×
Chargement en cours
Voir la bande-annonce

The Deuce

7K membres 3 saisons25 épisodes

La légalisation et l'âge d'or de l'industrie pornographique à Time Square, New York, des années 70 jusqu'au milieu des années 80.

L'avis de BetaSeries
La reco du week-end : que regarder après Validé ?

Validé, c’est l’histoire de l’ascension d’un jeune rappeur, Apash, adoubé par un pilier du milieu, Mastard, avant qu’une rivalité les oppose. Rendez-vous sur notre critique garantie sans spoiler !

On commence par Entourage, l’inspiration principale de Validé selon Frank Gastambide. La série raconte cette fois l’histoire d’un jeune acteur voulant percer à Hollywood, accompagné de sa bande d’amis. Une tonne de stars jouant leur propre rôle et une vision acerbe de l’industrie du cinéma, Entourage a été l’inspiration principale de Frank Gastambide pour Validé. La série est disponible sur OCS.

On vous conseille aussi The Deuce, la série de David Simon, créateur de The Wire. Si de prime abord, l’essor de l’industrie pornographique dans les années 70 à New York ne semble pas avoir de rapport avec Validé, détrompez-vous. L’histoire de Lori Madison qui tente de s’extirper de l’emprise de son proxénète pour faire carrière dans les films pour adulte fait totalement écho au héros de Validé, dont le début de la carrière sera court-circuité par ses relations dans le trafic de drogue parisien. La série est disponible sur OCS.

Lire l'intégralité de l'article

Saison

Épisodes

Commentaires (60)

Série magistrale tout simplement

dogmanstar

Série intéressante qui sort des séries ordinaires ! Du HBO qui, a l’instar de The Wire, nous immerge dans les quartiers New Yorkais avec ce réalisme et cette ambiance incroyable.

Beef57

Encore une bijou signé HBO 👍 tout y est l’ambiance, le casting, la musique (omniprésente et ça commence avec ses génériques) et les personnages tour à tour énervants, émouvants et surtout très attachants ❤️ Et puis il y a New York cette ville qui fait rêver le monde entier 😍👍

eb51

Du grand Simon !

Usagi73

Nouveau fait d'armes de David Simon... nouvelle gifle et pas du genre timide. Remplacez la drogue par une bonne pincée de sexe en guise de denrée addictive et c'est parti pour un nouveau tour de montagnes russes dans les tréfonds malades de la nature humaine. Inutile de préciser qu'on n'est pas chez Disney, le wagon de tête n'est pas aux mains d'une gentille souris, mais bel et bien entre les grosses paluches peu amicales d'un gros rat curieux auquel rien ne fait peur : mesdames, mesdemoiselles, messieurs, vous l'avez demandé, votre aller simple en première classe pour les chambres miteuses où 40 pièces suffisent à capturer, pour 5 minutes, l'âme d'une butineuse résignée à se faire malmener par un bienfaiteur enrobé d'Hermine, est avancé. Pas la peine de boucler votre ceinture, il serait dommage de ne pas laisser son tarin frapper le pare-brise avec violence à l'arrivée au terminus. C'était déjà la marque de fabrique de The Corner, The Wire ou Treme, la grande force de The Deuce, c'est son ambiance générale, son travail de reconstitution d'un New York sauce seventies cradasse. On y devine un effort de documentation évident, tous ceux qui se sont renseignés sur l'envers du décor des aventures de McNulty le savent : David Simon n'est pas homme à se laisser aller à la facilité. Alors quand, en guise de copain de plume, il se choisit le sieur Pelecanos, les dialogues se font savoureux, les références cinématographiques ou musicales pleuvent, l'alchimie y est : The Deuce se vit à 300% pendant 3 saisons, vous métamorphosant en un habitant discret du quartier auquel tout le monde se confie. Chaque personnage est dosé de manière à ne pas dévorer les autres ; l'intérêt de The Deuce n'est pas de conter un destin en particulier, mais de faire un état des lieux d'une période charnière des États Unis qui a conduit à la popularisation de la pornographie. Un bilan sans réelle prise de position, très noir évidemment (le Deuce n'est pas le quartier où naissent les princesses de nos livres d'enfants), mais pas non plus totalement dépourvu d'espoir: certes la vie est rude dans ces blocs qui cachent tous types de trafics, les corps s'y entassent dans l'indifférence générale, mais certaines âmes réussissent à s'en évader, et celles qui sont condamnées à y rester ne perdent pas leur humanité pour autant. Ce sont les sensibilités combinées de ses auteurs qui permettent à The Deuce de rester en équilibre stable entre devoir de mémoire et discours critique. Une intention qui semble paradoxale, puisqu'en opposition avec la nature intime des différentes trames en présence, mais il n'en est rien. Ce recul leur permet d'évoquer tout un tas de thématiques particulièrement sujettes à la polémique —tous les discours sur la perception de l'homosexualité, mais aussi, et c'est plus subtil, sur la place, et l'importance, du mariage ou en tout cas, d'une vie dite traditionnelle— sans pour autant donner l'impression de marteler un message moralisateur. The Deuce, c'est tout l'esprit de l'âge d'or HBO à son meilleur. Une saison 3 qui a les couilles de tout conclure, des acteurs au top, une photo belle mais brute, une bande son de dingue et surtout, des personnages touchants car écrits, qu'ils soient ou non directement moteurs de l'intrigue. Le traitement qui est fait dans cette ultime saison de l'émergence du SIDA et ce qu'il a occasionné est à la hauteur, sinon bien meilleur, que tous les films qui se sont attaqués au sujet. Un peu partagé sur le final en revanche. Je ne vais pas cacher qu'il m'a ému et pourtant quand j'ai capté son concept, il m'a gonflé. Mais j'ai fini le dernier épisode avec les yeux rouges et la fierté du mâle générique qui se refuse de pigner quand il est en sale posture. Un petit air de 6 feet under (certains lui reprocheront sans doute d'en récupérer la mécanique finale) qui n'a pas été pour me déplaire. Damn, que je suis triste de quitter le Deuce et toutes les sales tronches qui l'animent. Grande série pour moi, que je trouve un peu boudée, et je ne capte pas trop pourquoi.

