• Number S01E01
  • Director Reed Morano
  • Writer Bruce Miller
The Handmaid's Tale

Offred

30K members

Offred, one the few fertile women known as Handmaids in the oppressive Republic of Gilead, struggles to survive as a reproductive surrogate for a powerful Commander and his resentful wife.

Options
Next episode
S01E02 - Birth Day

Episodes (10)

Season 1

Comments (29)

goooood

EngAbeer

Ça a l’air d’être plus ou moins fidèle au livre, en revanche j’ai du mal avec l’actrice principale. A voir

ufreaky

Premier épisode qui pose les personnages et les choses. Le rythme est lent mais pas gênant car cela permet de s’immerger tranquillement dans l’histoire. Les personnages sont assez fouillés et intéressants. Episode de présentation, on nous montre surtout le dressage, les règles. J’attends un peu de voir si tout cela tient autrement que par « abracadabratisme hungergamesien » et si les relations humaines sont intéressantes elles aussi… A voir mais un bon début.

Cellophane

Je reste sur ma réserve... à voir par la suite. La cérémonie et l’exécution m’on mise mal à l’aise... tellement froid avec l’épouse que tiens les poignets de la servante et le mari tranquille les mains sur les hanche... L’exécution tellement violente...

bribri242

Wahou quel sujet ! J'espere qu'on en saura plus sur comment la civilisation US en est arrivee la.

romuchouchou

Exceptionnel !

Awle

le pendu homosexuel marqué d'un triangle rose...comme dans les camps nazis..Cette série ne s'annonce pas seulement dérangeante,mais carrément glauque.Le rythme est un peu lent,espérons qu'il va s'accélérer un peu,et que les intrigues seront intéressantes car pour le moment je suis moyennement emballé...

triistan

Premier épisode très convaincant ! On accroche et on envie d'en savoir plus ! D'ailleurs seul quelques états seraient sous ce régime phallocratique ? La cérémonie et l'exécution sont tellement glauques urgh

Smockaz

un premier épisode epoustouflant. les bases sont la, l'intrigue aussi. On a envie den savoir plus et en même temps, on sent mal-a-l'aise au fur et a mesure. Je ne pense pas être déçue!

Lempika.

Assez intéressant, l'ambiance est très maitrisée et très rigoureuse et résonne parfaitement avec le thème abordé, qui si je comprends bien est une régression des valeurs vers une Amérique croyante/traditionnelle dans un monde à deux doigts plus futuriste que le notre ou l'écologie a subit des conséquences et où certains aliments sont contaminés, où il existe des zones radioactives qui présagent d'une guerre peut-être puisqu'ils parlent aussi de front. Et visiblement une partie de l'humanité a subit des dégâts d'infertilité, d'où la peur d'avoir des enfants avec des problèmes. Pour pallier à se problème ils utilisent les femmes fertiles telles des mères pondeuses dont le seul but est de procréer avec tout un folklore religieux autour. Et ce système semble profiter à une caste de hauts placés et il tient par une répression fasciste ultra-autoritaire des rôles de chacun. Pour empêcher toute révolte un système semblable à Big Brother ou chacun se méfie de l'autre, ou chacun est un potentiel espion de l'oeil, où l'individualité est totale et la solidarité impossible, trop dangereuse... June (Derfred désolé ça passe pas) semble sur le point de craquer à chaque instant et l'emprise est très forte dès le début ça a fonctionné sur moi en tout cas. Je pense que le sujet psychologique de la contrainte sous la violence a été étudié minutieusement car le tout me semble terriblement réaliste, jusqu'à la soupape qui permet d'évacuer la rage de cette situation durant la scène de mise à mort du violeur où le renversement de rôle est total, où les discours se confondent. Ou les opprimés deviennent les bourreaux avec en fond la vieille autoritaire qui leur vend un sans-blanc de justice établie pour leur protection dans un genre de syndrome de Stockholm parfaitement incarné par la femme borgne. La seule critique que je pourrais émettre, c'est que je suis à deux doigts de l'ennui probablement à cause du rythme, qui est assez lent et redeviens passionnant dès que l'on commence à s'ennuyer. Mais pour un pilot j'adhère totalement à cette l’installation du cadre, j'espère que la suite va poser une intrigue plus profonde que la survie de June.

Mnevis

L'histoire est glaçante. Mais pour le moment j'ai du mal, notamment avec le perso principal à laquelle je n'arrive pas à m'attacher. Mais les sensations allaient de mieux en mieux au cours de l'épisode donc je vais continuer. Et aussi parce qu'il y a Ann Dowd (et qu'elle a enfin eu un Emmy!) Et la BO est également très bien (en espérant qu'il y ait un générique dans les épisodes suivants... une série sans générique c'est comme une bière sans mousse : il manque un truc!)

ragequit_ben

Quelle CLAQUE !!! Waoh du grand art !

Absolutlyloo

Tres bon pilot avec une ambiance très sombre...je continue...

vincent32

J'etais mal à l'aise pendant tout l'épisode et surtout pendant la "cérémonie". En tout cas je suis curieux de voir la suite !

NeoReloaded

Exceptionnelle elizabeth moss !!

Hakim1976

Bizarre... Interressant mais bizarre. Le parti pris d'une image a grains, avec ces tons jaunes... Cette mise en scene lente, silencieuse... Il faut s'accrocher, mais le theme est interressant. Par contre, je suis pas a l'aise en regardant, mais je ne peux pas lacher l'histoire... Bref tres original, et quel plaisir de retrouver Patty Levin et Poussey Washington!

drix28

Malheureusement je n'ai pas trop apprecie cet episode car trop de mystere et d'incomprhension. Apres cela peut plaire à d'autre et heureusement ! A voir comment sera la suite.

LeMystere

Excellent

dwalan

C'est marrant j'ai vu le film, il n'y pas longtemps mais sans savoir qu'il était l'adaptation d'un roman et encore moins qu'une série était aussi en préparation. Je n'ai même pas fait tilt tout de suite, c'est quand j'ai entendu parler de la série et de la distribution des romans faite par Emma Watson à Paris que j'ai enfin tilté ! Tout ça pour dire finalement que j'avais déjà bien aimé le film mais il lui manquait quelque chose. La série, elle apporte outre le côté glaçant quelque chose en plus. Celui de pouvoir exploiter le sujet et l'histoire sur plusieurs épisodes et non en 2h. J'ajoute également que le casting et la bande son sont excellents !

eb51

Surprenant et dérangeant. Très original. Peut-être ma série préférée de 2017. Vivement la suite.

gigatoaster