originalité sur la mise en scène) et tellement prévisible (le coup du black qui nous sauve tout le monde à la fin, on s'en doute pas du tout ?!? ). Un home-invasion puritain surenchérit par une campagne publicitaire outrancière, basée uniquement sur la seule bonne idée qui s'avère finalement inexploitée (on aurait pu faire une bonne critique sociale mais finalement ... non) Quoique, socialement, en gros, bon, on aura appris que si ça arrive, les riches tuent les pauvres, les noirs et les malades, que les gosses louches qui font des robots avec des bébés en plastique à moitié brûlé sont quand même gentils, que les filles ados se cachent de leurs parents si leur copain essayent de tuer leur papa et que vive les pères fondateurs hollywoodiens pour nous infliger une telle bouse pendant 1h25. (à noter aussi le gros effort de traduction en français du titre du film : "The Purge" qui devient "American Nightmare", je dis bravo de nous prendre pour des "tûûuuut") (ou alors j'ai p-e une explication : ça a dû être un véritable cauchemar de regarder ce film pour lui trouver un nom en français ?! j'imagine que les gars font une réunion après pour trouver le titre... ou plus sérieusement, souvent on dit d'un mauvais film que c'est une purge, bêtement, ça aurait convenu parfaitement à ce film mais quand il faut faire des sous...)

azat0th

Bof Bof Bof, a evitée !!! L'idée tres bonne mais tout est ratée :/ Dommage

Alexis13

Le pire film de l'année, voire de la décennie!!! L'idée est pourtant excellente; et Ethan Hawke (à la base...) un bon acteur. Or ici, on a que de la MER*E du début à la fin!! 1) commençons par les persos: il y en a pas un pour rattraper l'autre, ils changent d'avis aussi vite qu'un clignement d'oeil; leur personnalité sont profondément débiles.... Les parents: non mais ALLO votre fils il doit avoir 12 ans et vous le laissez regarder la soirée de "la purge", avec vos caméras donc vue extrême sur la violence... (débile). Le fils; toi tu vois un type qui demande de l'aide le soir de la purge, tu lui ouvres? Ensuite on menace ta famille et tu fais le contraire de ce qu'on te demande? (débile aussi). La fille: tu sais que ton père n'approuves pas ta relation avec ton copain, tu le laisses le soir de la purge chez toi allez TOUT SEUL voir ton père sans te poser de question? (débile). 2) les dialogues: que dire.... Pauvreté inouie du dialogue. 3) le jeu des acteurs: la aussi rien à dire à part qu'il est inexistant. Bref, je ne conseille pas ce film moisi jusqu'à la moelle, à jeter.

p0cket

C'est dommage... L'idée de base aurait pu donner un bon film qui fait réfléchir. Là, c'est peu crédible et ridiculement prévisible.

FannyUS

Film sympa, pas exceptionnel ; surtout qu'une fois qu'on a vu la bande annonce on a vu les 3/4, mais sympa quand même.

melifog

Films similaires (3)

The Purge: Anarchy
The Purge: Anarchy
The Purge: Election Year
The Purge: Election Year
The First Purge
The First Purge