• Director John Hughes
  • Runtime 1 hour 37 minutes
  • Genres Comedy, Drama
  • Language English

The Breakfast Club

3K members

They only met once, but it changed their lives forever.

Five disparate high school students meet in Saturday detention, and discover they have a lot more in common than they thought.

Options
Watch trailer

Comments (10)

Un très joli film. Regarder un teen movie de 1984 en 2019 et se dire que je n’avais qu’un an à la sortie du film. Réaliser que leur adolescence a été comparable à la mienne, c’est là que tu te rends compte que toutes les adolescences sont les mêmes, peu importe l’époque. C’est là la force de ce film, il parle à tout le monde car nous avons tous été ado un jour et les sujets qu’il aborde restent encore d’actualité et parleraient certainement à un ado de 2019. Il y a ce quelque chose d’universel que le film a su capter et qui en fait un magnifique film sur l’adolescence, c’est ce qui lui permet de traverser les années sans trop vieillir. Une belle découverte!

Kitikiti

Depuis le temps que j'en entends parler je l'ai enfin vu....je ne comprends pas comment j'ai pu passer à côté dans ma jeunesse, je comprends que ce film puisse être culte, je regrette vraiment de ne pas l'avoir vu lorsque j'étais ado car pour le coup je l'ai trouvé un peu vieillot....et malgré tout j'ai été happée par la sensibilité des personnages....surtout le passage où Emilio Estevez raconte sa relation avec son père et ce qui le pousse à agir comme il le fait...poignant

ClarisseBuono

Alors j'ai bien kiffé tout le background propre à chaque personnage (personnalité, style, comportement, particularité, histoire, etc....) Par contre, tout ce qui touchait à la relation entre les élèves m'a carrément sorti du film... pas réaliste, trop théâtrale, parfois cliché, etc... bref, la relation entre ces élèves est totalement invraisemblable. Et c'est dommage, car c'est comme prendre du caviar, un bon rumsteak, un super vin de 20 ans d'age, du vrai safran, une feuille d'or pour la déco..... et écrabouiller tout ça ensemble avant de l'avaler. Indépendamment c'est excellent, mais mélangé de la sortes c'est juste ridicule. Et c'est tout ce que je retiendrais de ce film vu que tout ce qui tourne autour (alias seulement le concierge et le proviseur) ne sert pas à grand chose.

Skipwoof

J’adore ce film la musique du générique est dans certains films don’t you simple minds qu’on retroub’ve dans pitch perfect bon c’est un super film

lestenebres69

Une comédie très émouvante qui échappe aux conventions du genre. À l'image de ses adolescents qui se révèlent bien plus complexes que prévus. À voir et revoir pour garder son coeur d'enfant bien vivant.

LinKi78

À voir! Même un ado de nos jours pourrait se trouver des points communs avec mes personnages.

Fifibr

Ce film, sorti en 1984, a marqué toute une génération. Il est représentatif de la façon de penser de cette époque, témoin d'une rébellion libertaire dans le commencement du modernisme et du fossé intergénérationnel. Devenu culte pour certain, il a pris un sacré coup de vieux (comme ceux qui étaient ados lors de sa sortie).

patspock

Super film !

izamitty

Sublime ! Tomber sous le charme d'Ally Sheedy et lui trouver un air de Jaimie Alexander et realiser ensuite que c'est elle qui jouait la mere de Jaimie Alexander dans Kyle XY ^^ Sublime.

