• Director Todd Phillips
  • Runtime 2 hours 2 minutes
  • Genres Crime, Thriller, Drama
  • Language English

Joker

9K members

Put on a happy face.

During the 1980s, a failed stand-up comedian is driven insane and turns to a life of crime and chaos in Gotham City while becoming an infamous psychopathic crime figure.

Options
Watch trailer

Comments (57)

Le film n'a de joker que le nom, mais ça on s'en doutait c'était juste pour les ventes. Pour être honnête le film ne m'a ni fait chier, ni marqué, en fait je l'ai oublié aussi vite que je l'ai vu. La réalisation résulte simplement de l'acharnement à vouloir de tout montrer Joaquin Phoenix, dommage

Herliallye

Extraordinaire!

freddogo

Magistral !!!!!

fafanne73

Autant je me doutais dès sa sortie que ce Joker n’allait pas être fameux, de par les propos de Todd Philipps qui faisait passer ça pour un film de contrebandier, ce qu’il n’est pas, ou encore la presse qui s’est levée de façon quasi unanime pour le faire passer pur un film subversif, alors que n’importe qui devrait comprendre qu’un vrai film subversif est par définition ignoré de la presse. Bref, le culte prémaché autour du film était déjà une sacrée blague, mais en voyant le produit finis je ne m’attendais pas à ce niveau de foutage de gueule. Que ce soit dit, mais Joker n’est absolument pas une prise de risque financière ou artistique, c’est même dans la droite continuité de ce que produis DC depuis 10 ans, une sorte de version éco+ des Batman de Christopher Nolan, qui déjà ne brillaient pas par leur mise en scène. Mais à ce niveau Joker est pire, il n’y a aucune production design dans les costume et la ville. On répète plusieurs fois à quel point la ville est poisseuse et sombre, mais elle ressemble pourtant à n’importe quelle ville similaire à New York auquel on aurait rajouté 2-3 sacs poubelles dans les rues histoire de. Le reste de la mise en scène est totalement quelconque, à part quelques pompages foireux chez Scorsese ou Fincher, mais rien qu’on ait pas déjà vu en mieux ailleurs. A part bien sûr la scène de danse dans les escaliers qui semble avoir été conçue pour faire des memes et qui ne sert à rien dans le film. On va dire qu’on peut se rattraper sur le scénario, dommage mais le film ne raconte plus ou moins rien. Todd Phillips présente son film comme particulièrement réaliste pendant ses 2 heures, tout ça pour se flinguer tout seul avec une myriades de détails (je sais pas combien coutait un magnétoscope à l’époque, mais quelque chose me dit que c’était pas accessible pour une famille vivant dans la misère). On présente le film comme l’ascension d’un super vilain, et au final on ne cesse de répéter que au fond c’est un type bien. Pire encore, comme le dirait Julien Dupuy, on brise le canon de Batman en faisant de Thomas Wayne un riche égoïste, digne d’un Trump ou Macron, pour détruire le concept même du film en insérant un bad guy au Joker. Je ne sais pas ce qui vient cette idée, mais je pense qu’il faut être un sacré champion pour avoir eu une idée aussi décalée de la note d’intention. Bravo aussi au monteur qui a réussi à étaler cette absence de substance pendant 2 heures, et qui a quand même réussi à rusher plusieurs scènes clefs (le twist de la romance avec la voisine aurait été beaucoup plus impactant s’il y avait eu un vrai développement avec elle. Là c’est juste « Bagarre, mort, sexe »). Et je parle pas non plus de la bêtise de placer le contexte du film dans les années 70, créant immanquablement une distance entre le spectateur et les évènements alors que rien n’aurait empêché le film d’être contemporain. Le propos politique qu’on prête au film est pire que foireux. Là où certains voient en Joker une allégorie de la révolution, voir des gilets jaunes (j’invente rien, juré), j’ai l’impression qu’ils semblent avoir oublié les scènes où les manifestants sont représentés comme une bande de brutes qui attendent la moindre occasion pour frapper les flics ou les passants. On me dira que c’est parce que c’est la merde à Gotham et que tout le monde craque, mais encore une fois rien n’est amorcé dans la mise en scène pour aller dans ce sens, à part bien sûr quelques dialogues qui viennent cacher la misère. On peut plaquer n’importe quelle idéologie sur le film, de droite ou de gauche, ce qui tout le monde fait déjà et force est de constater qu’un camp n’a pas de meilleur argument que l’autre. Chacun verra quelque chose qui peut flatter sa vision du monde-là où de mon côté je ne vois qu’une grosse esbroufe qui se fait passer pour plus intelligent qu’elle n’est. Tout ça pour 15 minutes de fin pour dire « Nous vivons dans une société ». Merci le film. Reste le fameux jeu d’acteur de Phoenix sur lequel tout le monde s’accorde qui livre en effet une prestation plus que correcte, mais pas de quoi rattraper le reste plus que médiocre. Ça c’est la défense habituelle des biopics et films à oscars fait par des yesman ou tâcherons sans aucune vision artistique, mais dans lesquels on trouve parfois des restes qui font que le film ne peut pas être totalement raté. Ce que j’interprète, c’est que le succès de Joker montre qu’il suffit de reprendre les codes du film à oscars chiant, le placer dans un film de super héros et faire un braquage à 900 millions au box-office, dans lequel certains verront du renouveau et de la fraicheur. De mon côté je ne saurais que leur conseiller de voir ou revoir tout les films qui ont inspiré le film de Todd Philipps, qui eux s’inscrivaient vraiment dans une contre-culture, qui voulaient apporter quelque chose de neuf au-delà d’un mélange d’influences et dont la vision politique de la société était jusqu’au-boutiste et pas seulement de surface.

