• Network TV Tokyo
  • Genres Action, Adventure, Animation, Comedy
  • Runtime 25 minutes
  • Status Ended

Gurren Lagann

2K members1 season

In the distant future, people build their homes and raise domestic animals in subterranean caverns. As a result, they live in fear of the occasional earthquake and cave-in, and have been for hundreds of years. Jeeha is one such village. One day, a boy named Simon happens to find a small, shiny drill whilst digging to expand the village. At the same time, Kamina, a guy who believes that there is another land above the village, persuades a gangster to break through the ceiling in order to leave the cavern. Suddenly, an earthquake occurs and the ceiling collapses, followed by a big robot breaking through the ceiling. Kamina is now sure that there is a world above them. Recklessly, he begins to fight against the robot. At that moment, another person appears from the land above. It is a girl by the name of Yoko. With a rifle in hand, she had been tracking the robot. However, all she could do was distract it. Then, Simon shows what he had found to Kamina and Yoko. It`s a mysterious robot whose head is also its body.

Options

Season

Episodes

Comments (7)

Je met ma petite pierre à l'édifice :) Pour moi c'est un gros +1 pour cet animé !! De base je ne suis pas un grand fan des méchas mais la c'est juste génial, les persos, l'histoire, l'humour, les drames tout est bon !!! ( je l'ai avalé en 2 jours :p ) Je ne veux pas spoil mais c'est la première fois que je vois un scénario qui prend autant de risques et qui ne tombe pas dans certains clichés bien connus ! Le seul bémol que je peux avoir c'est le coté brouillon de certains combats ( bon j'ai pas une super connexion du coup pas une super qualité ( j'ai regardé en streaming ) à certains moments faut pas être épileptique xD Sinon j'ai versé ma petite larme plus d'une fois dans ce manga !! Allez y les gars, il a pas une note de 4.63 pour rien, foncez vous le regretterez pas ! ( j'ai ajouté mon 0.01 à la note !! xD )

Dr3dD

Meilleur. Anime. Du monde. Point final.

tentacode

j'en suis à l'épisode 18 et je dois dire que c'est la première fois que je vois une série qui évolue aussi vite et qui prends des risques concernant ses personnage, une série à voir absolument

DarK

Bon, je vais être franc, j’ai commencé Gurren Lagann sans grand enthousiasme parce que j’avais envie de regarder un anime du studio Gainax, juste pour vérifier s’ils pouvaient se rattraper après l’immense déception qu’a été Evangelion pour moi (Je précise « pour moi » parce que j’ai pas envie de me faire attaquer par les fans). J’ai commencé par regarder les visuels qui m’ont fait me dire « C’est quoi ce truc fanservice pourri là ? Des nichons et des gros robots, on peut faire plus naze ? ». Voilà qui aura été l’ultime leçon de « Ne pas juger un livre par sa couverture ». Dès le premier épisode j’ai trouvé ça génial, drôle, délirant, complètement décomplexé. Puis lorsqu’une histoire plus sérieuse s’est dessinée, j’ai vraiment été captivé de bout en bout. Et à la fin l’évidence m’a frappé : Gurren Lagann est le meilleur anime que je n’ai jamais vu. C’est donc un commentaire rempli d’objectivité et d’impartialité qui vous attend, ou pas… Il y a tout simplement tout ce que j’aime dans Gurren Lagann. Tout d’abord les personnages. Autant dire tout de suite ils ne sont pas spécialement intéressants au début, entre Simon le jeune garçon fragile, Kamina la tête brûlée, Yoko la jeune fille forte, Nia la jeune fille beaucoup moins forte, une autre tripotée de personnages stéréotypés en plus. Comment les scénaristes ont réussi à ce que je m’attache à ces caricatures ? C’est simple, en mettant une chiée d’humour dans les dialogues. Les premiers épisodes sont de loin les plus gros fous rires que je n’ai jamais eu devant un anime (Et pour ceux qui voudraient me parler de Gintama, je dirais que je ne suis pas à un stade suffisamment avancé de la série à l’heure où j’écris ces lignes). Mon plus gros fou rire a dû être lorsque Simon et Kamina ont réalisé leur première fusion, ou est-ce plutôt l’épisode qui se passe dans les bains et où Kamina se donne comme devoir ultime d’aller espionner le bassin des filles, rien qu’en y repensant j’en ris encore en tout cas. Et puis lorsque les personnages ont commencé à évoluer (surtout l’évolution de Simon qui est au centre de la série), c’est là que la série a vraiment commencé à devenir épique. Vous m’excuserez si mon vocabulaire semble très limité, mais vu que je ne peux pas parler de tout cela sans spoiler, je galère un peu pour écrire. Donc sans spoil, parlons de l’histoire. Si tout cela commence de façon très légère, la série évolue et aborde des thèmes divers, variés et surtout intéressants. Dilemmes politiques, eugénisme, survie de l’espèce, voyage initiatique, sacrifice, perte de l’autre. Gurren Lagann est finalement une série beaucoup plus intelligente qu’elle n’en a l’air. Et autant le dire clairement, l’histoire m’a fait rire, m’a fait pleurer, m’a retourné les tripes. Jamais je ne me suis senti autant engagé dans ce que je voyais et plus la montée en puissance de la série s’effectuait, plus j’avais l’impression de grandir avec ces personnages (Alors que j’ai maté la série en une semaine, donc j’ai pas pris une ride depuis), de faire partie de la brigade Gurren. Et si on a tendance à se demander ce que les scénaristes fument avant d’écrire (parce que bon, y a certains retournements de situation qui ont l’air de sortir de nulle part), cela s’accorde parfaitement avec le style déjanté de la série, le fait que certaines situations sont sérieuses, et d’autres non. Le tout mixé donne une ambiance très particulière qui me rappelle énormément Dragon Ball Z. Je ne ferais pas de long commentaire au sujet de l’animation, mais je tiens à préciser qu’elle est juste sublime (des étoiles dans les yeux comme le disais un commentaire en dessous). Les traits des personnages sont souvent assez brouillons, mais le tout s’enchaîne avec une fluidité exemplaire, les combats sont dynamiques, très créatifs, et la débauche de supers pouvoirs des méchas ainsi que la grande tendance des combats à la démesure leur donne un aspect jamais répétitif, toujours surprenant et surtout très beaux. Je passe également sur l’ambiance musicale qui contient également des perles (Row Row Fight tha Powa!) et sur le générique qui m’en met plein la gueule à chaque fois que je l’écoute. J’ai vu plusieurs personnes qui trouvaient que la deuxième partie de l’anime ne faisait pas le poids face à la première, que la série avait perdu son intérêt en voulant aller trop loin et qu’elle n’avait plus rien à voir avec le thème de la série. Je ne partage absolument pas cet avis et je trouve au contraire que la deuxième partie respecte à 100% le thème de la série, petite zone de spoil donc : S’il y a bien une idée que je ressortirais de Gurren Lagann, c’est justement cette idée de voyage initiatique. Le fait que Simon soit au départ un garçon vivant sous terre, qu’il finit par s’élever à la terre ferme. L’idée de l’exploration spatiale est justement la continuité logique de cette idée de voyage et de découverte, et cela rentre parfaitement avec ce que disait Kamina sur « la vrille qui a le pouvoir de transpercer les cieux » Je précise également que j’ai regardé la série en VF, ce qui pour certains suffira à réduire mon commentaire à peau de zob. Mais je tenais à dire que la version française de l’anime est une des meilleures que j’ai pu entendre, et même si je vais choquer certains en disant ça, je m’y risque : La VF de Gurren Lagann surpasse la VO. Et je suis prêt à la défendre contre n’importe quel argumentaire, avis à ceux qui souhaiteraient en discuter. Et pour ma conclusion je me contenterais de répéter ce que j’ai dit un peu plus haut. Gurren Lagann est le meilleur anime que je n’ai jamais vu. C’est une série qui prend son temps pour évoluer mais qui parvient à être bonne dès le début, et dont l’évolution de l’histoire n’a d’égal que la démesure de ce que l’on nous montre à l’écran. Et elle me rappelle que proposer du fan-service aux spectateurs n’est pas si grave, du moment qu’une réelle substance se cache derrière et que le but est tout autre (Exactement ce que je reprochais à Fairy Tail pour citer un exemple). Je garderais un souvenir impérissable de ces personnages hauts en couleur qui m’ont fait passer par toutes ces émotions. En tout cas, je peux dire que j’ai pardonné Gainax.