osorojo

Un petit bijou,comme souvent chez HBO

nyssos

Excellente série qui relate la période des années 70

Silversurfer71

Excellent!!

FlorianPouilly

Vraiment génial. Un bijou précieux cette serie. Une saison 3 réussie et magnifiquement bien terminée. On est plongé dans les années 70, du concret, du vrai. C'est rare mais je suis triste d'avoir terminé cette serie.

the-beni

Quand je vois que david simon est dèrriere une série,ben,direct,j'vais la regarder.Je le redis:david simon est un génie.Maintenant,pour the deuce,je suis partager:c'est indéniable que la série est largement au dessus de pas mal d'autres en terme d'écriture,de dialogue,de diversité des personnages,de décors,d'ambiance et de plein de choses encore.Le travail founi en amont,doit être colossal de chez colossal.Maggie gyllenhaal est admirable en femme déterminée,le personnage est très fort de symbole.Je trouve juste que la série a pour moi,un goût d'avoir louper de peu le statut de chef d'oeuvre qu'a treme ou the wire.Ce n'est que mon avis.Après,evidemment,que la série est un ovni,et qu'il faut la regarder.Moi ce qui me plait de fou chez david simon,c'est que le gars va dans n'importe quel milieu,il tape toujours juste dans les rapports humains,c'est magique.Ça n'a rien a voir,mais katrina cunnigham m'as pertubé...La saison 2 est pour moi la meilleure.Les dernières minutes,du dernier épisode m'ont emporter dans la douce mélancolie.Elles sont superbes ces dernières minutes. Bref,the deuce est géniale,foncez!

73Fam

Une saison 3 franchement réussie qui relève le niveau de la saison 2 qui était un peu décevante. On retrouve la patte David Simon et on quitte ce quartier de New York avec un pincement au coeur. Belle série, une fois de plus !

adricrousti

Bon ben voilà, c'est fini. Comme une confirmation que les 80', c'était vraiment de la merde sur toute la ligne.

jon33210

il y a décidément du génie dans cette serie... une 3eme saison qui cloture cette magnifique serie ... une plongée sans fard ni paillettes dans le quotidien d'un NY sans concessions... des personnages au charisme édifiants tour a tour au sommet de leur art puis happé dans une descente vertigineuse vers les bas fonds et pour beaucoup, leur propre fin ou totalement désabusé... quelle prestation... respect...

blinke

Trailer saison 3 : https://www.youtube.com/watch?v=h2tFmlBKFZA

Maretoh

Au bout de 2 saisons, à mon gout la plus mauvaise série de David Simon. Ca reste néanmoins agréable à regarder et la distribution est top, mais il manque le petit quelque chose qui fait qu'on l'on est littéralement scotché comme sur ses précédentes productions. 3/5

adricrousti

La saison 2 enfonce le clou... le style David Simmons dans toute son ingéniosité... Personnages tellement charismatiques et attachants, écriture et scénario à la pointe.. chef d'oeuvre! tout ce petit monde évolue tant bien que mal dans une fluidité et une ambiance impeccable et l'on suit leur parcours sans voir passer le temps... Dans mon top 10...

blinke

Vu les commentaires, je commencerai bientôt cette série o/

Magma.8

Série renouvelée pour une 3e et dernière saison.

