• Previous episode S04E02 - Arkangel
  • Number S04E03
  • Director John Hillcoat
  • Writer Charlie Brooker
Black Mirror

Crocodile

29K members

Architect Mia scrambles to keep a dark secret under wraps, while insurance investigator Shazia harvests people's memories of a nearby accident scene.

Next episode
S04E04 - Hang the DJ

Comments (51)

Je trouve au contraire de nombreux commentaires que l'argument technologique est présent avec des assurances toutes puissantes mais en revanche c'est une très pauvre intrigue policière

dogmanstar

Une demi heure au moins pour se mettre en place, et tout ça pour ça !

kikeo

Ce que j'adore dans cette série, c'est la manière dont ils pensent les évolutions technologiques, et rien que ça je trouve que tous les épisodes sont bons. Après la qualité de l'histoire pour chaque épisode est importante certes, mais pour moi ce n'est pas l'essentiel.

raphouille91

Ah tiens, c'est l'actrice qui jouait dans Oblivion avec Tom Cruise.

pnumekin

Très content de voir que c’est John Hillcoat qu’il a réalisé !

quentin_st31

haha merci en tout cas pour cette explication ;)

Hakim1976

L'épisode est plat.. Très loin des épisodes précédents en terme de niveau.. En plus on a beaucoup de mal à croire à l'histoire, qu'une femme "normale" décide de tuer 4 personnes de sang froid dans les 24h, dont un bébé, pour sauver sa peau.. Un peu gros. Bref, next!

Mgr_Patato

Un épisode lent, qui avance inexorablement vers la fin… que j’ai hélas vu venir très tôt. L’idée de départ est bonne mais elle m’a trop fait penser au troisième épisode de la saison 1 où l’on examinait déjà les souvenirs enregistrés. La trame est cependant bonne de cette femme prise dans un engrenage qu’elle ne peut pas arrêter et l’épisode est plaisant sans être transcendant.

Cellophane

the fucking engrenage!!! elle n'a rien voullu de tout ça, elle n'aurait même pas été poursuivi pour le cycliste renversé en début d'épisode puisque ce n'est pas elle qui conduisait,et au final elle se retrouve prise dans un engrenage mortel, indépendamment de sa volonté!!! :-( En tout cas elle a fait preuve de beaucoup de sang-froid,pour commettre ces crimes avec autant de froideur et d'efficacité,elle doit sûrement être atteinte de psychopatie,ou en tout cas de troubles mentaux assez important. L'épilogue avec le cochon d'Inde témoin est bien trouvé, très dans l'ambiance Black Mirror!!

triistan

Amusant renversement de situation entre elle au debut de l'histoire qui ne veut pas laisser le velocipediste sans assistance (mais qui finit par se rendre a l'argument de son copain) et sa reaction lorsqu'il veut se denoncer. Pour autant le fait numerique ou la technologie ne joue pas un grand role ici puisque la meme enquete aurait pu etre plus ou moins ecrite avec comme preuve le temoignage de temoins. Elle n'est pas piegee par ce avec quoi elle a peche, ainsi c'est un black mirror un peu faible ici, pas vraiment de fable ou de morale, juste un fait divers. Meme si c'est bien fait et bien joue, pour un black mirror pour le coup c'est un peu bof. Heureusement le cochon d'inde sauve le tout ;)

romuchouchou

Super déçus !!! Rien d'intéressant. On a soupiré tout le long, on a "ri" tellement on a trouvé ça plat et surtout loin très loin de la lignée de Black Mirror. Comme je l'ai lu au-dessus, l'élément de technologie n'est qu'un prétexte, il n'apporte rien à l'histoire, à la réflexion... Et même comme thriller de base ce n'est pas prenant. Ça ne tient pas debout selon nous. Grosse déception ! A oublier !