Himitsukiyo

The Breakfast Club est une surprise. Une excellente surprise. Ça faisait longtemps que je n'avais pas autant ri devant un film, aussi intensément tout du moins. Je suis d'autant plus étonnée qu'en commençant mon visionnage, je pensais réellement ne pas aimer ce que j'allais voir. Le film datant de 1985, je me suis demandée s'il n'était pas « trop tard » pour le voir, si le décalage entre les deux années n'allait pas être trop grand. Finalement, j'ai passé un très bon moment et j'ai vraiment adoré ce film. J'avoue, le film joue beaucoup sur l'humour un peu ridicule et bête des personnages et repose principalement sur l'arrogance de John Bender. J'ai ri plus d'une fois lorsqu'il tient tête au professeur, lorsqu'il fait des remarques vraiment sarcastiques et son attitude « je-m'enfoutiste » me l'a tout de suite rendu très sympathique à mes yeux. Le film est sûrement très kitsch et très classique, rempli de stéréotypes (les personnages sont après tout des clichés ambulants) et de scènes grotesques mais ces critères ne peuvent être considérés comme des éléments négatifs car ils permettent au film d'avoir ce côté si vivant, si étincelant d'énergie, si chaleureux. On se plaît à rire de leurs commentaires d'adolescent, c'est bête, c'est immature, c'est bien souvent inconsidéré et ça ferait lever les yeux au ciel de consternation si leurs pensées n'étaient pas aussi bien amenées et discutées par la suite par les autres lycéens collés. Beaucoup de moments rivalisent d'absurdité et de comportements plus que inappropriés à l'endroit et à la situation mais ce sont ces scènes ridicules qui sont l'essence même du film et qui sont à l'origine de la dynamique du film. En apparence, l'histoire n'a pas l'air bien compliquée et en vérité, elle ne l'est vraiment pas. Cinq lycéens se retrouvent collés un samedi toute la journée, ils n'ont rien en commun, ne partagent rien, ne se connaissent même pas pour certains, leur vie ne peut pas être plus différente des uns des autres. Résumé ainsi, ce film n'a probablement aucun intérêt. Sauf que leur différence se révèlera être aussi leur point commun, ce qui les unit tous, ce qui leur permet d'échanger et de partager une partie de leur vie au cours de la journée. Parce que la comédie n'est qu'une façade utilisée par le film pour aborder un thème plus « profond », plus sensible, plus universel aussi. Qui peut toucher n'importe qui. Qu'on soit un athlète, une princesse, un intello, un criminel ou une folle irrécupérable. Ça n'est pas le lot que d'une petite partie de la population, tout le monde peut connaître ce qu'ils traversent chacun de leur côté, chacun à leur manière, chacun faisant face aux conséquences de leurs actes différemment. Ce film nous montre qu'on peut trouver une certaine unité auprès de gens dont on aurait jamais soupçonné l'existence, que la communication, l'écoute et la compassion mettent tous les gens sur un pied d'égalité. Pour une journée, ils oublient qui ils sont, ce qu'ils sont, ce qui les différencie, le gouffre les séparant au quotidien pour découvrir que dans leur solitude, ils ne sont pas seuls, que d'autres personnes connaissent le même sort, comprennent, vivent une situation similaire à la leur. Pendant une journée, ils apprennent à regarder plus loin que leur propre existence, à regarder autour d'eux et à voir. Voir ce qu'il y a à voir. Leur attitude envers les autres, leur rapport à la vie et à l'amour, leur personnalité. Cette journée est une introspection personnelle à partager avec les autres. En conclusion, ce film est une très bonne surprise. Je ne pensais vraiment pas passer un aussi bon moment. J'ai ri, je me suis attachée très facilement aux personnages, j'ai aimé et j'ai surtout ri. Ce film est plein de vie, d'apprentissage de soi et de découverte de l'autre. Juste le temps d'une journée. Qui n'aura peut-être aucune conséquence directe sur les personnages mais qui ne laisse pas le spectateur indifférent.

Aunbrey

Similar movies (6)

Pitch Perfect
Pitch Perfect
One Flew Over the Cuckoo's Nest
One Flew Over the Cuckoo's Nest
Not Another Teen Movie
Not Another Teen Movie
Ferris Bueller's Day Off
Ferris Bueller's Day Off
Pretty in Pink
Pretty in Pink
Better Off Dead...
Better Off Dead...