Black Mirror

Arkangel

31K members

Worried about her daughter's safety, single mom Marie signs up for a cutting-edge device that monitors the girl's whereabouts -- and much more.

Options
Next episode
S04E03 - Crocodile

Comments (51)

Une bonne idée de départ mal exploitée

dogmanstar

Je ne m’attendais pas à cette fin (je m’imaginais un suicide de Sara) mais très bonne fin! Le coup de la pullule du lendemain était surprenant!

iki2000

L’issue ne pouvait etre que fatale pour la maman

Hakim1976

Voilà encore un épisode intéressant ! Comme toujours, le principe de base est simple et décliné dans tout son potentiel : que se passerait-il si on pouvait voir tout ce que voit son enfant ? L’épisode coule à un rythme très tranquille sans m’avoir ennuyé pour autant. On suit excellement bien la vie de cette jeune fille, de sa naissance à ses 15 ans et tout marche avec logique. Les comédiens sont bons, l’idée est bonne et la réflexion pertinente ; un épisode qui marche bien.

Cellophane

Ptetre que le scénario est un tit peu simple et on peut s’attendre à certaines choses mais il reste néanmoins le côté technologique néfaste représenté de Black Mirror pour cet épisode entre une mère et sa fille ou si on préfère le rôle d’un parent envers son enfant. Bon épisode 😉 (SPOILE : pour répondre à certaine L’épisode n’a pas une fin happy, tabasser sa mère et fuguer seule à 15 ans laissant la mère derrière qui la pleure jvois pas ski y’a de joyeux , la fille aurait fugué avec son mec faire sa vie etc sans frapper sa mère au passage la Ok ça serait ptetre un peu plus joyeux mais nan pas le cas dsl)

rikouille93

Très décevant car trop attendu, pas assez creusé. Aucun rebondissement.

agartha

"Baise moi plus fort!!Aller, BAISE MOIIIII!!!!" --->the choc pour la mère MDR.

triistan

Eh oui, qui trop embrasse mal etreint enfin... qui veut trop controler finit par ne plus rien controler. Superbe episode qui retrace bien au demarrage la legitimite (percue) de la surveillance puis ses limites d'autant plus que l'enfant s'emancipe. Un dilemme bien resume d'autant plus qu'un instant on penche du cote de la mere puis l'insatnt d'apres du cote de la fille...

romuchouchou

Non mais alors juste j'ai tiqué sur cette histoire de pilule du lendemain. L'infirmière qui balance "you're not pregnant anymore", juste NON, une pilule du lendemain n'est pas un avortement, elle intervient avant la grossesse.... C'est hallucinant de balancer ce genre de conneries dans une série... Sinon sur l'épisode en lui-même je suis très déçue. L'idée de départ est vraiment très intéressante, mais elle a été très mal exploitée à mon avis. Ça se laisse regarder, mais c'est pas transcendant.

Acid-Apple

Thème intéressant et toujours dans l’air du temps, mais pas du tout assez poussé. Pourtant je n’aime pas être de ceux qui veulent que la série ne change jamais... mais là...

PailletteCha

Très bon épisode à mettre en relation avec le climat actuel où les ados sont drogués à leur smartphone...mais qui achètent des smartphones aux ados? Qui répond aux mails après le boulot?

gigatoaster

Réalisé par Jodie Foster

Fanlabiz

un épisode sur la dictature du controle parental... un épisode franchement pathétique dans le sens ou la mere éradique toute autonomie à sa fille et lui interdit de s'aproprier les choses de la vie par elle meme à la seule fin de son bien etre (celui de la mere)... si cette technologie existait, elle aurait un sacré succes...et on aurait des générations de ''chiffe molles'' incapables de se suffire à eux memes... bon...un épisode interessant mais comme le précédent, d'un niveau juste acceptable...on regarde jusqu'au bout, ce qui est déja pas si mal...

blinke

Épisode assez fade mais plutôt cohérent à l’exception de deux choses qui m’ont fait bondir: - Le chien des voisins, il a quel âge à la fin ? C’est le chien le plus vieux du monde non ? - une pilule du lendemain pour interrompre une grossesse de 7 jours (soit le temps nécessaire pour détecter une grossesse avec test sanguin) ? Ça n’existe pas désolé.

Danish

Personnellement, j’ai plutôt bien aimé cet épisode... Beaucoup mieux que le premier où je mettais ennuyé.

Melanosh

Le thème était bien et l’épisode bien fait mais, comme certains, je trouve que ça manquait de profondeur, d’une implication catastrophique à grande échelle. Dans les deux premières saisons, on sortait scotché après chaque épisode mais pas là.

aurelie14

Episode un peu plus ancré dans notre (futur) quotidien avec la question de la protection des enfants par les parents. Finalement le paradoxe est bien la, après le flip naturel et humain d’avoir perdu son gosse ou qu’il soit kidnappé, la mère souhaite un système pour la garder près d’elle et finalement c’est ce même système -où plutôt son utilisation- qui lui fera perdre sa fille. C’est quand même con hein ? Fin mot de l’histoire : le contrôle parental, it’s bullshit ! Cet épisode est moins « dérangeant » je l’accorde à ceux qui le disent mais il n’en reste pas moins très efficace et très intelligemment penser. Dans cet episode, personne n’est à blâmer car on comprend la mère qui a cette tentation de juste jeter un coup d’œil et qui finalement se met à la surveiller et à agir dans son dos, ni même la fille ou on comprend tellement l’envie de tout foutre en l’air à l’idée d’avoir su que sa mère regardait toutes les expériences et conneries de la vie d’une adolescente. Le dilemne et la question est bien posée, comment protéger nos enfants tout en laissant nos enfants libres et surtout libre de découvrir et de voir notre monde dans sa plus grande beauté mais aussi dans sa plus grande cruauté ainsi que les choses qui nous font vivre, nos peurs, nos stress (coucou le filtre parental) Pour l’happy ending, excusez moi mais là aussi on repassera, une fille qui fugue après avoir tabasser sa mère avec certainement le sentiment de s’être sentie manipuler (elle perd son boyfriend quand même), certainement le sentiment de s’être sentie violee dans son intimité en sachant que sa mère a vu ce qu’elle a vu, et naturellement de la colere.. Quant à la mère, son utilisation excessive d’un système de surveillance a amener sa plus grande peur se réaliser sous ses yeux, voir disparaître sa fille et surtout ne plus savoir où elle est. Quelque part, sa trop grande volonté de protéger sa fille lui a fais passer des limites. Enfin la technologie a eu raison d’un lien familial entre mère et fille définitivement brisé. Dans Black Mirror ce sera jamais d’happy ending, non, ce sera toujours que des « compromise ending ». On a jamais la vraie fin que l’on s’était imaginer ou tout va très bien, il y aura toujours quelque chose de perdu ou qu’on aura laisser de côté car c’est comme ça dans la vie. Très bon épisode et toujours le même fin de mot de l’histoire : le problème, c’est l’utilisation ou la consommation à excès d’une chose.

Aleksei

Un excellent épisode franchement sympa, histoire intéressante, du vrai Black Mirror

Osleyan

euuuuh par contre l'infirmière de l'école elle est bien gentille mais la pilule du lendemain ne fais pas avorter... elle empêche une grossesse de sorte à ce que l'ovule ne soit pas fécondé par un spermatozoïde, mais ce n'est en aucun cas un avortement puisqu'il n'y a pas eu de fécondation ! C'est dingue de laisser dire une énormité pareil dans une série...

zyliae

Tellement déçue de cet épisode. Cela perd toute la saveur des anciens Black mirror

lenjan