LuEtGui

Pas très emballée par cet épisode, un des moins bons pour ma part

Justyneuh

Super episode. J'ai adoré. Les paysages, on dirait l'Islande, sont magnifiques. J'aime bien l'idée du cochon d'Inde à la fin. Rigolo.

gigatoaster

Épisode qui m’a mis vachement mal à l’aise 😐

shiva1018

ha enfin! cet épisode m'a retourné l'esprit...le meilleur des trois...et de loin! cette descente aux enfers de cette femme qui pour faire reculer l'échéance s'enfonce inexorablement vers sa chute... comme dans le précedent, l'élément technologique sera sa perte... La question se pose, dans cet épisode, l'utilisation d'une telle technologie...elle se fait prendre à la fin mais pas pour l'accident au début ou le meurtre de son partenaire par la suite mais pour le massacre de cette famille que cette technologie a elle meme déclenché... quelle ironie! en tout cas un épisode qui ne laisse pas indifférent et qui me réconcilie un peu avec la serie...

blinke

Du Netflix dans ce que ça a de bon : chaque épisode donne envie d'en regarder un autre. Effectivement, il n'y a pas ce "mal à l'estomac" que laissaient les épisodes de la première et de la deuxième saison, mais les auteurs m'emportent dans chacun des mondes qu'ils explorent avec succès. Dans cet épisode, le décalage de 15 ans est primordial pour bien comprendre le propos "black mirrorien". Les faits du début de l'épisode se passent "avant", avant le bon technologique, et c'est bel et bien ce décalage entre les deux époques qui fait tout l'intérêt de l'épisode. L'intrigue technologique prend du sens dans ce contraste. Elle prend du sens dans la réduction de la sphère privée, de l'impact non seulement de nos actes mais aussi du lien involontaire et implacable que la technologie impose à chaque citoyen qui n'est pas en marge de l'aspect "technologique de la société. Ici, le propos n'est pas bien différent d'un 1984, au sens où ce que nous donnent à voir les auteurs c'est une invasion de la sphère privée qui va jusque dans l'intime des pensées. On a tous un mobile sur nous, et pas la narration n'aurait pas nécessairement besoin de dispositif implanté pour raconter Arkangel dans notre monde : un hack d'accès au téléphone suffit, ici, on va un pas plus loin, et c'est le lien même entre les membres d'une même société qui est mis en question. Bien entendu, les raisons (police, assurance) qui poussent à user de cette technologie nous sont présentées comme légitimes, mais c'est l'absence d'échappatoire qui est censé faire réfléchir. Pour rebondir sur mon précédent commentaire, le titre de l'épisode n'est pas à négliger lors du visionnage ;)

FrSeingalt

Pourquoi l'épisode s'appelle t il "crocodile" ?!

Alphide

Alors j ai adoré les 2 premiers épisodes mais celui-là, je ne comprends pas, ça n’a été qu une escalade de conneries... :/

haley3010

Le plus gros problème de cet épisode reste la fin totalement non crédible. La vision du cochon d'Inde est loin d'être aussi précise que celle d'un humain et en aucun cas assez précise pour pouvoir identifier le visage de qqn à partir des souvenirs de l'animal. Je veux bien qu'il fallait trouver un moyen pour que la morale soit sauve mais faut pas non plus prendre les spectateurs pour des cons (ou alors faire un minimum de recherche sur l'anatomie du cochon d'Inde). Mais c'est bien un truc de l'être humain ça, de croire que tous les animaux voient la même chose que lui...

Aurelius19

Bon troisième épisode pas top. La technologie ne pousse pas du tout la femme à commettre les deux premiers meurtres. Donc je ne vois pas vraiment où est la dérive technologique. Surtout que la technologie permet justement de découvrir cette meurtrière au final. Après il y a bien sûr le questionnement sur faut il aller regarder dans la mémoire des autres mais ce thème avait déjà été abordé avant. Toujours pas scotché devant cet épisode. Dommage :-(

aurelie14