Black Mirror

Men Against Fire

38K members

A military story set in a post-war future. A rookie soldier is posted overseas, protecting frightened villagers from an infestation of vicious feral mutants alongside fellow soldier Raiman. They’re hoping some new technological advantage will save them.

Options
Next episode
S03E06 - Hated in the Nation

Episodes (6)

Season 3

Comments (58)

Pas à la hauteur cet épisode, ennuyant. Le sujet est intéressant on le comprends mais l'épisode ne décolle pas.

aketo87

Tellement émouvant cette fin😢

margaux.2702

Je ne connais pas Je film qui a inspiré donc je ne peux pas juger les emprunts mais j'ai retrouvé avec cet épisode l'idée de base de la série

dogmanstar

Glacant !

Hakim1976

Ca fait plagiat du short film uncanny valley qui est sorti avant semble-t-il... https://www.youtube.com/watch?v=UXX0TRtg5Vk

Bobywan

Au début, je me suis dit… Une histoire de militaires… Bof… Et puis ça a empiré avec ces vampires à chasser… Heureusement, j’ai poursuivi. Et cette histoire est excellente, renvoyant à de nombreux moments de l’Histoire, même actuels ! Très bien mené jusqu’à une très bonne fin, noire comme il faut.

Cellophane

Je n'ai pas très bien saisi la fin si on peut me l'expliquer. Si possible.

lenjan

Bof bof celui ci, long à se mettre en Place et sans plus quoi ..

na_lou

Bon cet épisode n'est pas fou, l'idée n'est pas originale. Mais l'épisode est plutôt bien fait et je n'avais pas trop vu le truc venir. Un peu inspiré d'un film que je citerais pas pour vous éviter les spoilers.

K13b3r

Bof j'ai moins aimé cet épisode !

eb51

Bof*

ouatrumple

Big j'ai trouvé ca ennuyant ...

ouatrumple

Episode un ton en dessous. On comprend vite ce qu'il se passe. De bons acteurs !

kems2001

Une seule chose a dire ! La Cinquième Vague ! The Fifth Wave. Encore une fois pompé sur autre chose. Ca commence a ne plus être discret.

Baddack

J'avais relativement vite compris le twist. Guerres différentes, mêmes techniques mais avec des technologies qui permettent de tout faire faire à ses soldats.

NeoReloaded

Excellent un épisode, l'un des meilleurs de cette saison, on retrouve ici une critique amère des technologies dans ce qu'elles pourraient devenir, surtout dans un domaine aussi crucial que la guerre et l'armée. Je ne comprends pas les commentaires insinuant que l'épisode est moyen, il est justement l'un des seuls (si ce n'est le seul?) à inspirer un peu ce qu'était la série avant qu'elle ne soit reprise par Netflix. Peut être un second visionnage, serait-il nécessaire à ceux qui ne saisissent pas la portée et les nuances des problématiques abordées ?

Tremie

Ce n'est pas mon épisode préféré mais ça reste un bon épisode qui reste dans la lignée de ce que j'attends de BM :)

Kitine48

Au début je me suis dit "oh des zombies, bof", mais très bon retournement de situation, qui frappe en plein dans l'actualité et la tendance à diaboliser son adversaire.

Tiphtoph

N'y aurait-il que moi d'émerveillé par l'étonnante présence de la superbe actrice française Ariane Labed dans cet épisode de Black Mirror ?!

Ralebol

Ce qui est bien avec Black Mirror, c'est que chaque épisode est complètement différent. Je n'ai pas tout à fait compris la fin de celui-ci, mais je l'ai bien aimé dans l'ensemble. Ça prouve bien qu'il ne faut pas se laisser implanter des trucs dans le cerveau, et puis c'est quand même bien en lien avec l'actualité (ne pas juger l'autre que sur le physique notamment)... Et les acteurs sont toujours aussi bons. Après, je peux comprendre ceux qui critiquent, mais y a un moment où Black Mirror a fait le tour des sujets à traiter, je pense. C'est donc normal que les épisodes soient moins originaux que les premiers ; et puis aussi, on est peut-être plus habitué à la série donc moins surpris. Après, personnellement, je préfère de loin ce genre d'épisodes qui font tout de même réfléchir mais en douceur, plutôt que les très choquants et brutaux comme un des tous premiers avec le cochon, ou encore le troisième de cette saison, qui (personnellement) me mettent tellement mal à l'aise que je ne pense pas tant aux méfaits de la technologie qu'au dégoût que m'inspire les personnages.

*btvs