Maretoh

la saison 2 nous propulse en 1978 au son des Earth wind and Fire, Kool and The Gang et autres prestigieux groupes de l'époque!!! ca nous rappelera qu'à cette époque, ils savaient faire de la musique... qu'ils savaient créer et nous faire rever... tout le contraire, maintenant...

blinke

La dernière fois que j'ai été aussi impatient du retour d'une série, c'était la saison 3 de GoT. Putain que j'ai hâte d'être à lundi!!!

jon33210

Acteurs (189)

James Franco
Vincent Martino / Frankie Martino
Maggie Gyllenhaal
Eileen 'Candy' Merrell
Chris Bauer
Bobby Dwyer
Chris Coy
Paul Hendrickson
Lawrence Gilliard Jr.
Chris Alston
Margarita Levieva
Abigail 'Abby' Parker
Emily Meade
Lori Madison
Luke Kirby
Gene Goldman
Michael Rispoli
Rudy Pipilo
Dominique Fishback
Donna 'Darlene' Pickett
Gbenga Akinnagbe
Larry Brown
Gary Carr
C.C.
Daniel Sauli
Tommy Longo
Jamie Neumann
Dorothy 'Ashley' Spina
Kayla Foster
Barbara
Sepideh Moafi
Loretta
David Krumholtz
Harvey Wasserman
Olivia Luccardi
Melissa
Method Man
Rodney
Don Harvey
Danny Flanagan
David Johnson
Mental Patient
Andrea-Rachel Parker
Bernice
Thaddeus Street
Black Frankie
Kim Director
Shay
Anwan Glover
Leon
Ralph Macchio
Officer Haddix
Mustafa Shakir
Big Mike
Aaron Dean Eisenberg
Todd Lang
Roberta Colindrez
Irene
Gino Vento
Carlos
Diana Bologna
Fran Dwyer
Genevieve Hudson-Price
Jocelyn
Ari Kappatos
George
Alysia Reiner
Kiki Rains
Michael Gandolfini
Joey Dwyer
Pernell Walker
Ruby 'Thunder Thighs'
Michael Kostroff
Rizzi
Kat Cunning
Christina Fuego
Natalie Paul
Sandra Washington
Ed Moran
Capt. Peter McDonagh / Inspector Deputy McDonagh
Garry Pastore
Matty 'The Horse' / Matty 'The Horse' Ianniello
Carolyn Mignini
Joan
Zoe Kazan
Andrea Martino
Jacqueline Honulik
Claudette
Michael Stahl-David
Kenneth
Sebastian Arcelus
Dave Hiller
Saul Stein
Marty Hodas
Esteban Carmona
Julito
James Ciccone
Carmine Patriccia
Ryan Farrell
Greg Taylor
Matthew James Ballinger
Gentle Ritchie
Stephen Gevedon
Bernie Wolf
Brian Muller
Officer Grossman
Jim Parrack
Russell
Mikey Moughan
Adam
Larisa Polonsky
Shana
Shaun O'Hagan
Lieutenant Gerald Sweeney
Tamzin Brown
Terese
E.J. Carroll
Fat Mooney
Corey Stoll
Hank Jaffe
Danielle Burgess
Tiffany
Richard Prioleau
Al Polite
Matthias Sebastiun Garry
Pedestrian (uncredited)
Tariq Trotter
Reggie Love
Amber Skye Noyes
Ellen
Calvin Leon Smith
Reggie 'Reg' Winhorn
Danielle Alfredo
Lois
Andrea Pimentel
Anita
Taylor Selé
Renton Lowry
Murphy Guyer
Donal Merrell / Donald Merrell
Armand Assante
Mr. Martino
Janine DiVita
Amy Goldman
Catherine Combs
Taffy
Hannah Townsend
Elise
Dean Ciallella
Gus the Fish (uncredited) / Italian Restaurant Patron (uncredited) / Pool Player (uncredited)
Finn Robbins
Adam
Michael Wren Gucciardo
Officer Jeanty
Brian McCarthy
Greg
Kelcy Griffin
Jennifer Preston
Dennis Staroselsky
Larry Levine
Cameron Scoggins
Liam
Mario Polit
Mario
Chris Russell
Plainclothesman
Jeanette Dilone
Marilys
DeShawn White
Chocolate
Kelechi Ezie
Letitia
Ken Land
Pharmacist
Erika Smith
Jennifer
Tina Tanzer
Melinda
Will Chase
Jack