Viandeur

Un vrai chef-d’œuvre on peut ressentir la folie à l’état pur Et la dose d’injustice je le conseille fortement

Ashy_Slashy

Très bon film sur la clinique du passage à l'acte ! Tellement suffoquant !

Smockaz

Joaquin Phoenix joue à merveille, un méchant comme ça faut pouvoir le jouer et il s'en sort plutôt très bien! On ressent tout le malaise qui entoure ce personnage, toute la folie. Il incarne tout ça à la fois! Même la pitié par moment. Le film est bien écrit, les musique sont en accord avec l'univers du film.

cassouleneko

Commençons par le début : la performance de Joaquin Phoenix est dingue ! Quoique un peu flippante 😁 Ensuite, le scénario, la mise en scène est bluffante. Superbe fil, sur un fond terrible, mais un peu de longueur (surtout au début) tout de même ! A voir.

Litotecitron

Le caractère dérangé du personnage est tellement bien joué ! On en vient presque a le comprendre malgré ses horreurs

TifennR

Magnifique. une autre manière de regarder un film DC

DamCam

Un éclairage dérangeant de la folie et de la récolte qui sommeille en chacun de nous

aldo.cl.jr

Une plongée intense dans la genèse (quoique il y avait quand même de solides bases) dans la folie d’un des gros vilains de l’univers Batman. Un jeu d’acteur phénoménal concernant le premier rôle. A voir

Yo_O

Les acteurs sont géniaux. Le film était parfaitement filmer. Dommage j’avais l’impression que le scénario ne savait pas où il allait. Le film est beaucoup trop long pour pas grand chose. Un chef-d’œuvre où le film de l’année? Certainement pas pour moi...

KoalaRouge02

Performance d’acteur impressionnante. Film dans l’air du temps de la révolte contre les élites. Beaucoup d’esbroufe pour finalement peu de chose. Pas le « chef d’œuvre » vanté par certains

Florentc

Époustouflant comme film! Quelle ambiance! Quel jeu d'acteur incroyable. Digne de Heath Ledger. Bien que le film soit pour un public averti, je le recommande à tous! vous ne serez pas déçu!

Freedom4Arts

Magistral.