Viandeur

Alors là... Par quoi commencer ?? L'animation a été très critiqué à l'époque d'après ce que j'ai vu, et pourtant je la trouve superbe ! Ça m'a vraiment fais penser à Kill la Kill, dans les expressions des visages ça fais limite troll, je trouve ça vraiment fun ! Côté histoire, on est super bien servit ! Au départ ça fais gentillet, mais c'est bien plus complexe que ça en à l'air. La deuxième partie de l'animé m'a carrément surpris ! On passe vraiment du tout au tout. Et je m'attendais à ce que la fin soit classique, (genre bâclé ou cliché,) et bien encore une fois, j'ai été très étonné. Les persos sont pour la plupart très réussi. Le héro est un gamin au début, peureux et chiant, mais encore là on observe un changement net au fil des épisodes, et je trouve ça très bien réussi. Il y a juste une paire de persos secondaires qui m'ont laissé de marbre, sinon notre équipe est top dans son ensemble. L'ost vraiment bien foutu aussi, surtout dans les combats à la fin. Mais celle-ci m'est bien rester : https://www.youtube.com/watch?v=aJo_3B5-1uk&feature=youtu.be&t=48s Franchement cet animé est réussi dans tout les domaines, (quand on comprend le style,) et si vous êtes là par curiosité, je vous le dis : REGARDEZ-LE.

dopesick

Au départ j'étais un peu sceptique mais la série évolue au fil des épisodes, pas envie de spoil donc je m'arrête là :p Très bonne série des studios Gainax, on voit bien leur patte : humour, déjanté, et niveau combat des étoildes dans les yeux ^^

freedommaner

Gurren Lagann ou comment un anime récent peut devenir instantanément un classique. Pour peu qu'on ne soit pas allergique au genre, c'est un must-see! Et pour ceux qui ont vu la série, je conseille de regarder les 2 films, qui même si ils reprennent pas mal des scènes de la série, en ajoutent d'autres assez sympa !

Anguis

Photos (14)

Similar shows (7)

Code Geass: Lelouch of the Rebellion
Code Geass: Lelouch of the Rebellion
Kill la Kill
Kill la Kill
DARLING in the FRANXX
DARLING in the FRANXX
Neon Genesis Evangelion
Neon Genesis Evangelion
Eureka Seven
Eureka Seven
RahXephon
RahXephon
Overman King Gainer
Overman King Gainer