James Saito
Kim
David Aaron Baker
James Schuster
Sean Meehan
Arthur Laurent
Whitney Crowder
Lisa
Franca Vercelloni
Lynda
Tommy Buck
Rico
Michael Lombardi
Eddie
Thomas Glen Baker
Mitch
John Dinello
Vinny (The Chin) Gigante
Angela Palmer-Haibach
Adrianna / Dominatrix
Domenick Lombardozzi
Jack Maple
Kevin Breznahan
Jersey
Jake Ventimiglia
Pasquale Cacace
Dagmara Domińczyk
Genevieve Furie
Jeff Mantel
The Boothwacker
Maria Dizzia
Arlene Carmen
Daniel J. Watts
Chauncy
Rick Holmes
Alexander Pullman
Roxanne Day
Gloria Leonard
Jonathan Rentler
Drew
Bethany Lauren James
Carrie
Anjelica Bosboom
Kelly
Jason Kravits
Photographer
Joel Marsh Garland
Cameraman
Nan Goldin
Woman at the Bar Exhibit
Glenn Wein
Well Endowed Booth Customer
Adelind Horan
Viv
Kristen Hung
Hui Min
Tom Titone
Bill Mangold
Robert Poletick
Deputy Inspector Ross
Delphina Belle
Lisa Goldman
Zachary Hernandez
Michael Goldman
Edward M. Kelahan
Patrolman #1
Patch Darragh
Jerry
Rebecca Gruss
Rachel
Jaci Jones
Mercedes
Leah Curney
Diane Moon
Lindsay Brill
Linda
Teo Rapp-Olsson
Barry
Brian Faherty
Rental Agent
Samantha Rivers Cole
Waitress
Evan Hoyt Thompson
Roger
Haley Rawson
Naomi
Nija Okoro
Nadine
Stephen William Tenner
Detective
George Papadimatos
Detective Braden
Lars Engstrom
Male Customer
Amanda Barron
Victoria
Valéry Lessard
Gail
Cameron Cowperthwaite
Peter
Clayton Frey
Assistant
Jordan Loewenstein
Ronnie
Joey Sorge
Lennie
Sandy Tejada
Jaci
Maria Di Angelis
Wife
Vic Noto
Seedy
Daryl Edwards
Sam
Jackson Moran
Detective Miller
Robbie Tann
Lance
Peter Oliver
Charles
David Morse
Matthew Rouse
Coby Getzug
Petitioner
Becca Lish
Secretary
Jimmy Palumbo
Robert DiBernardo
Cate Bottiglione
Dr. Karen Wells
Bryan Coffee
Sean Howard
Olli Haaskivi
Dr. Oser
Carrie Kim
Stacey
Ben Livingston
Dr. Steiner
Daniel K. Isaac
Dr. Lee
Kristin Griffith
Mrs. Lang
Bruce MacVittie
Mr. Lang
Kyle McArthur
Michael Goldman
Dion Costelloe
Adam
Dawn McGee
Allison Mills
Kerry Flanagan
Anna Hon
Samantha Steinmetz
Lucy O'Neill
Paloma Guzmán
Pilar
Faron Salisbury
Car John
Erinn Anova
Debbie
Paula Rossman
Secretary
George Pelecanos
Bar Patron
Mackenzie Lansing
Jamie
Allan K. Washington
Bryan
Audrey Lynn Weston
D.P.
Geoffrey Cantor
Health Commissioner
Jonathan Stewart
Chief Inspector Bernadetti
Thom Niemann
Trent Crandall
Brandon Petty
S.E.C. Agent
Jarrett Winters Morley
Gay Rights Protestor (uncredited)
Deborah Twiss
Mindy
Jennifer Keane
Brandy
Alyssa Kempinski
Tracey
Whitney St. Ours
Tina Rowe
Johnny Sibilly
Aaron
Griffin Wallace Henkel
Neighborhood Kid (uncredited)
Eduardo Ramos
Javier
Liba Vaynberg
Chris
Sharon Mitchell
Consultant

Vidéos (5)

Trailer
(Saison 2)
21 August 2018
Opening Credits
(Saison 1)
11 September 2017
Trailer 3
(Saison 1)
28 August 2017
Trailer 2
(Saison 1)
7 August 2017
Trailer
(Saison 1)
10 July 2017

Photos (17)

Séries similaires (10)

Sur écoute
Sur écoute
Deadwood
Deadwood
Treme
Treme
Maison close
Maison close
Vinyl
Vinyl
Three Girls
Three Girls
Satisfaction
Satisfaction
The Playboy Club
The Playboy Club
Xanadu
Xanadu
Red Light
Red Light