Paupman

Un super film !! On accompagne Arthur avec angoisse dans sa lente transformation en Joker pendant 2h et sans jamais s'ennuyer. C'est brutal, nerveux et au fond terriblement humain. Une prestation magistrale de Joaquin Phoenix ( sa transformation physique est bluffante :o ) !

aodrenn

Magistral, majestueux, un film à voir, une prestation magnifique 😌😌😌

lilou898

On retrouve dans ce film l’univers sombre et les codes de Gotham City, ainsi que des personnages des comics, mais cela s'arrête là. Il n'est donc pas indispensable d'être un fan de Batman pour le voir. Le film retrace en fait l'itinéraire d'un cinglé et montre les moments clés qui forgeront le personnage du Joker. L'histoire est simple mais pas simpliste, le film est au contraire d'une intelligence rare et dispose de plusieurs grilles de lecture. C'est un film très Scorsesien et on pense énormément à Taxi Driver et aussi un peu à la Valse des pantins (notamment avec les scènes qui concernent le personnage incarné par Robert De Niro), mais le film dispose bien sûr aussi de sa propre identité, qui aime semer le trouble et le doute, entre critique sociale et folie pure. La critique sociale justement, c'est bien souvent ce qui manque aux films inspirés de comics pour les rapprocher de leurs oeuvres originales, aujourd'hui la plupart de ces films se contentent d'une opposition gentils Vs. méchants ponctuée de 30 explosions à la minute (il n'y a qu"à voir le fameux Suicide Squad avec justement Jared Leto en Joker pour s'en rendre compte...). Mais pas Joker, non, le film prend son temps pour poser les choses, pour façonner les personnages et le contexte social. La question centrale est posée : Arthur Fleck a-t-il créé le Joker ou est-ce la société qui l'a engendré ? Est-il coupable ou victime ? Le film est porté par une excellente photographie mais aussi et surtout par l'étincelant Joaquin Phoenix qui avec sa carcasse squelettique (-24kg, quelle transformation !) donne de l'humanité à un personnage à la fois méga-flippant et touchant. Phoenix parait comme habité par le rôle et semble avoir bossé son personnage jusque dans les moindre détails de sa gestuelle. Impressionnant. Je vois difficilement qui pourrait lui arracher l'oscar cette année.

Snakedriver

Un bon film. Absolument pas un chef d’œuvre tant le sujet est classique. Ce qui est intéressant c’est la façon dont il est traité avec un réalisme brut mais pose un vrai problème : on a un peu l’impression qu’on essaye de nous justifier le comportement du Joker et ce traitement de l’histoire est assez dangereux. Alors oui si on se concentre 2mn on comprend bien qu’on nous montre la réalité sous la vision d’Arthur mais tout de même. Puis au fond le pseudo message politique est totalement bidon et est assez ridicule à vrai dire. Au delà de ça, enfin une origin story du Joker moderne ! La réal est excellente la bo est juste à couper le souffle et le film est anxiogène à souhait du coup bravo pour ça. Un peu moins enthousiaste par rapport à Phoenix qui est certes très bon mais pas tout le long je dirais. Mention spéciale pour la scène avant la fin qui faisait un parfait climax avec le petit raccord à l’histoire de Batman.

YOUTHLY

Similar movies (20)

Man of Steel
Man of Steel
Green Lantern
Green Lantern
Suicide Squad
Suicide Squad
Aquaman
Aquaman
Wonder Woman
Wonder Woman
Batman v Superman: Dawn of Justice
Batman v Superman: Dawn of Justice
Catwoman
Catwoman
Justice League
Justice League
Superman Returns
Superman Returns
Shazam!
Shazam!
Superman
Superman
Reign of the Supermen
Reign of the Supermen
Green Lantern: First Flight
Green Lantern: First Flight
Batman and Harley Quinn
Batman and Harley Quinn
Green Lantern: Emerald Knights
Green Lantern: Emerald Knights
Wonder Woman: Bloodlines
Wonder Woman: Bloodlines
The Death and Return of Superman
The Death and Return of Superman
DC Super Hero Girls: Hero of the Year
DC Super Hero Girls: Hero of the Year
La petite histoire des super héros
La petite histoire des super héros
Secret Origin: The Story of DC Comics
Secret Origin: The Story of DC Comics