×
Chargement en cours

Adieu Monsieur Haffmann

932 membres

Paris 1941. François Mercier est un homme ordinaire qui n’aspire qu’à fonder une famille avec la femme qu’il aime, Blanche. Il est aussi l’employé d’un joaillier talentueux, M. Haffmann. Mais face à l’occupation allemande, les deux hommes n’auront d’autre choix que de conclure un accord dont les conséquences, au fil des mois, bouleverseront le destin de nos trois personnages.

Options
Voir la bande-annonce

Commentaires (4)

Film intéressant dommage qu’il n’y ai pas de vrai fin et savoir ce que sont devenus les personnages principaux à la fin de la guerre

CaroKenya

J'ai raté la pièce mais mon entourage avait adoré, j'avais donc très envie de voir le film. J'ai bien aimé et je trouve que le triangle fonctionne bien. Le seul point qui ne m'a pas paru crédible est ma fin, pour moi elle était improbable, il m'a été confirmé qu'elle diffère de la pièce.

tcaparros

Adieu monsieur Haffmann est un peu long des fois, et manque de gravité par rapport à son sujet à mon goût. L'histoire est quand même intéressante, et la fin est vraiment bien. Daniel Auteuil toujours vraiment juste. Il est vrai que même si j'ai pas vu la pièce de théâtre ça doit être vraiment intéressant si l’atmosphère est plus pesante que le film. Car pour moi c'est ça qui fait l'intérêt du scénario, et c'est aussi ce qui manque. Je lui donne 2,5 *

Math719

Le gros point fort du film réside, selon moi, dans l'évolution du personnage principal, qui passe de "simple" employé, on va dire gentil, jusqu'à progressivement s'enfoncer de plus en plus dans la collaboration par appât du gain. Toutefois, l'histoire de couple entre les deux personnages ne m'a pas vraiment intéressé et les nombreuses scènes sur la volonté des parents à avoir un enfant étirent un peu inutilement le film, qui aurait mérité à être raccourci, ce qui l'aurait rendu encore plus prenant. On peut également regretter, c'est une chose trop récurrente, l'absence d'écriture au début et/ou à la fin du film, qui aurait pu parler du sort des Juifs de France, de la collaboration, des Justes parmi les nations ou d'autres choses. Même si on peut être très familier avec le contexte, je trouve cela dommage, pour un film de ce genre, de laisser la fin sur un écran noir et de simplement enchainer sur les crédits. 3.5*

Matteo251

Films similaires (39)

Oppenheimer
Oppenheimer
Forrest Gump
Forrest Gump
The Imitation Game
The Imitation Game
Dunkirk
Dunkirk
Top Gun
Top Gun
American Sniper
American Sniper
Eiffel
Eiffel
Hacksaw Ridge
Hacksaw Ridge
The King's Speech
The King's Speech
Sully
Sully
1917
1917
The Courier
The Courier
Jojo Rabbit
Jojo Rabbit
La Promesse de l'aube
La Promesse de l'aube
Au revoir là-haut
Au revoir là-haut
Allied
Allied
La Guerre des boutons
La Guerre des boutons
L'Intervention
L'Intervention
Tolkien
Tolkien
Hunter Killer
Hunter Killer
Imperium
Imperium
Lincoln
Lincoln
L'Odyssée
L'Odyssée
La Rafle
La Rafle
Colonia
Colonia
De Gaulle
De Gaulle
Un sac de billes
Un sac de billes
The Aftermath
The Aftermath
Monsieur Batignole
Monsieur Batignole
Brooklyn
Brooklyn
On the Basis of Sex
On the Basis of Sex
Welcome to Marwen
Welcome to Marwen
The Light Between Oceans
The Light Between Oceans
Testament of Youth
Testament of Youth
Megan Leavey
Megan Leavey
Sœurs d'armes
Sœurs d'armes
Volontaire
Volontaire
Ballon
Ballon
The Last Face
The Last Face